Les couches lavables, en odeur de sainteté !

Rédigé par Consoglobe, le 30 Apr 2009, à 9 h 18 min

Il existe fin avril une semaine internationale… des couches lavables ! Drôle d’idée ? Et bien pas vraiment car la couche lavable nouvelle génération a des vertus écologiques et sanitaires que sa soeur jetable n’a pas et qui, elle, prend, du coup, un sacré… coup de vieux. De quoi fêter la couche lavable entre mamans….

La couche lavable, “retour vers le futur” écolo !

Developpement durable articleLes couches lavables, ce ne sont plus seulement les langes et les épingles à nourrice de nos grands-mères mais désormais des couches modernes bien plus pratiques, et surtout très écolo !

Ainsi quand on parle de couches lavables aujourd’hui, on évoque une couche de forme anatomique, élastiquée aux cuisses et/ou au dos de bébé, qui se ferme le plus souvent avec des boutons pression ou des scratchs, et constituée de matières modernes (voire même bio) très absorbantes.

Bref, les couches lavables new look possèdent toujours une partie absorbante qui récupère selles et urines et une partie imperméable qui évite de mouiller ou salir les vêtements du bébé.

Les 3 systèmes de couches lavables

1. Les couches lavables Tout en Un (TE1) à poche

Cette couche lavable est une culotte imperméable doublée d’un tissu le plus souvent type « effet bébé fesses au sec », à l’intérieur de laquelle on glisse des tissus absorbants (inserts).

  • Avantage : simple à mettre, rapide à sécher,
  • Inconvénient : nécessité de mettre et enlever les inserts à chaque lavage.

2. Les couches lavables TE1 intégrales :

Ces couches lavables sont les plus proches des couches jetables puisque tous les tissus sont cousus ensemble (partie imperméable et partie absorbante)

  • Avantage : la plus simple d’utilisation.
  • Inconvénient : plus longue à sécher

3. Les couches lavables Tout en deux (TE2) :

Cette couche lavable est une culotte à l’intérieur de laquelle on accroche (par bouton pression) une couche lavable classique profilée.

  • Avantage : allie l’efficacité d’une couche classique et la simplicité d’utilisation d’une TE1

Renforcer l’efficacité des couches lavables

Si ces 2 derniers modèles de couches lavables sont en  elles-mêmes très performantes, vous pouvez toutefois les compléter par un doubleur d’absorption (notamment la nuit), par un voile de polaire ou par une feuille de cellulose biodégradable à placer au fond de la couche pour recueillir les selles. Cette feuille sera jetée ainsi directement dans la cuvette des toilettes avec les selles, ou réutilisée (jusqu’à 3 fois) si elle est seulement souillée d’urine.

Quelle taille pour vos couches lavables ?

Au niveau des tailles, vous avez le choix entre :

  • des couches lavables taille unique qui s’ajustent en fonction de la taille du bébé (de 4 à 15 kg), l’accompagnant jusqu’à sa propreté. Si elles permettent de faire des économies importantes, il faut noter qu’elles ne sont pas toujours adaptées à un nouveau né (trop volumineuses) au début.
  • des couches lavables multitaille : vous devrez changer de taille au fil de la croissance du bébé.Ces couches vous assurent d’avoir toujours une couche adaptée à sa taille mais elles nécessitent un investissement plus lourd.

Les couches lavables, un confort au naturel

Peur des réactions allergiques au contact de la couche ? Sachez que les matières  absorbantes des nouvelles couches lavables sont naturelles et/ou réputées anti-allergiques. Il existe des couches lavables en :

  • coton (avantage : anallergique, simple à entretenir et résistant /inconvénient : culture très polluante),
  • chanvre (avantage : absorbant, résistant, anti- bactérien, culture sans produits chimiques / inconvénient : plus long à sécher),
  • Developpement durable articlebambou (avantage : très absorbant, doux, anti- bactérien, culture sans produits chimiques / inconvénient : fibre fragile aux erreurs de température, plus long à sécher),
  • microfibre (avantage : très absorbant, séchage rapide /inconvénient : demande des lavages plus fréquents). A noter que certaines microfibres, si elles peuvent être allergisantes, celles-ci ne se trouvent jamais en contact avec la peau de bébé.

Pour une meilleure garantie sanitaire et écologique, vous pouvez également opter pour des couches lavables bio (ex. coton bio) ou certifiées Oko-Test.

*

La suite > L’impact écologique des couches lavables et sur le budget

>En savoir plus sur les couches lavables

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Les fibres de bambou utilisées dans les couches lavable, sont-elles réellement écologiques? ( processus de production polluant, souvent remplacer par de la viscose de bambou…) Merci de vos réponses!

  2. L’utilisation des couches lavables est très pratique et prend peu de temps! A tous de faire l’essai pour en prendre la mesure!
    a bientôt!

Moi aussi je donne mon avis