Par peur du coronavirus, ils veulent euthanasier leur animal de compagnie !

Alors que l’épidémie de coronavirus se répand sur le monde, les inquiétudes irrationnelles aussi. Tel le fait que le virus se transmette des animaux de compagnie aux êtres humains.

Rédigé par Paul Malo, le 4 Mar 2020, à 11 h 40 min

Alors que la maladie ne se transmet pas d’un chien ou d’un chat à l’homme, les vétérinaires s’inquiètent des réactions de panique de certains propriétaires d’animaux.

Coronavirus et animaux de compagnie – Une vague de panique à Sydney

Quand on aime son animal, on ne le tue pas au nom d’une crainte irraisonnée ! Alors que l’épidémie de coronavirus se répand à travers le monde, certains vétérinaires expriment leur inquiétude, et même leur colère : par crainte d’être contaminés, de plus en plus de propriétaires d’animaux de compagnie demandent à ce que leur chien ou leur chat soit euthanasié.
Une réaction de panique, alors qu‘il n’existe strictement aucune preuve qu’une contamination animale soit possible.

coronavirus animaux de compagnie

Pour un virus, passer d’une espèce à l’autre n’est pas quelque chose de simple © roma’Studio

En Chine, dans une première vague de solidarité, les personnes dans l’incapacité de rejoindre leur domicile demandaient à ceux restés sur place de prendre soin de leur animal resté seul chez eux. Désormais les refuges sont pleins, et les abandons se multiplient. Mais du côté de l’Australie, des vétérinaires ont révélé recevoir de plus en plus de demandes d’euthanasie. Des demandes qu’ils refusent, mais qui inquiètent sur le principe.

Aucun risque de transmission vers l’homme

C’est sans doute l’annonce de la détection du coronavirus dans l’organisme d’un chien à Hong Kong, le 28 février dernier, qui est à l’origine de cette peur. Le chien d’une femme en quarantaine a été testé faiblement positif. Mais il n’existe pour autant pas de cas de transmission entre humains et animaux de compagnie.

Interrogée par Sciences et Avenir, le Dr Sophie Le Poder, vétérinaire et chercheuse à l’école nationale vétérinaire d’Alfort explique : « Effectivement, les autorités sanitaires ont repéré le virus dans les cavités nasales et naso-pharyngés et en faible quantité sur un chien qui va parfaitement bien mais qui vit chez une personne atteinte par le SARS-Cov-2Il peut dans ce cas se produire un portage passif du virus après que l’animal a par exemple léché son propriétaire. Celui-ci peut aussi éternuer et l’animal renifle des gouttelettes qui viennent se loger dans les cavités nasales ».

Certes les virus atteignant les chiens sont de la même famille que celui des humains, à savoir le betacoronavirus. Mais ils ne le transmettent a priori pas à l’homme.

coronavirus animaux

Il n’y a aucune crainte à avoir concernant nos animaux de compagnie © Liukov

Du côté de nos amis félins, c’est encore plus simple : leurs virus ne sont pas les mêmes. Ils sont atteints par des alpha coronavirus, et ne peuvent absolument pas être atteints par le coronavirus circulant à l’heure actuelle.

De manière générale, pour un virus, le fait de passer d’une espèce à l’autre n’est pas quelque chose allant de soi. La vrai question est et demeure la transmission entre êtres humains, et le rappel de règles simples s’impose, à commencer par le fait de se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon.

Illustration bannière : Chien portant un masque alors que le coronavirus se propage – © Valerie Nik

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




4 commentaires Donnez votre avis
  1. On veut les gens stupides pour mieux les manipuler. Résultat…

  2. L’homme est en manque de réflexion intelligente …
    Va t’il se reprendre !??
    C’est à espérer…

  3. Il faudrait euthanasier tous les cons, mais il n’y aurai plus grand monde sur cette terre !!!!
    Ou alors généralisé un permis pour pouvoir accueillir un animal ?

    • Pardon : généraliser er pas é

Moi aussi je donne mon avis