Coronavirus : des chiens et chats désinfectés à la javel

De plus en plus de vétérinaires s’alarment de voir arriver dans leurs cabinets des chiens et chats brûlés par des produits abrasifs, leurs propriétaires ayant tenté de les « désinfecter »…

Rédigé par Paul Malo, le 1 Apr 2020, à 10 h 08 min

Les vétérinaires lancent une alerte face aux  propriétaires d’animaux qui utiliseraient des produits abrasifs pour les « désinfecter ».

Des animaux nettoyés avec des produits corrosifs

Après les demandes d’euthanasie par peur de la transmission, ce sont de nouveaux symptômes de maltraitance animale que les vétérinaires constatent ces derniers jours dans leurs cliniques. « Plusieurs chats (et même des chiens) ont été reçus chez leurs vétérinaires ces derniers jours pour de nouveaux motifs de consultation : le coma éthylique pour les chats lavés au gel hydroalcoolique ; des intoxications et même des brûlures cutanées à cause d’utilisation de désinfectant sur les animaux, », s’inquiète ainsi la Clinique vétérinaire St Jean, à Ajaccio. Même constatation à la clinique féline Le Havre des chats.

« Si vous voulez nettoyer vos animaux au retour d’une balade, utilisez de l’eau et du savon et rincez bien ensuite ! », précisent les professionnels de la santé animale. Par peur d’une contagion au coronavirus venant des animaux de compagnie, les propriétaires utilisent des produits abrasifs entraînant de graves lésions cutanées chez les animaux. Des produits qui, au-delà de leur inutilité et de leur danger, risquent en plus d’être directement ingérés par les animaux en se léchant.

Pas de transmission animal-homme

coronavirus désinfecter animaux

Les produits désinfectants utilisés contre le Covid-19 sont néfastes pour les animaux – © Kzenon

Ces réactions de peur sont d’autant plus vaines qu’il n’existe pas de transmission de l’animal à l’homme. Rien ne démontre pour l’heure la transmission du coronavirus d’un chien ou d’un chat à l’homme, ni d’un animal de compagnie à un autre. « Le passage du SARS-CoV-2 de l’être humain vers une autre espèce animale semble actuellement peu probable, », a pour sa part jugé une étude du 11 mars dernier demandée par le ministère de la Santé à l’Anses.

S’il fallait laver son chien après une promenade, si tant est que cela soit nécessaire, il suffit de faire comme d’habitude : de l’eau et un savon adapté suffisent. Pour les coussinets, moins fragiles, on peut utiliser de l’eau avec du savon voire des lingettes. L’Académie des sciences recommande par ailleurs aux propriétaires d’animaux de se laver régulièrement les mains lorsqu’ils s’en occupent, et de ne pas les laisser leur lécher le visage.

Illustration bannière : Coronavirus : désinfecter les animaux ? – © galsand
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Quel désespoir ! Autant de connerie chez l’humain, être dit civilisé, capable de réflexion soit disant « intelligent » !!

  2. A ce point ,l’humain n’est plus rien………

  3. eh ben la race humaine est pleine de ressources. C’est désespérant.

Moi aussi je donne mon avis