Confinement : des chasseurs pour faire la police ?

Le préfet de Seine-et-Marne avait eu l’étrange idée de réquisitionner ‘certains chasseurs’ pour faire respecter le confinement. Il a dû rapidement corriger le tir…

Rédigé par Paul Malo, le 10 Apr 2020, à 11 h 04 min

En Seine-et-Marne, un arrêté préfectoral prévoyait « la réquisition de certains chasseurs » pour faire respecter le confinement durant le premier week-end des vacances de Pâques.

La liste des chasseurs habilités publiée

Une idée qui a fait couler beaucoup d’encre : le préfet de Seine-et-Marne avait pris des arrêtés réquisitionnant certains chasseurs pour « prévenir et signaler aux représentants des forces de l’ordre » les infractions aux règles locales du confinement. Des arrêtés rapidement commentés et critiqués sur les réseaux sociaux. D’autant plus que ces arrêtés listaient les noms et prénoms des personnes concernées…

L’arrêté visait les samedi 4 et dimanche 5 avril, entre 10 heures et 17 heures, pour le premier week-end des vacances de Pâques de la région Île-de-France. Fallait-il dévoiler la liste des chasseurs habilités ? Il s’agit en effet d’une information qui relève de la vie privée et ne saurait être ainsi divulguée dans un arrêté préfectoral. Thierry Coudert, préfet de Seine-et-Marne, a tenu à corriger le tir, expliquant qu’il s’agissait non pas de « certains chasseurs », mais de techniciens assermentés de la Fédération départementale de la chasse ».

confinement pas de balade en forêt

Les balades en forêt en famille sont interdites pendant le confinement © Monkey Business Images

Des arrêtés mal écrits et retirés

Concrètement, selon le préfet, ces personnes ont déjà pour mission tout au long de l’année de veiller sur les nombreuses forêts de Seine-et-Marne. Pour autant, ils n’avaient aucun pouvoir de verbalisation sur les pique-niqueurs ou les joggeurs. Cette présence dissuasive n’a donc entraîné aucune verbalisation, ces « veilleurs » devant se contenter de « prévenir et signaler aux représentants des forces de l’ordre toute infraction contrevenant aux dispositions de l’arrêté préfectoral ».

Rappel

Durant le confinement, l’activité sportive doit se faire non seulement en solitaire mais aussi en l’absence de « toute proximité avec d’autres personnes », dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile et est limitée à une heure quotidienne. N’oubliez pas votre attestation de sortie !

Finalement, les fondements juridiques de ces deux arrêtés s’avéraient fragiles, et le préfet lui-même, face au tollé, avait fini par reconnaître qu’ils étaient tant mal écrits que mal formulés. « Ces arrêtés ont été retirés et le dispositif ne sera pas reconduit pour les prochains week-end », a ainsi précisé la préfecture de Seine-et-Marne dans un communiqué.

Illustration bannière : Chasseur à l’affut – © Kaspars Grinvalds
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Très mauvaise idée …les chasseurs sont avant tout des tueurs qui ne pensent qu’a décimer les animaux et à ramener des betes mortes …il ne pen sent pas à nos petits enfants qui ne saurons plus ce qu’étaient la nature a part en regardant la télévision …ils ne saurons pas ce qu’était le chant d’un oiseau!!!

  2. Un Préfet intelligent et non influençable; ça existe ?
    Pour les chasseurs ça aurait été chouette, ces criminels auraient pu enfin tirer vraiment sur tout ce qui bouge !

Moi aussi je donne mon avis