Composition du jambon : une association tire la sonnette d’alarme

L’association belge Test Achats spécialisée dans la défense des consommateurs alerte sur la nébuleuse d’ingrédients qui, en plus de la viande, entrent dans la composition des jambons modernes.

Rédigé par Anton Kunin, le 28 Feb 2018, à 10 h 35 min

Test Achats dénonce la propension des industriels à ajouter dans la composition des jambons des ingrédients censés améliorer leur aspect visuel, rendre le goût plus intense ou mettre moins de viande tout simplement.

Un jambon avec seulement 72 % de viande, ça existe !

L’association belge de défense des consommateurs Test Achats s’est procuré 34 jambons différents disponibles dans le commerce et a scrupuleusement analysé leurs étiquettes. Et le verdict est sans appel : dans le jambon moderne, un ingrédient clé manque… Et c’est viande, bien sûr !

Sur les 34 jambons analysés, 10 renseignaient un pourcentage de viande inférieur à 95 %. L’un de ces jambons n’en mentionnait qu’à peine 72 % ! Plus étonnant encore, sur 8 jambons, le pourcentage de viande n’était pas précisé du tout.

Selon Test Achats, deux ingrédients suffisent pour fabriquer du jambon cuit : le haut de la cuisse du porc et de la saumure. Cependant, les industriels rajoutent d’autres ingrédients comme de l’eau, de l’amidon, de la gélatine nitrate, du nitrite et de l’acide ascorbique (vitamine C), qui garantissent une belle couleur rouge-rosé.  Les acides alimentaires et les antioxydants prolongent quant à eux la durée de conservation. Et certains jambons contiennent des polyphosphates, des épaississants et des arômes.

Jambon : une multitude d’ingrédients naturels ou synthétiques

L’association exige que les fabricants indiquent le pourcentage de viande sur l’étiquette. Par ailleurs, Test Achats conseille aux consommateurs de consulter systématiquement la liste des ingrédients avant d’acheter des viandes préemballées.

En France, la réglementation permet aux producteurs de jambon cuit de rajouter à la préparation du sel, de l’eau, du bouillon, de la saumure, des vins, des alcools, des liqueurs, des condiments, des sucres, des épices, mais aussi de la glace, des ferments, de la gélatine G, des aromates, substances aromatisantes naturelles ou préparations aromatisantes, des arômes de fumée, des exhausteurs de goût, du nitrite de sodium, de l’acide ascorbique, du sodium ascorbate, de l’érythorbate de sodium et du chlorure de potassium.

Illustration bannière : Jambon – © White78
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis