Comment démousser sa toiture ?

Avec le temps, le toit peut se couvrir de mousse et de lichen. Un entretien régulier permet de s’en débarrasser. Nos conseils.

Rédigé par consoGlobe, le 14 Oct 2020, à 13 h 15 min

La toiture est la partie de la maison la plus exposée aux intempéries. Toutes sortes de saletés s’y incrustent. En outre, elle constitue un terrain propice à la prolifération d’organismes vivants tels que les algues et les champignons. Ainsi constate-t-on que certaines toitures sont recouvertes de mousse, une situation qui entraîne des problèmes d’infiltration d’eau et d’ordre esthétique. Lorsque la mousse ou les lichens commencent à s’accumuler, la problématique est encore plus grande. De fait, les lichens apparaissent lorsque des algues chlorophylliennes restent en contact avec des champignons pendant un certain temps. Une fois apparus, ils parviennent à survivre aux variations de température. Ils sont ainsi capables de continuer à proliférer même après avoir été complètement déshydratés. Pour cette raison, il est primordial d’être rigoureux lors d’un démoussage de toiture.

Choisir des produits non agressifs pour démousser sa toiture

La réussite du démoussage d’une toiture passe par le choix des produits à utiliser. Il faut souligner que les tuiles ou ardoises qui constituent la couverture du toit peuvent révéler leur fragilité au contact de certains produits.
En réalité, les produits tels que le chlore, qu’emploient souvent les particuliers pour le démoussage d’une toiture, peuvent affaiblir la résistance de cette dernière. S’il est vrai qu’il peut être adapté pour le nettoyage de certaines façades de maison, ce produit agressif est absolument déconseillé pour l’entretien de la toiture. Car le chlore peut rendre poreuses les ardoises ou tuiles en y créant de petites crevasses. Ces crevasses favoriseront d’ailleurs le développement des algues et champignons.
Comme le chlore, l’eau de javel est à éviter, puisqu’elle crée les mêmes problèmes. De cette manière, afin de ne pas agresser votre toiture et dans le but de privilégier une démarche plus écologique pour la planète, il faudra choisir des produits adaptés.

Pour le démoussage de toiture, l’idéal serait donc de faire appel à des spécialistes. Ceux-ci sauront utiliser les produits qu’il faut en tenant compte du matériau de couverture de votre maison. De façon générale, les nettoyeurs de toiture professionnels se servent d’un produit anti-mousse qui permet d’éliminer en profondeur les germes incrustés dans les jointures et crevasses du toit.

Il s’agit souvent d’un produit fongicide (produit servant à se débarrasser des champignons parasites des végétaux). Il existe d’ailleurs des anti-mousses qui servent à prévenir la réapparition des algues, champignons et autres. Le produit anti-mousse s’utilise avant le nettoyage de la toiture. Par contre, un produit hydrofuge peut être appliqué sur la couverture du toit après le nettoyage et le rinçage. Celui-ci augmente la résistance des tuiles ou ardoises face aux agressions extérieures.

demousser sa toiture naturellement

La mousse endommage les toits car elle permet à l’eau de pénétrer sous la toiture.

Bien s’équiper pour nettoyer sa toiture

Le démoussage de toiture nécessite, outre l’usage de produits spécifiques, l’emploi d’équipements divers. L’opération s’exécute en hauteur. Pour ce faire, il faut utiliser une échelle.
Aussi, pour assurer sa sécurité, la personne chargée du nettoyage doit se doter de harnais de sécurité pour prévenir les risques de chute lors du travail.
Dans la même optique, il faut porter des chaussures antidérapantes. Un casque de chantier est aussi à utiliser, tout comme des gants pour éviter le contact des produits de nettoyage avec la peau. En dehors des équipements à porter soi-même, il faut se servir d’un nettoyeur moyenne pression.

Bien sûr, en tant que particulier, il n’est pas évident de disposer de tous ces équipements. En l’occurrence, pour des outils qui ne seront utilisés qu’une fois en plusieurs années, il n’est pas rentable d’aller dans un magasin spécialisé pour les acheter en vue d’effectuer soi-même l’opération.

Le démoussage de toiture est loin d’être du bricolage. Pour le nettoyage, certains techniciens utilisent par exemple un nettoyeur moyenne pression professionnel doté d’une buse rotative. À l’aide de cet outil, ils balaient la toiture grâce à la pression de l’eau. Les lichens, algues, champignons et autres saletés sont alors éliminés, d’autant plus que leur détachement de la toiture est facilité en amont par l’anti-mousse.
Les spécialistes du démoussage de toiture achèveront enfin leur mission par le nettoyage des gouttières. Ils se débarrasseront des feuilles mortes et des salissures avec des jets d’eau.

Évacuer l’humidité de la toiture

L’un des facteurs qui favorise l’apparition et la prolifération des algues, champignons et lichens sur la toiture est l’humidité. Alors, après le nettoyage de la couverture du toit, il faut veiller à supprimer l’humidité pour garantir la réussite du démoussage sur le long terme. L’usage d’un produit hydrofuge (c’est-à-dire qui fait fuir l’eau) est donc nécessaire dans la mesure du possible.

Le professionnel à qui vous ferez appel pour le démoussage de votre toiture devrait vous indiquer s’il est possible ou non d’utiliser un hydrofuge. À noter que certains matériaux de toiture sont si fragiles qu’ils peuvent se détériorer sous l’effet d’un produit anti-humidité. Il faut rappeler que certains produits de nettoyage de toiture ont une double fonction : ils servent à la fois d’anti-mousse et d’hydrofuge. Ces produits sont choisis par les spécialistes en fonction de l’état du matériau de la toiture et du degré d’accumulation de la mousse. Ils permettent de gagner du temps tout en assurant un démoussage impeccable de la toiture.

Illustration bannière : Éliminer la mousse de votre toit et l’empêcher de revenir
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis