Ecolo, entre aînés ou solidaire : les colocations les plus originales

Plus qu’un logement, un véritable mode de vie : les colocations sont de véritables laboratoires pour l’habitat de demain. De nouvelles formes de colocs s’organisent : on a sélectionné pour vous les 4 plus originales !

Rédigé par Pauline Petit, le 8 Jul 2018, à 11 h 40 min

Colocations nouvelle génération : les colocs entre aînés

Pourquoi la colocation serait-elle réservée aux jeunes ? Les aînés aussi peuvent se mettre en colocation. Au-delà de l’aspect financier, il s’agit pour eux de rompre l’isolement et d’éviter la maison de retraite. « Une amie veuve, m’a alors proposé d’emménager chez elle. Nous ne sommes pas dépendantes physiquement, ce qui facilite la cohabitation et les déplacements. Ensemble, nous pouvons nous offrons les services bi-hebdomadaires d’une femme de ménage, ce qui nous évite de nous crêper le chignon« , explique Brigitte, en colocation à 64 ans sur lemonde.fr. Ici également, un site, colocation-adulte.fr, recense les annonces de colocations de seniors. Un marché porteur et qui aura vocation à exploser, lorsque la génération du baby-boom approchera de l’âge de la maison de retraite.

Un immeuble à mi-chemin entre la colocation et la maison de retraite : c’est l’idée de La Maison des Babayagas à Montreuil, un concept pionnier et original.

La coloc’, c’est aussi un partage de modes de vie et un moyen d’intégrer les personnes à la société. C’est le cas avec les colocations de migrants.

Des colocations solidaires avec les migrants

Les personnes qui possèdent une chambre libre peuvent choisir de la louer à une autre personne, ou de faire un geste solidaire envers les plus démunis. Les projets d’accueil de migrants se multiplient, et Internet devient une plateforme entre les associations d’aide aux migrants et les personnes qui souhaitent prêter leur chambre ou leur canapé pour une semaine, un mois ou une année. Même le géant de la location en ligne, Airbnb, s’y est mis avec sa plateforme OpenHomes.

Des colocations qui mêlent convivialité et solidarité ©bbernard

En mêlant colocation écologique et accueil des migrants, le projet d’ « écocolocation solidaire » Terres d’Ancrages veut mêler migrants et non-migrants dans des colocations solidaires. Le but : accueillir les migrants sans demander de compte, mais aussi partager la culture et les savoir-faire (jardin, cuisine…) des personnes récemment arrivées. Un beau projet où les valeurs d’écologie et de solidarité s’entremêlent.

Illustration bannière : Colocations dans les arbres – © Monkey Business Images

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis