Classement mondial de la liberté de la presse : où est la France ?

Le 3 mai, c’est la journée mondiale pour la liberté de la presse. La France est à une place qui ne correspond pas au pays des Droits de l’Homme.

Rédigé par Pauline Petit, le 3 May 2017, à 9 h 35 min

L’ONG Reporters Sans Frontières publie tous les ans son classement mondial de la liberté de la presse. Cette année, la carte du monde est de plus en plus sombre, ce qui est synonyme d’une régression des libertés de la presse.

Une liberté de la presse en régression en 2017

Reporters Sans Frontières préfère l’ironie pour parler de liberté de la presse et évoque son classement mondial à travers des images de danseurs du monde, en rappelant simplement qu’il “est des concours où l’important n’est pas juste de participer“...

La France ne se situe que 39e dans ce classement. Loin derrière l’Afrique du Sud, la Namibie ou même la Jamaïque, en huitième position. Une mauvaise place pour un pays de libertés. Les observateurs sont en effet inquiets par la concentration massive des médias aux mains de quelques personnes.

Découvrez le classement 2017 de la liberté de la presse

Reporters Sans Frontières a édité une carte de la liberté de la presse. En première place, on retrouve toujours les bons élèves scandinaves, Norvège, Suède et Finlande. Le petit Costa Rica est également sixième. Les États-Unis talonnent la France avec une place de 43e peu glorieuse.

liberté de la presse

La carte de la liberté de la presse en 2017 ©RSF

En queue de classement, on retrouve la Corée du Nord. Malheureusement, la Corne de l’Afrique et le Moyen-Orient se sont assombris au fil des ans. De nombreux journalistes y ont été menacés ou assassinés ces dernières années. L’ONG rappelle qu’en 2016, 61 journalistes ont été tués.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Et oui la France n’est pas en bonne position. Non parce que les journalistes y soient emprisonnés ou assassinés, mais à cause des monopoles qui font passer leurs interets, leurs opinions et un peu de désinformation car l’éthique s’est envolée. Pour être bien informé en France il faut avoir accès à la presse étrangère! Il y a donc une formatisation de la pensée en France, selon des tendances politiques que je vous laisse deviner… C’est très visible quand on a du recul.

  2. Reporters Sans Frontières a un sacré culot de prétendre que la presse n’est pas libre en France. Comment se fait-il que dans sa quasi totalité, la presse roule ouvertement pour la gauche et contre la droite ? L’image honteuse donnée par les médias cette année est significative de son asservissement aux idéologies socialo-bobo-communiste. Par ailleurs, le niveau terrifiant de bêtise, de prétention, et d’ignorance de la plupart des journalistes (et tout spécialement ceux du service public et des chaines d’info en continue) en dit long sur la médiocrité abyssale du “système” d’information français à la botte du pouvoir.

  3. La Presse en France a toutes les libertés, en tous les cas, vis à vis du peuple, puisque nous subissons la désinformation au quotidien… Jamais la vérité, mais tout est calculé pour faire du peuple des imbéciles, non pas heureux, mais des futurs imbéciles malheureux… Alors la Presse, biaisée par le Pouvoir gouvernementale et tous ceux qui sont dans la Finance… Il y a un moment, où soit ils arrêtent, soit ils disent la stricte vérité… sinon mieux vaut pour les journaleux, de faire balayeurs…!!!!

Moi aussi je donne mon avis