Bio au château de Villandry : le chef-jardinier témoigne

Rédigé par Alan, le 15 Mar 2013, à 14 h 34 min

Le Château de Villandry est un Château de la Loire, mais pas seulement. Menant des actions à la fois sur le plan environnemental et d’accueil, il cumule les labels et vient de bénéficier du renouvellement du label Qualité tourisme pour la troisième période de trois ans consécutive. Les jardins du Château ont un intérêt double, de par leur splendeur et de par le fait qu’ils sont passés au 100 % bio il y a quelques années. Nous avons souhaité en savoir plus et avons interrogé Laurent Portuguez, jardiner-chef au Château de Villandry.

Laurent_Portuguez_Chef-Jardinier_VillandryAprès avoir travaillé dans diverses entreprises privées, Laurent Portuguez a commencé à travailler à Villandry en 2007. Spécialiste des vivaces et des arbustes, il est devenu chef en octobre 2008 lorsque le chef précédent est parti en retraite, pour le lancement des Jardins du Soleil.

Les jardins de Villandry : 100 % bio et esthétisme réunis

Jardins-Villandry-01Les extérieurs de Villandry ne sont pas des jardins bio ordinaire : Villandry est un site classé, ce qui a rendu le travail plus compliqué dans un premier temps.

Quand il a été question d’arrêter les insecticides, les fongicides et les désherbants début 2009 il a fallu innover, par rapport à d’autres situations. “D’autres expériences ont été menées, par exemple dans un cimetière“, explique Laurent Portuguez. “Dans ce type de cas, on peut faire pousser de l’herbe, c’est plus facile. Dans le cas d’un site classé, le tracé des jardins est historique“. Le travail se fait donc en collaboration avec un architecte et un paysagiste.

Le travail quotidien : une routine particulière

Depuis quatre ou cinq ans, nous avons trouvé l’équilibre, même si cela implique parfois des travaux un peu trop répétitifs, par exemple au niveau du désherbage“.

Le travail est réparti entre une dizaine de personnes et suit un “planning annuel, les gros travaux : la taille des tilleuls dure deux mois et occupe quatre à cinq personnes ; la taille des petits buis dure tout un mois“. Ensuite viennent les “petits travaux“, à planifier mois par mois.

> Suite : Les jardins de Villandry, un cadre idéal et bio

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis