Les fabuleux clichés d’un Chat de Pallas, un félin des plus mystérieux

Des caméras dans la réserve naturelle de l’Altaï, au sud de la Sibérie, ont capté de curieuses images d’un Chat de Pallas. Les experts assurent qu’elles sont très rares et précieuses, car ces félins sont très difficiles à observer dans la nature.

Rédigé par Lucia García Botana, le 29 Jul 2016, à 10 h 30 min

Le Chat de Pallas, Otocolobus manul, ou Manul est un félin en danger de disparition qui se caractérise par son pelage long et dense, et sa petite taille. Ils sont même plus petits que les chats domestiques. Ce félin mesure de 50 à 65 cm de long, avec une queue de 21 à 31 cm. Son poids varie entre 2,5 et 4,5 kg en moyenne.

Une curiosité : ses poils peuvent atteindre 7 cm de longueur afin de se protéger du froid sibérien.

chat-de pallas

Altai Nature Reserve / The Siberian Times

Récemment, des caméras dissimulées par une équipe de bénévoles de la réserve naturelle de l’Altaï, ont capté des images d’un exemplaire adulte de ce magnifique félin. Les scientifiques ont souligné le côté rare et insolite de ces photos en gros plan, puisqu’il est très difficile de s’approcher de cet animal sauvage dans son habitat naturel. En effet, il existe peu d’images de Chats de Pallas qui ne soient pas en captivité.

chat-pallas

Altai Nature Reserve / The Siberian Times

L’Union Internationale de Conservation de la Nature (IUCN) classe le Chat de Pallas dans sa liste rouge, en tant qu’espèce en danger, depuis 2002.

Endémiques des régions du sud de la Sibérie et d’Asie Centrale, les Chats de Pallas, au comportement farouche et mystérieux, sont très rarement vus dans leur écosystème naturel, et le nombre d’exemplaires à l’état sauvage est inconnu.

La principale menace pesant sur ce félin est le braconnage, ainsi que le morcellement de son habitat dû aux activités minières et à la déforestation.

Selon les bénévoles de la réserve naturelle de l’Altaï, la législation ne protège pas suffisamment ce félin, descendu du léopard il y a 5,9 millions d’années.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai grandi dans la région rurale de Galicia, en Espagne, où les montagnes et les forêts rencontrent l'océan Atlantique. Ma conscience envers la protection...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Magnifique, mais nous aurions aimés voir cette fameuse vidéo.

Moi aussi je donne mon avis