Cécile Duflot éliminée au premier tour de la primaire des Verts

L’ancienne présidente des Verts n’aura pas franchi la barre du premier tour de la primaire écologiste. Cécile Duflot cède sa place à Yannick Jadot et Michèle Rivasi.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 20 Oct 2016, à 9 h 35 min

Malgré son statut de favorite, l’ancienne ministre et ancienne présidente des Verts a été éliminée, mercredi 19 octobre, au premier tour des primaires écologistes. Elle cède sa place à deux Eurodéputés, moins connus du grand public, mais qui semblent aujourd’hui davantage représenter la nouvelle génération écologiste.

Cécile Duflot avoue sa déception à l’annonce des résultats

« J’ai entendu dans cette primaire la volonté d’écrire une nouvelle page de l’écologie politique, une écologie positive, une écologie populaire, une écologie qui entre dans une nouvelle dimension. Les électeurs et les électrices ont majoritairement estimé que je n’étais pas la mieux placée pour porter le flambeau. J’en suis déçue, comme toutes celles et ceux qui ont cru en ma candidature », a immédiatement commenté la candidate éliminée, sur Facebook.

L’ancienne ministre paie ses années au gouvernement

Cécile Duflot présentait pourtant, plus que ses concurrents, un CV bien rempli. Celle qui a été élue trois fois à la tête du parti, et qui a également été ministre du Logement entre 2012 et 2014, travaillait son statut de présidentiable depuis plusieurs mois.

Mais c’est peut-être justement ses fonctions au gouvernement qui auront précipité sa chute. Les écologistes sont aujourd’hui nombreux à critiquer lourdement les diverses concessions qu’ont été faites par les Verts pour obtenir des postes au gouvernement. Cette conclusion a également été tirée par Yannick Jadot, vainqueur de ce premier tour au côté de Michèle Rivasi. « Je crois qu’elle paie injustement les responsabilités qu’elle a exercées notamment au gouvernement. Il y a une volonté pour ceux qui ont voté à la primaire d’émanciper l’écologie de ce quinquennat, de relancer l’écologie politique autour du renouvellement », a-t-il indiqué sur BFM TV.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Les militants verts ont plus de cervelle qu’elle ne l’imaginait et ne confondent pas carriérisme et convictions.

  2. Son objectif c’était d’être Ministre, elle en a profité pour envoyer “balader” des journalistes et autres… ça lui retombe sur le Museau par la voie des Militants et sympathisants.
    Je n’avais pas l’age pour voter pour René DUMONT (20 Ans)mais pour JADOT ça ira !

Moi aussi je donne mon avis