Capsula mundi, l’urne funéraire qui fait pousser des arbres

Plutôt que de couper des arbres pour faire un cercueil, faites-en plutôt pousser après votre mort ! C’est le principe de Capsula Mundi, une urne funéraire écologique.

Rédigé par Jean-Marie, le 1 Nov 2016, à 15 h 04 min

Alors que la place commence à manquer cruellement dans certains cimetières et qu’on se demande comment limiter l’impact écologique des funérailles traditionnelles, voici une innovation qui devrait faire parler d’elle. Après les cercueils biodégradables, voici les oeufs funéraires qui font pousser les arbres dans les cimetières.

« Capsula mundi » : quand les corps servent d’engrais

Si l’on est écolo dans la vie, pourquoi ne le serait-on pas dans la mort ? C’est la question que se posent de nombreuses personnes qui recherchent des solutions plus écologiques pour leurs obsèques.

L’impact environnemental des funérailles, crémation ou enterrement, n’est en effet pas neutre et l’intérêt de se faire enterrer dans un cercueil en bois massif reste relativement limité.

Des funérailles écologiques

Les industriels se sont engouffrés dans la brèche et proposent des cercueils écologiques biodégradables, en carton. Le concept de Capsula Mundi va plus loin et propose tout simplement de se servir de nos corps des défunts comme fertilisant..

Ce concept original a été imaginé par deux designers italiens, Anna Citelli et Raoul Bretzel, qui ont dessiné une urne en forme d’oeuf fabriqué à partir de bioplastique, c’est à dire d’un plastique apte à se biodégrader rapidement.

Le corps du défunt se transforme en arbre

Le corps du défunt est placé dans l’oeuf replié en position foetale. Ses cendres peuvent aussi être placées après la crémation

L’urne est ensuite enterrée puis un arbre ou des graines sont plantés au-dessus de l’urne. L’arbre va puiser dans les nutriments libérés par le corps en décomposition pour sa croissance. Une manière écologique et poétique de « revivre » après la mort, et pour les proches de se recueillir auprès de l’arbre qui symbolise le défunt.

Capsula mundi, une urne encore en devenir

À ce jour, Capsula Mundi est en phase de lancement. Toutefois, elle se heurte à la législation de nombreux pays qui refusent de mettre en place ces formes d’inhumation écologiques.

En France, il est encore interdit d’être enterré selon ce procédé à cause d’une législation qui date de l’ère napoléonienne. Les créateurs de Capsula Mundi ont lancé une association pour faire avancer la loi sur cette question.

Ils espèrent bien que ce type d’enterrement sera autorisé, notamment dans le but de créer des « parcs de mémoire » où les arbres seront les témoins vivants des personnes disparues.

Capsula Mundi  sauve un arbre en évitant la fabrication d’un cercueil et en fait pousser un autre. En choisissant des espèces d’arbres différentes, Capsula Mundi peut redonner naissance à de vraies forêts. Cela contribuera aussi à créer de beaux endroits où on pourra se recueillir pour penser à nos proches disparus.

Une idée originale, qui peut déranger puisqu’elle implique la décomposition des corps, mais un concept poétique qui mériterait de se développer. Et vous, seriez-vous prêt à vous faire enterrer dans cette urne funéraire particulière ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

85 commentaires Donnez votre avis
  1. Je trouve cette idée splendide et poétique autant que pratique.
    Je suis prête – le moment venu – à redevenir foetus …, mon plus gros problème sera de choisir mon arbre!

  2. Veuillez m’envoyer vos prix et détails pour une éventuelle commande avec l’arbre de son choix
    Merci pour cette belle idée , Est ce légale comme enterrement ?

  3. Oui, à 500 % mais…. je suis exigente et j’aimerais porter un bouleau.Une forêt de bouleaux, ce serait merveilleux. Mon pèrs a été
    enterré “à perpétuité” (payé très cher à l’époque) mais cela n’a pas été
    respecté. Maintenant,on a construit un parc pour s’y promener et ce n’est
    pas respectueux ! Un grand merci pour cette idée fabuleuse….. et utile.

Moi aussi je donne mon avis