Capsula mundi, l’urne funéraire qui fait pousser des arbres

Plutôt que de couper des arbres pour faire un cercueil, faites-en plutôt pousser après votre mort ! C’est le principe de Capsula Mundi, une urne funéraire écologique.

Rédigé par Jean-Marie, le 1 Nov 2016, à 15 h 04 min

Alors que la place commence à manquer cruellement dans certains cimetières et qu’on se demande comment limiter l’impact écologique des funérailles traditionnelles, voici une innovation qui devrait faire parler d’elle. Après les cercueils biodégradables, voici les oeufs funéraires qui font pousser les arbres dans les cimetières.

« Capsula mundi » : quand les corps servent d’engrais

Si l’on est écolo dans la vie, pourquoi ne le serait-on pas dans la mort ? C’est la question que se posent de nombreuses personnes qui recherchent des solutions plus écologiques pour leurs obsèques.

L’impact environnemental des funérailles, crémation ou enterrement, n’est en effet pas neutre et l’intérêt de se faire enterrer dans un cercueil en bois massif reste relativement limité.

Des funérailles écologiques

Les industriels se sont engouffrés dans la brèche et proposent des cercueils écologiques biodégradables, en carton. Le concept de Capsula Mundi va plus loin et propose tout simplement de se servir de nos corps des défunts comme fertilisant..

Ce concept original a été imaginé par deux designers italiens, Anna Citelli et Raoul Bretzel, qui ont dessiné une urne en forme d’oeuf fabriqué à partir de bioplastique, c’est à dire d’un plastique apte à se biodégrader rapidement.

Le corps du défunt se transforme en arbre

Le corps du défunt est placé dans l’oeuf replié en position foetale. Ses cendres peuvent aussi être placées après la crémation

L’urne est ensuite enterrée puis un arbre ou des graines sont plantés au-dessus de l’urne. L’arbre va puiser dans les nutriments libérés par le corps en décomposition pour sa croissance. Une manière écologique et poétique de « revivre » après la mort, et pour les proches de se recueillir auprès de l’arbre qui symbolise le défunt.

Capsula mundi, une urne encore en devenir

À ce jour, Capsula Mundi est en phase de lancement. Toutefois, elle se heurte à la législation de nombreux pays qui refusent de mettre en place ces formes d’inhumation écologiques.

En France, il est encore interdit d’être enterré selon ce procédé à cause d’une législation qui date de l’ère napoléonienne. Les créateurs de Capsula Mundi ont lancé une association pour faire avancer la loi sur cette question.

Ils espèrent bien que ce type d’enterrement sera autorisé, notamment dans le but de créer des « parcs de mémoire » où les arbres seront les témoins vivants des personnes disparues.

Capsula Mundi  sauve un arbre en évitant la fabrication d’un cercueil et en fait pousser un autre. En choisissant des espèces d’arbres différentes, Capsula Mundi peut redonner naissance à de vraies forêts. Cela contribuera aussi à créer de beaux endroits où on pourra se recueillir pour penser à nos proches disparus.

Une idée originale, qui peut déranger puisqu’elle implique la décomposition des corps, mais un concept poétique qui mériterait de se développer. Et vous, seriez-vous prêt à vous faire enterrer dans cette urne funéraire particulière ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

86 commentaires Donnez votre avis
  1. Je trouve l’idée bonne;
    Par contre la position dans l’œuf me parait irréelle; En effet, un mort se raidit, donc pour le mettre dans cette position, en plus, ce n’est pas spécialement confortable, couché ce n’était pas trop mal, mais bon;
    Pourquoi pas debout alors, ça tiens un peu plus de place, mais ça serait comme au bon vieux temps;
    Les arbres, c’est bien, ça me plait, mais s’il y a un incendie par exemple avec la sécheresse, un arbre ça peut avoir 400 ans ou plus, ou on l’a vu cet été, disparaître d’un coup, donc ça peut aussi être fragile, et si en plus il représente une personne, ça peut faire mal

  2. Je trouve cette idée splendide et poétique autant que pratique.
    Je suis prête – le moment venu – à redevenir foetus …, mon plus gros problème sera de choisir mon arbre!

  3. Veuillez m’envoyer vos prix et détails pour une éventuelle commande avec l’arbre de son choix
    Merci pour cette belle idée , Est ce légale comme enterrement ?

  4. Oui, à 500 % mais…. je suis exigente et j’aimerais porter un bouleau.Une forêt de bouleaux, ce serait merveilleux. Mon pèrs a été
    enterré « à perpétuité » (payé très cher à l’époque) mais cela n’a pas été
    respecté. Maintenant,on a construit un parc pour s’y promener et ce n’est
    pas respectueux ! Un grand merci pour cette idée fabuleuse….. et utile.

  5. Merveilleuse idée. J’adhère entièrement, mais je compte encore vivre
    quelques années car je n’ai que 79 ans et envie de vivre en musique et en peinture !!!! Cela aide à vivre plus longtemps….. je crois

    Félicitations pour cette idée hors du commun. C’est dommage qu’on n’y a
    pas pensé plus tôt… C’est ma fille qui m’a fait connaître cette idée, lorsque j’étais à l’hôpital…. quelques mois… et tout de suite, j’ai été enthousiasmée.

    Bien cordialement, I. Henriette

  6. romantique

  7. Quelle idée magnifique ! Moi qui cherchait la solution pour que mon corps soit sous un arbre !!!!
    Merci aux concepteurs et pourvu que je reste assez longtemps en vie pour voir cette proposition adoptée !
    Sophie

  8. Oui, à condition que l’on plante l’arre où on le souhaite !!

  9. Complètement POUR!!! Non seulement çà sauve 2 arbres, mais il y a une vraie poésie écologique à envisager qu’un des arbres se nourrit de nos éléments !!!
    Faut franchement aider cette entreprise, dans son pays et dans le nôtre en France…
    Je vais surveiller l’évolution, car cela peut faire partie des consignes que je pourrai donner pour ma fin!…

  10. Mon paradis à moi .

  11. Merveilleux ! quel beau projet ! oui oui favorable à 200% moi qui aime tant les arbres.
    on ne meurt pas, on s’en va d’une vie vers une autre ……
    Mes encouragements !

  12. Bonsoir, je trouve cela une super idée allant dans le sens de l’écologie,en plus, l’idée d’un « cimetière arbre » est magique j’aimerais savoir si cela existe en Belgique, je vais me renseigner en tout cas de ce qui peut se faire dans ma commune,

    En espérant que votre projet voit le jour

    Pascale

  13. Super idée pour développer la plantation d’arbres !!
    A savoir le cout ! Maintenant!!
    Merci de communiquer ces solutions vertes aux assurances obsèques!!!!!!!!
    Bonne journée à vous.

  14. Complètement prète ! J’ai hâte (enfin, façon de parler … par pour sa réalisation me concernant !!!) de voir le projet autorisé car ce serait vraiment une manière positive de tourner la grande page … Je suis déjà occupée à chercher « MON » arbre afin de rendre les choses plus faciles au moment où ces décisions devront être prises par ma famille …

  15. Excellent ! j’adhère complètement.Bravo pour ce nouveau concept. Je l’ai fait pour mon chien, il est enterré dans mon jardin et un noyer pousse au-dessus de lui!

  16. Ce projet correspond parfaitement à ma réflexion sur ma mort et à mon souhait de nourrir la terre, de donner la vie après moi

  17. Concept plus que génial ! mais quand sera-t-il proposé ??????

  18. C’est une excellente idée, d’autant plus que la forêt peut aider à ce ressourcer. Dans les vieux cimetiéres, il n’est pas rare de voir se développer toutes sortes de plantes, notamment de beaux rosiers, sur les tombes ou aux alentours…et on n’oblige personne à opter pour cette solution…

  19. Merveilleuse idée, j’utiliserais cet « oeuf » à ma mort et je souhaite que votre concept évoluera positivement.

  20. Magnifique idée! Je suis partante! quelles sont les modalités? Est-ce déjà possible?

  21. Oui, je suis séduite par cette idée, mais je pense qu’elle ne prendra pas partout . j’étais séduite par les cercueils en carton ainsi que l’urne, je trouvais cela génial un cercueil en carton kraft et 3 fois moins cher que le plus simple en bois. Mais quand je me suis renseignée auprès des pompes funèbres (à Lyon), l’on m’a répondu qu’il fallait des fours crématoires spéciaux et que pour le moment il n’y en avait que dans l’Est de la France.
    Cdlt.

  22. sceptique au début de l’article, presque enthousiaste à la dernière ligne. L’idée me plait…des forêts en devenir à la place des cimetières. Je choisirai le bouleau….mon âme y sera-t-elle liée ?

  23. Ah oui qu’on se dépêche de faire légaliser ce projet et on pourra mourir la conscience tranquille! Plus de pollution et en plus donner un sens à la mort: faire pousser un arbre!

  24. Je trouve ça absolument fantastique. Je signe de suite en çe qui me concerne. Je suis pour la crémation mais je ne suis pas arrivée à prendre cette décision. Le four…. Ça a quelque chose qui me terrorise. J ai demandé a être enterrée directement dans la terre mais le cercueil resté encore trop long a se détériorer a mon goût. Mais cette solution est franchement fantasmatique…. J adhère completement ! Josiane soudeille

  25. Voilà une idée « séduisante », qu’un arbre pousse grâce à « l’engrais » que je pourrais encore constituer après mon décès, me réjouis.Je vais en parler à mes enfants pour que le moment venu, ils puissent agir en conséquence. mais ne faut-il pas faire évoluer les législations d’ici là ? A suivre!

  26. C’est une idée génial ,j’espère qu’elle réalité. Je serais très intéressé

  27. C’est beaucoup trop drôle pour s’en passer!Idée absolument sensationnelle. je réserve dès que ça sort. L’idée de terminer en compost m’a toujours séduit.

  28. C’est une idée trop géniale: avec la situation actuelle, cette idée a réellement et concrètement une couche de conscience supplémentaire par rapport à la sépulture traditionnelle courante.

  29. Je suis entièrement en accord avec cette nouvelle invention funéraire et je souhaite moi-même en faire parti.J’en ai d’ailleurs parlé a ma famille.Pour ma part c’est une boite en carton verte avec un arbre dessus et on plante ou sème a l’endroit désiré , lorsque le corps est en cendre. Je ne souhaite pas aller dans un cimetière.Ici au Canada c’est nouveau de cette année l’achat se fait au salon funéraire.BRAVO pour ce changement.Je ne suis pas d’accord de lancer les cendres dans les cours d’eau que ce soit petits ou grands.bonne journée

  30. je crois que c’est la pratique plus merveilleuse qui soit. je souhaite que la conscience de la personne qui transmet à l’arbre sont savoir soit élevée en vibration spirituelle. comme cela l’énergie de cet arbre sera très bénéfique. je sais quoi faire pour aider les personnes à élever la conscience. il s’agit de vider le disque dur de tous les enregistrements que l’on a intégrés par la relation attachement rejet depuis l’enfance. joie aisance et gloire à vous.

  31. Je vais peut etre me prendre des tomates, mais n’obtient on pas le meme résultat en plantant un arbre 🙂 ? ah, ces bobos, toujours à réinventer l’eau chaude !

  32. Bonne Idée
    Place à la NATURE

  33. Oui, le concept est sympa, ecologiquement, philosophiquement… Mais les pouvoirs publics qui organisent le bizness (très lucratif) de la mort y trouveront-ils leur intérêt ?

    Le seul hic étant la nature du matériau de l’oeuf… A potasser.

  34. Quelle intelligence dans cette idée ! Espérons que ce concept puisse voir le jour.

  35. J’aime beaucoup cette idée !
    J’aurais aimé que mon corps serve au grand cycle de la vie quand je serais morte.

  36. Très belle idée, c’est exactement ce que je souhaite pour moi. J’aimerais être informée lorsque sa commercialisation sera effective.

  37. Quelle idée novatrice! c’est tout à fait ce que je recherche après ma mort, être utile à la nature!!! vivrai-je assez longtemps pour bénéficier de cette sépulture? je l’espère, s’il y a une action à faire pour cela je suis prête à m’y engager!

  38. j’aimerais avoir des renseignements sur cette création. Merci

    • eh bien vous allez sur un moteur de recherche et entrez les mots clés, ce n’est pas bien compliqué 🙂

  39. Formidable !
    Voilà ma foi un bel avenir pour nos vieux os, bien meilleur que les cercueils en bois ou le four crématoire avec broyage préalable.
    Je rejoins l’avis de Christine pour que ces arbres soient plantés dans des lieux de mémoire où les familles peuvent voir le devenir de leurs défunts dans des végétaux qui pourront prendre leurs noms ou prénoms…
    C’est très poétique.

  40. C’est un projet très intelligent, je le choisirais pour moi même

  41. Juste pour précision : dans le cas d’une incinération, ce qu’on appelle communément les «cendres», c’est le squelette… réduit en poudre par un gros broyeur au crématorium. Certains ont cette vision poétique de l’incinération, où on rentre le corps dans un fourneau et on récupère de la poudre grisâtre quelques heures plus tard (selon la corpulence du cadavre). En fait, il y a juste l’étape du broyage des ossements en plus, qui se fait souvent à l’insu des endeuillés 🙂

  42. Génial, mon rêve, je pensais me faire incinérer et faire enterrer mes cendres comme engrais pour un rosier, mais les incinérateurs fonctionnent à l’électricité nucléaire contre laquelle je me bats…

    pour mes chiens et chats, je plante un arbre dans le creux de leurs pattes… En 25 ans mon verger s’est ainsi enrichi d’un cerisier, d’un prunier, de deux kiwis et il y a un mois d’un lilas pour mon chat vieux de 21 ans… Tête de mes copains quand ils dégustent mes cerises et que je leur dis que les racines se sont nourri de mon chien, mort il y a 15 ans… il ne doit plus rester grand chose.

    Il ne faut pas que j’oublie de le signaler aux acheteurs quand nous déménagerons.

    l’idée que mon corps servent à l’avenir à défaut de mes idées, est un espoir pour moi 🙂

  43. je trouve cette idée intéressante et j’aimerais beaucoup être un olivier « plus tard » en Toscana ou en Umbria, mais à défaut je serais « fertilisante » quand même, car j’ai demandé à être incinérée et que mes cendres soient dispersées ou enterrées dans le Chianti.

  44. Intriguée par l’idée de « position foetale » dans une « urne », je suis allée voir sur le site italien : même la traduction de google est infiniment plus claire ! Il ne s’agit pas d’une urne mais bien d’un cercueil.
    Mais ce qui est marrant aussi c’est de voir à quel point la rédaction ne lit pas les commentaires… l’incompatibilité urne/corps avait déjà été soulignée en septembre. (sur d’autres articles, le niveau des commentaires est également révélateur de l’absence totale de modération)
    Je vais arrêter de suivre con-soglobe, à chaque fois, je soupire.

  45. A peaufiner, mais faites vite que je puisse profiter de cette belle idée

  46. Belle idée, nos cimetières en France sont tellement tristes froids sans âme.

    Je ne veux pas y être enterrée c’est pourquoi je préférais une incinération. Mais des parcs de souvenirs où les vivants pourraient s’y promener et s’y amuser pour moi c’est super !

    A suivre……………

  47. Bonjour
    C’est une belle idée à laquelle je pense depuis quelques années! comme écrit JADDAH laissons la surface de la terre aux vivants. Je recherche un cercueil en carton (recyclé) qui passe à l’incinérateur quitte à y ajouter quelques morceaux de bois pour une bonne combustion (débris de palettes, sans les clous, pensons au confort!!)autant être utile!! La seule chose que je crains est qu’avec les traitements médicamenteux pris par les vieux, dont je fais partie! les arbres bénéficiant de nos carcasses ne vont ils pas devenir difformes ??

    • pour les résidus médicamenteux, on aura laissé le plus gros à la planète pendant notre vie, vu qu’on les élimine dans nos toilettes.

  48. En voila une idee quelle est bonne. Ca fait une deuxieme vie. et c’est toujours plus joli qu’une tombe en granite froid et on pourra voir quel type d’arbre les personnes deviennent. J’adhere totalement. En plus ca ferait moins d’entretiens des tombes, eau de javel et autre produit. moins de consomation de matieres pour les tombes. mais les cercueils sont toujours en chene avec tellement de produit toxique dedant meme chose pour le mort que je doute fortement que quelque chose pousse.

    En tous cas c’est une bonne idee.

  49. super

  50. Quelle belle idee !

  51. J’adhère totalement, quelle belle offrande à faire à notre terre mère qui nous a tant nourri et porté ? cette idée de finir figée dans une boîte n’est pas concevable pour moi, pour l’heure je préfère être incinérée et que mes enfants me libère en forêt auprès d’un ruisseau (même si cela est interdit parait-il ??!!), le lieu du recueillement et de la communion avec notre vraie nature, pour moi.
    je ne veux vraiment pas finir dans une boîte. Alors si un tel projet peut se mettre en place à temps pour moi, oui j’adhère. Donné une dernière utilité à ma monture, ce corps qui m’aura abrité tant d’année, ça aussi ce serait un beau cadeau d’adieu.

  52. Je note :  » en évitant la fabrication d’un cercueil  »
    C’est assez idiot. Un cercueil en bois, est sans doute plus écolo qu’un œuf en plastique, fût il biodégradable.
    Et le vrai problème des forêts planétaires, ce n’est pas le déboisement, mais l’absence de reboisement.
    Ce en quoi l’idée capsula mundi est peut être à améliorer.

  53. J’aurais peur de finir chez IKEA, en barbecue sauvage, tronçonné pour une autoroute ou brisé par une voiture qui roulait trop vite…

  54. INNOVATION SALUTAIRE POUR LA TERRE!
    Laissons la surface aux vivants,nourrir, fertiliser et faire grandir un arbre ou tout autres verdure quel bel avenir pour rebondir sur ce devenir incertain!!!
    Jaddah

    • bien d’accord avec vous, d’autant que nos enfants sont appelés à bouger pour leur travail, leur laisser des tombes à entretenir n’est pas un beau cadeau. Les parents, ils faut les aimer et s’en occuper quand ils sont vivants, aller sur une tombe à la toussaint, ça ne sert à rien et ça devient une corvée.

  55. Apparemment, même si le projet est sympa à lire comme ça, selon Francis Busigny qui prône pour un retour au sol complètement écologique ( bonne-eau-bonne-terre.eu ) ce système n’autoriserait pas vraiment à revendiquer une manière de nous promettre de finir en bon compost ( https://www.consoglobe.com/faire-compost-ecologique-tres-jardin-1260-cg ) car si les arbres pousseront, fort vraisemblablement, à cet endroit, ce ne sera pas « grâce à la décomposition de la dépouille mortelle » même en position fœtale !

    Je vous suggère donc de ne retenir que sa proposition de créer du  » super compost  » disponible ainsi pour les terres qui en auraient le plus besoin !!

    Merci à Francis Busigny pour son initiative de légalisation de l’HUMUSATION : https://www.lapetition.be/en-ligne/je-prends-ma-mort-en-main-pour-l-Avenir-de-l-Humanite-14812.html

    Car il est établi que :
    -bon nombre de nappes phréatiques, aux abords des cimetières, sont classées in-dépolluables
    -la pollution de l’air, de l’eau, et même de la terre par les crématoriums est importante
    -les restes de notre passage sur terre, ne sont pas harmonieusement réintégrés aux couches fertiles de la Terre, qu’on soit incinéré ou même enterré !

    Pour sa part, il veut une « après-mort environnementalement soutenable », afin de ne plus « empoisonner » les vivants.

    Il veut donc offrir son corps pour nourrir (voire soigner) la Terre afin de recréer les conditions les plus favorables à de nouvelles vies !

    Mais dans l’état actuel de pollution de notre corps (de plus en plus gorgés de résidus de médicaments, métaux lourds, pesticides, fongicides, perturbateurs endocriniens, et autres …et cachant d’éventuelles prothèses), seule la capacité épuratoire d’un « super compost », adéquatement géré, peut garantir un « retour » à la Terre, sans « ardoise », laissée pour les Générations Futures en prenant, bien évidemment, toutes les précautions pour éviter toute désacralisation des rites funéraires.

    C’est ce qui sera mis en œuvre, avec le soutien d’un comité d’experts en transmutation de la biomasse en Humus sain et fécond, dans chaque Jardin de la Métamorphose des défunts en Humus

    C’est l’émergence d’une vision nouvelle sur la vie et la mort, en accord complet avec les lois de la nature et les traditions : je « viens » de la Terre et, ainsi, je pourrai, vraiment, y « retourner » à la fin de mon existence terrestre.

    La phase de « retour à la Terre » y sera simplement accélérée (+/- 12 mois) et, surtout, totalement sécurisée, tant au niveau salubrité publique que protection de l’environnement !

    Elle aboutira à la production de +/- 1 m³ de « super compost », aux vertus très proches de la « Terre Preta », capable de décupler les effets lors de la fertilisation des sols.

    Pour plus de détails et voir les illustrations du Projet

    bonne-eau-bonne-terre.eu/

  56. Le projet est une bonne idée en soi, mais serait-elle viable sur le long terme?

    Je pousse la logique du cimetière qui est de mettre les familles ensemble à un endroit propre (généralement, vous pouvez avoir une tombe, creusé avec 15 mètre de profondeur, où vous mettez les membres de la famille les uns aux dessus des autres –> la simple raison est le manque de place pour enterer tous les défunts et qu’on ne fasse pas n’importe quoi).

    Si pour une personne = un arbre: les cimetières n’existeraient plus, les parcs, jardins… seront plutôt envahis par manque de place. (ce qui ne derange pas car une forêt dans une ville serait un agréable concept, qui mettra cependant des grosses questions règlementaires et législatives). Mais on arriverait à un moment où à long terme, il n’y aura plus de place, où nous aurons besoin du bois, que la nature reprendra ces droits (où l’Homme ne pourra supporter de ne plus le controler)…

    Si chacun se recueil auprès des arbres, cela mettra d’autres questions sur comment couper un arbre…

    Est-ce que dans le projet, c’est un arbre = une famille –> faisant pousser l’arbre? La question technique serait comment faire (un oeuf est un fertilisant, et après?)?

  57. C’est une très belle idée, poétique en plus. moi je suis pour à 200%, et puis c’est logique, on est parti d’un œuf, et retourner dans un œuf, la boucle est bouclée 😉 On peut venir voir l’arbre incarné par le défunt… et même lui parler, le caresser…

  58. Je trouve que c’est une bonne idée…..

  59. il y a longtemps que je souhaite être enterré de cette façon, dans un jardin public une ou une forêt en servant un arbre ou les enfants iront jouer dessus…

  60. Je trouve cela tout a fait charmant et poétique, en ce qui me concerne, je n’arrive pas a allée dans un cimetière pour me recueillir sur une tombe fusse celle d’un membre de ma famille, l’endroit me fait peur, je le trouve austère, toutes ces tombes les unes à côté des autres, ce marbre froid et ces plaques avec ces inscriptions, ces fleurs en plastique….tout cela sera je pense amené à disparaître car les jeunes générations n’iront plus dans les cimetières entretenir les tombes comme le faisait nos aïeux. Nous n’avons plus le même regard face à nos morts, déjà de plus en plus de personnes font appels à la crémation, c’est bien que les choses sont en train de changer.
    Pour moi, je suis personnellement favorable à ce projet, étant écolo de nature, et de savoir que mon corps donne naissance à nouveau à un être végétal pour des dizaines d’années voir plus…une belle idée de réincarnation!!!

  61. Je trouve génial de pouvoir faire pousser une arbre après ma mort!!!!!
    Mais pour cela il faudra des autorisations etc etc
    C’est une trés bonne idee

  62. superbe idée … !! Et on continue à être utile après la mort. Si on peut choisir son essence et son lieu, nos descendants auront plaisir à venir nous voir … !!! Il faudra créer un livre des « arbres funéraires » pour retrouver n’importe quel défunt.

  63. J’adore l’idée, sauf le fait que le corps soit entier. Car, je n’aime pas l’idée qu’on retrouve un jour mes os en creusant, sans savoir trop quoi en faire, « macabre découverte ». Il me semble que seule une crémation préalable permettrait de ne plus avoir de trace de la sépulture à terme. La nature et la beauté doivent prendre la place…
    En tous cas, l’idée d’une foret de mémoire est très belle, poétique, écologique.

  64. oui, pourquoi pas, si cela fonctionne

  65. Pourquoi pas ? j’aimerais assez qu’on m’enterre comme ça dans mon jardin.

  66. J’adhère, j’adore l’idée, je suis pour.

  67. Et si l’arbre meurt qu’est ce qui garantit que l’on saura ou se trouve tel defunt…
    Encore une drole de concetion bien commerciale de la mort…

  68. Moi qui déteste les cimetières, ce concept est génial, tant pour l’écologie que pour le concept esthétique (l’œuf ou le noyau…)

  69. Contrairement à ce que disent certains sur la position foetale et qui me font rire parce qu’ils ont oublié qu’ils ont commencé ainsi alors en être dégoûté revient à dégoûter leurs vies mais bon xd, certains humains n’arrivent à penser qu’avec la stupidité dont l’Homme a toujours fait preuve… Moi en revanche je trouve cette idée merveilleuse, futur vegan, défenseur des animaux, de la nature et de notre terre, je serais heureux de pouvoir après ma mort continuer d’une certaine manière à enrichir et sauver la terre en créant la vie d’un arbre qui en fera la fierté et le souvenir positif d’une belle vie aussi bien passée que future à travers l’arbre qui grandira vers les cieux, j’adore et je souhaite vraiment pouvoir faire ceci, autant avant je me disais qu’il fallait y penser dans le cas où un jour il m’arrivait quelque chose sans arriver à savoir ce que je deviendrais mais je sais maintenant ce que je veux devenir, merci à eux :3 <3 <3 <3 après on devrait pouvoir être libre de choisir cette façon d'être enterré car on est libre de savoir ce que l'on veut devenir et même si certains sont contre, j'ai envie de dire on est pas obligé de tous être pour mais nous laissez le choix c'est le principal… N'est-ce pas ???

  70. super idée, enfin de la créativité utile et pérenne

  71. Belle idée dans l’optique d’une planète préservée, mais pourquoi, ne pas réserver des lieux pour chaque famille et les générations qui suivent. Au bout de plusieurs siècles (avec des feuillus), on arriverait à une petite forêt d’arbres… généalogiques !

  72. Et le cycle de la vie continue …. quel beau projet !

    • Devenir un arbre qui procure du plaisir; quelle belle fin et début de vie.

  73. La meilleure idée postée depuis longtemps !

  74. Finir son cycle de vie en donnant la vie ca me séduit vraiment…
    Et comme dit plus haut avec le choix de l’espèce de l’arbre et le lieu, ce serait encore plus attirant. c’est un peu une autre vie qui s’offre à moi, ca me plait!

  75. Le coeur du défunt est placé dans l’oeuf replié en position foetale.

    C’est un grand n’importe quoi !!!! des cendres sont des cendres.

    Mais il y a qqun qui relit les articles ou c’est de la traduction gogol ?

    • J’ai également tiqué ! On fait un petit modelage avec les cendres ??? 😀

  76. tout simplement génial, il faudrait laisser au futur défunt le choix de l’arbre ou de la plante, ainsi que le lieu

  77. N’y a-t-il pas une erreur, svp :

    Le coeur (?) du défunt est placé dans l’oeuf replié en position foetale.

    Cordialement.

  78. J’adore!

    J’adore l’idée poétique de pouvoir « faire pousser l’âme dans l’arbre » et de pouvoir venir visiter un arbre vivant plutôt qu’une plaque de marbre tout ce qu’il a de plus mort.

    Mais j’adore surtout l’idée de ne pas polluer encore plus une fois morte.

    • Dieu merci – l’âme est partie – et ne vit pas dans un arbre, même si l’idée est poétique

  79. Oui!!…

Moi aussi je donne mon avis