Ces substances que nous cachent… les bougies parfumées et l’encens

Que ce soit pour masquer une odeur nauséabonde ou diffuser une odeur agréable chez soi, l’encens et les bougies parfumées ont la côte dans les ménages Français. Hélas, encens, comme bougies parfumées, ne sont pas sans conséquence sur la qualité de l’air et la santé

Rédigé par Hugo Quinton, le 16 Feb 2017, à 17 h 30 min

L’encens et les bougies parfumées sont généralement synonymes de bien-être, chassant les mauvaises odeurs et répandant un parfum agréable, mais la vérité est bien moins bucolique…

Encens et bougies parfumées épinglés

La plupart des gens achètent de l’encens pour purifier l’air intérieur. Le marketing autour de ces produits met en avant des ambiances « zen » de manière à augmenter cette idée, un peu comme le font la marque Febreze et les autres désodorisants d’intérieur.

Il s’agit bien dans le discours marketing de « purifier l’air ». Une plaisanterie de mauvais goût quand on regarde dans le détail les substances que l’on respire quand les produits brûlent. Au final, l’air est encore plus pollué à cause de l’encens et des bougies parfumées. La faute aux substances toxiques présentes dans la plupart des produits censés désodoriser.

De l’encens naturel ?

Un encens naturel proviendrait d’une plante, petite branche d’arbre ou fleur. Ces arbres et plantes sont rares et, de fait, en nombre insuffisant pour produire l’encens nécessaire à l’usage des populations : l’encens naturel est donc très difficile à trouver.

Ainsi, la plupart des bâtons d’encens sont chimiques, de la même manière que les bougies parfumées sont chargées en parfums de synthèse.

encens-bougies-air-pollution

Une pollution massive de l’air intérieur

L’air intérieur est pourtant déjà plus pollué que l’air extérieur. En cause, la fumée du tabac, les moisissures, les substances dégagées par les peintures ou les revêtements de sol, mais également l’utilisation de produits d’entretien par exemple.

La pollution des encens et bougies est, quant à elle massive, car ils émettent dans les deux cas des polluants qui remplissent les pièces entièrement.

Les Français aiment pourtant beaucoup ces parfums d’ambiance. Un rapport de l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris)(1) datant de 2015, montre que  plus de 20 % des Français brûlent de l’encens dans leur habitation, et que cet usage est souvent bien ancré dans les pratiques, parfois depuis plus de 10 ans.

Lire page suivante : encens et bougies : produits toxiques mis en cause

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

16 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour les bougies parfumé sont elle toxcique pour la santé, merci.

    • les bougies parfumé sont elle toxique pour la santé, merci

  2. Un article en 2004 avait déjà fait état de la nocivité des parfums d’ambiance car ils sont très souvent fabriqués à partir de parfums de synthèse et de cire de paraffine pour les bougies.
    On retrouve ces parfums de synthèse dans de nombreux lieux publics!!
    Pour ma part j’ai décidé de proposer des produits uniquement composés de matières premières naturelles et végétales, du 100% naturel!
    Pour plus d’infos sur les parfums d’ambiance en général, je vous invite à lire les articles sur mon site art-homessence.com/

  3. je suis d’accord avec cet article, mais savez-vous qu’il existe de l’encens pur ? il est assez difficile à trouver, mais les volutes de sa fumée n’est pas toxique et désinfecte réellement l’air ambiant, surtout s’il y a un malade contagieux dans la maison.
    Je vois qu’il a déjà été répondu en ce sens, mais j’ajoute quand même mon grain de sel, pardon d’encens…

  4. Il ne faut pas être alarmais et revenir à la source que voici : “Plan d’actions sur la Qualité de l’air intérieur” du ministère de l’Ecologie.

    Dans ce document, le mot bougies apparait 3 fois :

    page 5 :
    La campagne pourra également aborder le problème des fausses informations
    (dispositifs censés assainir l’air, encens/bougies parfumées …)
    page 7 :
    Des travaux en matière de normalisation sont en cours, notamment sur les bougies (AFNOR, CEN..).
    et
    De plus, une action sera proposée dans le cadre du PNSE3, qui sera adopté à l’été 2014, sur l’étiquetage obligatoire des produits désodorisants (encens, bougies et autres masquants d’odeur) et produits d’entretien quant à leurs émissions en polluants volatils.
    Et vous pouvez lire aussi dans ce document que les interdictions concernent les produits polluants
    Les produits les plus polluants, par exemple les encens qui émettent plus de 2 μg/m3 de benzène, seront interdits.

    La vérité
    En clair, il est nullement indiqué que les bougies parfumées seront interdites. Il est seulement écrit que les produits polluants dangereux, tel que certains encens le seront.

    Lire l’article : bougie-parfumée.fr/blog-bougies-scandles/la-presse-senflamme/

    • Alan

      Ah non, je ne suis jamais “alarmais”. Alarmé(e) à la limite.
      Et il n’est pas dit que tout sera interdit mais bien ce qui est considéré comme “le plus polluant”, ce qui laisse une sacrée marge.
      Outre l’introduction de l’article, celui-ci évoque à peine la campagne et traite plus en détails des produits toxiques contenus dans bon nombre de bougies parfumées et autres.

    • Et 3 ans après où en est-on ? Toujours le statut quo.
      Et pendant ce temps-là, les asthmatiques et allergiques aux bougies s’asphyxient en silence en respirant la pollution des voisins de palier qui “purifient” leur appart !
      Lobby, quand tu nous tiens ! 🙁

  5. Le gouvernement n’a pas des choses plus importantes à traiter en ce moment ?
    Et pourquoi ce n’est que maintenant qu’il se réveille alors que ca fait des années (décennies) qu’ils sont en vente partout ?
    Laetitia de laboiteabougies.fr/

  6. Les encens naturels ne sont pas rares du tout.Ils proviennent d’un arbre appellé Boswelia qui se cultive en somalie et au soudan .Il est importé massivement de ces pays et est en règle générale vendu dans les commerces d’articles religieux .
    Leurs vertus antiseptiques et odorantes sont connues depuis plus de 5000 ans et régulièrement utilisées en parfumerie haut de gamme.
    les batonets cités dans votre propos ne sont en rien fabriqués avec de l’encens.
    Quant aux bougies il est vrai que souvent parfumées avec des produits de synthèse,peuvent être considérées comme polluantes ,mais il en existe parfumées aux essences naturelles.
    la bougie à base de cire d’abeille reste un bon compromis……….

  7. Contrairement à ce que prétend cet article, il existe des encens de qualité, vraiment fabriqués à partir de matières premières naturelles. Vous pouvez en trouver dans les magasins vendant des produits biologiques ou sur les foires genre Marjolaine. De même, vous pouvez assainir l’air de vos logements en diffusant à froid des huiles essentielles (à condition bien sûr de ne pas y être allergique), même les hôpitaux commencent à recourir aux bienfaits des HE. Les bougies parfumées, par contre, il vaut mieux les oublier et se contenter des bougies en cire d’abeille qui diffusent tout de même une odeur naturelle très agréable.

    • Alan

      Bonjour,
      si vous relisez bien, je n’ai jamais prétendu qu’il n’en existait pas, mais ils restent difficiles à trouver (tout espace de vie ne possède pas son magasin bio malheureusement). Pour le reste, bien d’accord avec vous 🙂
      Bonne journée !

    • Je suis d’accord avec ADK, il existe de bon encens naturels (comme les feuilles de sauge) et de bonnes bougies naturelles existent, comme les bougies en cire d’abeille (www.alchimiedesbougies.fr).

  8. La toxicité des bougies parfumées est connue depuis plusieurs années. Ceux qui prennent la peine de s’informer ont eu l’occasion de faire le choix de cesser d’en acheter.
    Malheureusement une bonne partie de la population ne lit pas les news et ne s’interesse pas aux sujets du quotidien, ces gens achètent à l’aveuglette toutes sortes de marchandises parfois toxiques, s’ataquer au problème de la toxicité de l’air intérieur à la source en interdisant les polluants dans certains objets du quotidien est une bonne chose. Ca permet de régler le problème une fois pour toute…mais seulement à condition de ne pas le déplacer ou le contourner (comme avec le bisphénol par exemple) !

    • Tout à fait d’accord: ceux qui lisent ce genre d’article et de mise en garde sont déjà au courant et n’achètent pas ce genre de produit. Mais tous les autres sont ceux qui achètent bêtement de produits nocifs en toute ignorance et en croyant “assainir” l’air qu’ils respire!
      C’est à grande échelle que ces informations devraient être diffusées, par le Ministère de la Santé, aux infos de la télé, sur les quotidiens… Mais là, c’est silence radio! Quel dommage!

  9. Bonjour, je suis assez d’accord pour dire qu’il y a bien d’autres sujets plus importants à traiter que celui de l’encens et des bougies. Par ailleurs, le citoyen consommateur doit retrouver un peu de son bon sens et se rendre plus responsable. C’est lui qui fera changer les choses. S’il arrête d’acheter ces produits et que les rayons restent pleins, croyez bien que les fabricants et les autres acteurs qui veillent à la consommation, réviseront leur manière de faire.
    Moi-même lorsque j’étais dans ma chambre d’étudiante il y a plus de 30 ans, j’aimais mettre des bougies parfumées. Et je souffrais de nausées et de migraine à chaque fois que je rentrais à ma chambre. Et un jour j’ai pris conscience que c’était ces bougies qui me rendaient malade. Sans même être allumées, elles dégageaient une odeur tellement forte.
    J’ai tout jeté et je n’ai plus jamais eu ces problèmes. Soyons donc vigilants !

  10. Certes bougies…..peuvent etre polluants et dangereux pour la sante mais il faudrait plutot s attaquer aux vehicules et a l air que nous respirons en ville : il suffit de regarder les facades de nos batiments et les chiffons utilises pour netoyer notre interieur pour se rendre compte de la qualite de l air que nous et nos enfants respirent…mais comme il s agit de vehicules personne ne dit rien. Pour ce qui est des bougies il ne faut pas oublier qu elles sont fabriquees avec des produits qui contribuent a la deforestation en indonesie….

Moi aussi je donne mon avis