Bonne nouvelle : la déforestation en Amazonie recule

Rédigé par Annabelle, le 17 Dec 2011, à 18 h 22 min

Le gouvernement brésilien a dressé un bilan plutôt positif en cette fin d’année : la déforestation en Amazonie aurait atteint son niveau le plus bas depuis 23 ans, sur la période de juillet 2010 à juillet 2011.

Une chute de 11 % de la déforestation en Amazonie

Le gouvernement brésilien s’attribue cette belle victoire : le durcissement de sa politique concernant le déboisement illégal aurait porté ses fruits. Mais le rôle de l’état est tout de même à relativiser : la situation s’est aussi améliorée parce que la production agricole a diminué, du fait d’une croissance économique mondiale freinée.

L’Institut National du Brésil pour la Recherche Spatiale indique une diminution de 11 % de la destruction de la partie brésilienne de la forêt amazonienne sur une période d’un an. Ce sont les images rapportées par les 96 satellites de l’institut qui ont permis d’estimer la surface de destruction à 6 238 km².
Ces résultats seront complétés d’ici avril 2012 par une analyse complémentaire portant sur la totalité de la surface couverte par « le poumon de la planète »

Déforestation en Amazonie : bonne nouvelle, vraiment ?

Derrière des chiffres « grosse masse » qui se veulent rassurants, la réalité est toute autre… Ainsi, bien que le constat global soit positif, ce n’est pas le cas pour tous les états de la forêt d’Amazonie. Certains d’entre eux s’inquiètent, à l’instar de l’état de Rondonia pour qui les résultats ne corroborent pas du tout l’amélioration globale. Cet état a en effet constaté que la déforestation chez lui avait doublé par rapport à l’année dernière. L’augmentation est de l’ordre de 20 % pour l’état de Mato Grosso.

Un nouveau code forestier qui menace la forêt amazonienne

… qui pourrait même, selon Greenpeace, signer son arrêt de mort. Ce nouveau code mis en place par le gouvernement brésilien sous l’influence écrasante des puissants lobbys de l’agriculture brésilienne engendrerait une perte estimée à 50 % de la surface du poumon vert. Le code forestier garantissait jusque là la sauvegarde de la forêt grâce à la mise en place de zones protégées.

La nouvelle version du code si elle est validée anéantira tous les efforts consentis jusqu’à aujourd’hui. Par exemple, le nouveau code forestier prévoit une loi d’amnistie qui concernera toutes les déforestations illégales d’avant 2008 ou encore la légalisation a posteriori d’occupations et de déboisements illégaux de terre !
Autre conséquence : les petits propriétaires pourront céder leurs droits d’exploitation sur leurs terres. Des hectares de forêts seront donc de manière imminente remplacés par des cultures de soja, des plantations de canne-à-sucre ou des surfaces d’élevage afin de contenter les industriels. Le WWF évalue la perte forestière à 75 millions d’hectares.

La forêt d’Amazonie est un puits de carbone dont on avait sous-estimé la capacité. D’après un nouvel inventaire fait par Alessandro Baccini du centre de recherche Woods Hole, ce sont 118 milliards de tonnes de CO2 qui sont capturés et stockés par la forêt amazonienne chaque année. 20 % de plus qu’on ne le pensait jusqu’alors. Cette nouvelle estimation a été faite avec le satellite Lidar, qui est capable de faire des estimations très fines de la masse végétale.

Sources : actualités-news-environnement.com, greenpeace.com

 

*

 

Je réagis

 

 

Sur le thème de la déforestation :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Annabelle, merci pour cet article de très bonne qualité.
    Continuez à nous informer, avec autant de précision.

  2. Vraie fausse bonne nouvelle  » Chouette, la forêt sera rasée en 80 ans au lieu d’y être en 50 ans  » !! idem le pétrole  » Chouette, mon auto consomme 3 L/100 – Je pourrai polluer 150 ans au lieu de 80  »
    Mais le résultat est bien le même , non ?

  3. Vraiment trop triste! Ce grand massacre de si belles forêts! Quelle irresponsabilité des hommes, ce manque de conscience que ces forêts sont un patrimoine précieux pour eux et les futures générations ! Que laisseraont ils comme héritage à leurs enfants? Est ce que les autorités s’occupent vraiment de ce problème??? Notre belle planète existe depuis des millions d’années et il a fallu moins d’1 siècle pour TOUT détruire! Consternant!

  4. Comment vouloir qu’il n’y ait pas de petits truands dans nos banlieues quand on voit les assassins de la planète agir en toute impunité quand ce n’est pas simplement en toute légalité.
    L’exemple vient toujours d’en haut, il suffit de le suivre!

  5. En attendant que des gouvernements indépendants des lobbies financiers quels qu’ils soient( pétrotruc, agromachin, chimicochose,moneymoneybidule) agissent, nous petits terriens chacun à notre place, boycottons tous les produits qui viennent du soja industriel, de l’huile de palme, bouffons moins de viande, mangeons moins de produits qui ont fait trois fois le tour de la terre pour être soi-disant « moins cher » dans notre assiette. IL Y A FORCEMENT QQ QUI PAYE. Les producteurs, LA TERRE, les marins de « rafiots » sous payé qui naviguent au fuel détaxé, etc… N’utilisons que des bois certifiés,etc etc…
    Dons ce monde globalisé, c’est globalement nous qui devons agir pour sauver la belle boule bleu qui traverse l’univers, si nous ne le faisons pas elle continuera sa route sans nous… comme disait quelqu’un « après nous le déluge » Allez à vous de choisir.

  6. Une fausse bonne nouvelle car la déforestation continue de plus belle dans le monde.
    Il faudrait une ONU de l’Environnement, sans droit de veto pour aucun pays, et dotée de pouvoirs contraignants pour faire appliquer ses décisions…
    Mais, c’est un souhait utopique, n’est-ce pas!

Moi aussi je donne mon avis