Les avions chinois auront un carburant propre grâce à Airbus

Rédigé par Jean-Marie, le 29 Apr 2013, à 18 h 03 min

Airbus qui mène une grande offensive commerciale en Chine a a été choisi pour élaborer un carburant “propre” destiné à l’aviation commerciale. La mise au point d’un tel carburant renouvelable ne sera pas un luxe du fait de l’explosion du trafic aérien en Chine (et dans le monde).

Du carburant  renouvelable pour les avions

Pollution avionsAirbus, le constructeur du célèbre moyen-courrier A320 et du plus gros avion du monde l’A380, va donc travailler avec la China Petroleum & Chemical Corporation (Sinopec),un géant de l’énergie pour la mise au point d’un carburant renouvelable, un biocarburant pour les vols réguliers en Chine a expliqué Airbus dans un communiqué.

Sinopec est le partenaire clé permettant au gouvernement central d’établir un certificat de navigabilité chinois relatif aux carburants alternatifs“. Ce nouveau carburant sera à base de matières premières locales et utilisera une technologie appliquée à une raffinerie nouvelle à Hangzhou (près de Shanghai). “La raffinerie est l’une des seules, dans le monde, à posséder la capacité de produire à grande échelle du carburant pour l’aviation à partir de biomasse“, selon Airbus.

Aviation et pollution environnementale

En 2009, plus de 2,5 milliards de personnes ont pris l’avion et elles devraient être 3,3 milliards en 2014 selon l’International air transport association (IATA)

En 2000, le kérosène employé par l’aviation émettait 550 millions de tonnes de CO2, soit 2,5 % des émissions mondiales de CO2 induites par l’utilisation d’énergie fossile. De plus la croissance est exponentielle. Ainsi, l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) prévoit un taux de croissance continue de 4,6 % par an jusqu’en 2025.

Airbus ne s’avance pas encore sur la date de production de ce carburant mais avoue que que ce ne sera pas à longue échéance. “Nous en sommes à la sélection de la matière, la biomasse qui doit provenir à 100 % de Chine et être durable. Une fois que l’analyse de durabilité et de certification sera terminée, nous lancerons la production“, a expliqué un représentant de l’avionneur européen.

biocarburant-avion

A lui seul, la démarche de certification peut prendre de 6 mois à 3 ans. “Mais nous sommes plutôt dans l’idée que cela prendra environ un an“, pronostique Airbus qui s’appuie sur son expérience du développement de carburants alternatifs en Australie, en Amérique latine, en Europe et au Moyen-Orient.

Le développement de biocarburant en Chine est stratégique pour Airbus : le transport aérien étant l’un des plus denses au monde. Airbus escompte un marché total d’environ 28 200 avions à livrer entre 2012 et 2031, dont 35 % en Asie. Pas forcément une bonne nouvelle pour l’environnement malgré la mise en point progressive de nouveaux carburants.

La pollution par les avions

– par les émissions de CO2 ;

– par celles d’oxyde d’azote (Nox), qui ont des effets indirects sur le climat car elles produisent de l’ozone qui est un gaz à effet de serre ;

– par la vapeur d’eau produite par les avions et qui entraîne la formation de traînées de condensation qui ont tendance à réchauffer la surface de la terre.

Actuellement, la contribution de l’aviation aux émissions globales de gaz à effet de serre de l’UE est estimée à 3 %. Mais cet impact est de 2 à 4 fois plus important si l’on prend en compte l’ensemble des paramètres précités (rapport spécial du GIEC de 1999). Si rien n’est fait, les émissions de ce secteur doivent doubler, voire tripler d’ici à 2050, réduisant à néant toute chance de limiter le réchauffement de la planète bien en deçà de 2°C d’ici la fin du siècle.

*

Je veux témoigner

Sur l’avion et les transports :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Il serait utile de différencier les polluants en fonction de leur durée de vie. Du CO2 et des NOX libérés à haute altitude ont toutes les chances de rester longtemps actifs pour nous réchauffer. Un bio carburant utilisé dans les avions est toujours aussi polluant à haute altitude.

    Dire que le kérosène et autres carburants pour avion sont détaxés.

  2. Marcel Leroux, climatologue non people – Vidéo Dailymotion
    Le professeur de climatologie Marcel Leroux conteste l’idée qu’il existe un climat unifié dont la modification serait principalement due au gaz …
    dailymotion.com/video/x3

    et il n’y a pas que lui ……………

Moi aussi je donne mon avis