Assurance scolaire : ce qu’il faut savoir

A la rentrée des classes, il nous est souvent demandé de souscrire à une assurance scolaire pour couvrir la responsabilité de nos enfants. En revanche, elle n’est pas obligatoire : le point sur ce qu’elle couvre, et dans quels cas il faut la prendre.

Rédigé par Pauline Petit, le 2 Sep 2016, à 10 h 00 min

L’assurance scolaire est souvent demandée par les enseignants au début de l’année scolaire. Elle n’est pas obligatoire mais peut être importante dans le cadre des activités périscolaires et extra-scolaires. Le point sur cette assurance.

L’assurance scolaire est-elle vraiment utile ?

Même si elle est peu chère (environ 10 euros par an), il est préférable de se renseigner avant de souscrire à une assurance scolaire. En effet, elle est souvent inutile si l’on est couvert par ailleurs.

Pas d’assurance obligatoire dans le cadre des activités scolaires

L’assurance scolaire est inutile dans le cadre des activités scolaires obligatoires : temps en classe, activités sportives et même sorties de classe obligatoire. Pendant ces temps-là, c’est l’école qui couvre les risques. Dans le cadre des transports scolaires, c’est la compagnie de transports qui couvre le déplacement.

assurance scolaire

En revanche, dans le cadre d’activités périscolaires ou extra-scolaires, une assurance est nécessaire. Cela concerne les sorties de classe non obligatoires, les classes vertes, les activités organisées après le temps scolaire ou la cantine.

Ce que couvre l’assurance scolaire

Elle couvre généralement les accidents causés par l’enfant ou ceux qu’il a subis. Si par exemple votre enfant casse les lunettes de son camarade pendant la récréation de midi, c’est l’assurance scolaire qui prendra en charge les frais. Certains contrats d’assurance peuvent contenir des options pour le vol, le racket, la garantie cours à domicile si votre enfant est malade ou peuvent également englober les périodes de vacances.

Il s’agit d’une assurance qu’on appelle de façon générique l’assurance responsabilité civile et couvre de petits dommages. En cas de plus gros dommages (incendies, blessures graves…) ce sont en général d’autres types d’assurances qui jouent.

Des risques généralement déjà couverts par d’autres contrats d’assurance

En général, l’assurance responsabilité civile de votre enfant est inclue dans votre contrat multirisques habitation. Pas besoin donc de souscrire à une assurance scolaire spécifique si vous en possédez déjà une. Idem si vous possédez une garantie individuelle, comme la garantie accidents de la vie, qui couvre aussi votre enfant en cas d’accident sans responsable. Mais ces assurances sont toutefois bien plus onéreuses.

Quoi qu’il en soit, avant de souscrire à une assurance scolaire, vous pouvez demander à votre assureur si votre enfant est déjà assuré afin d’éviter de faire des doublons…. et d’alourdir les frais liés à la rentrée scolaire.

Pour en savoir plus : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1871

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis