Les applications pour réussir sa transition écologique

Découvrez notre sélection d’applis pour réussir sa transition écologique et changer ses habitudes progressivement, tout en se faisant accompagner.

Rédigé par Marie Vabre, le 19 Jan 2019, à 12 h 50 min

Il est encore temps de prendre des bonnes résolutions ! Certes, le secteur du numérique a encore des progrès à réaliser pour améliorer son impact environnemental. Cependant, des applications fleurissent pour encourager les citoyens à faire leur transition écologique.

Petites applications, grands pas pour la planète

Qu’il s’agisse de rendre accessible la consommation responsable, d’adopter de nouveaux gestes au quotidien, ou encore de mieux manger et se déplacer, ces outils gratuits facilitent la vie des usagers. Changer la planète serait-il à portée de scroll ?

Des applis pour consommer responsable © Valentin Valkov

Yes we green : oui, on peut consommer local !

Avec son système de géolocalisation, cette appli veut rendre accessible la consommation responsable et locavore au plus grand nombre. Convaincue qu’il existe toutes les solutions concrètes pour avoir un impact positif sur le climat, Karine Niego a voulu créer « la passerelle entre les acteurs engagés (associations, collectifs, créateurs, artisans, commerçants…), leurs savoirs et ceux qui veulent apprendre, consommer différemment et pourquoi pas transformer leur quotidien ».

Pour le moment, l’outil propose cinq catégories :

  • « Local Food » pour trouver les restaurants, commerces de bouche, coopératives bio ou points de vente directe des producteurs
  • « Shopping » pour dénicher les meilleures boutiques vintage, made in local, éthiques ou « dressing en loc »
  • « Do It Yourself » oriente vers les Fablabs et autres ateliers créatifs
  • « Vélos & Co » permet d’acheter son vélo d’occasion ou de le réparer
  • « Happy Spots » propose des lieux hybrides, jardins partagés, fermes urbaines, art en ville, etc.

Plus de 2.000 adresses sont recensées en France (quelques-unes en Europe et dans le monde) et plus de 40 ateliers green sont proposés (à Paris, Reims, Lyon, Bordeaux, Nantes). La V2 qui sortira prochainement, prévoit une fonctionnalité réservation d’ateliers Yes We Green et de nouvelles catégories : « Beauté, Déco, Fashion, Food, Nature, Spécial vegan, Enfants, English Speaker ».

90 jours, le coach de poche pour faire sa transition

90 jours © via 90jours.org

« Vous allez enfin réussir à mettre en pratique votre prise de conscience », revendique cette appli à la fois pratique et pédagogique.

Elle propose de faire des petits gestes au quotidien, pour adapter son mode de vie aux enjeux du changement climatique  : brancher ses appareils électriques sur une multiprise avec interrupteur, afficher (et respecter) le calendrier des fruits et légumes de saison dans sa cuisine, s’acheter une gourde à eau pour éviter le plastique, mettre un sac de course réutilisable dans son sac à main…

« On commence par le premier pas, celui que vous avez le plus de chance de réussir », invite sans morale Elliot Lepers, le créateur de l’appli. Ces petits défis sont assortis de ressources utiles pour passer à l’action et de chiffres clés pour aider l’apprenti écocitoyen à comprendre. Son impact environnemental est calculé en kilos de CO2 évité, ou en litres d’eau économisée. On peut partager ses progressions et inviter son réseau à relever les défis. Il y a même un « panic button » pour aider à tenir bon !

Plus de 500.000 personnes ont déjà téléchargé l’appli. La V2, encore plus riche, est sortie récemment.

Etiquettable, petites recettes mais grands pas pour l’environnement

La première appli collaborative de cuisine durable va vous mettre aux fourneaux ! Elle regorge d’outils et ressources pertinentes : un calendrier des fruits et légumes de saison, un guide des poissons (pour savoir quelles sont les provenances recommandées et éviter les espèces menacées), un éco-calculateur de menus pour découvrir l’impact de ses plats sur la santé et l’environnement.

Le livre de recettes en ligne propose des menus bas carbone, avec peu de protéines animales et des filtres pratiques : « anti-gaspi », « végétarien », « vegan », « viande », « de saison », « poisson » ou « revisités ».

Dans la rubrique « Astuces & Infos », on y apprend foule de petits trucs : comment stocker ses aliments, les mettre en bocaux, conserver ses herbes aromatiques, reconnaître les signes de tri, faire des économies d’énergie grâce à de simples gestes, remplacer les oeufs dans ses gâteaux… Le système de géolocalisation indique les restaurants éco-responsables. Participative, cette appli donne la possibilité à chacun d’entrer ses adresses favorites, et on y déniche donc régulièrement de nouveaux lieux.

Mobeelity, votre assistant personnel de mobilité

Faire des économies de temps et d’argent, tout en diminuant l’impact de sa mobilité, c’est l’ambition de cette nouvelle appli. Cette plateforme intermodale agrège l’ensemble des modes de transport pour proposer le trajet le plus optimisé.

Mobeelity © via mobeelity.io

Comment ça marche ? On personnalise son profil (adresse du domicile, travail…), on peut ajouter des contacts (amis, collègues…), on entre son trajet et on choisit son mode de transport : en commun, covoiturage, vélo-partage, autopartage, chauffeurs privés…

En fonction des efforts physiques et de son impact environnemental, on gagne « des seeds ». Cette monnaie virtuelle permet d’acheter différents produits et services via un réseau de partenaires à des tarifs préférentiels (par exemple, des places de parking), mais aussi de compenser son empreinte carbone via la plantation d’arbres. « Le but est que les usagers évoluent dans leur choix de déplacements, prévoit Lucas Quinonero, co-fondateur de la startup Teedji, grâce à la ‘gamification’, on veut rendre le changement amusant ».

Une vraie solution pour les professionnels dans le cadre de leur Plan de Déplacement Entreprises (PDE), qui permet d’engager les collaborateurs et d’évaluer les résultats.

Smart Cycle, « donnez, trouvez et recyclez vos objets ! »

Moins jeter et partager plus, sont les deux objectifs de cette appli de recyclage solidaire. Son système de géolocalisation est un moyen de revaloriser les objets encore fonctionnels, devenus indésirables pour leur détenteur. Si l’on souhaite se séparer d’un meuble, par exemple, il suffit de prendre une photo et de le mettre en ligne, avec une courte description et une note de 1 à 3. La mise en contact se fait via email ou téléphone, au choix. Même démarche dans la rue, où chaque riverain peut être amenés à croiser du mobilier abandonné.

Smartcycle © via smartcycle.org

En cochant, « Je trouve », on remet dans le circuit des trouvailles qui peuvent faire le bonheur de nouveaux acquéreurs. Plusieurs catégories : composants, décoration, électroménager, électronique, jardin, linge, livres, loisirs, matériaux, mobilier, vaisselle, vêtements et même végétal, pour les plantes en quête d’une deuxième maison d’adoption ! « C’est une façon de réduire les déchets, équiper gratuitement la population, faire de l’éducation au réemploi et développer du lien social. Désormais, notre objectif principal est de trouver une ville ou un territoire pilote pour tester notre solution en la connectant au dispositif traditionnel, puis de réaliser une mesure d’impact », explique Daniel Vanetti, créateur de Smart Cycle. Lancée à Marseille, l’appli est désormais utilisée dans toute la France, surtout dans les grandes villes, et en particulier à Paris. Plusieurs embryons de communautés ont également vu le jour en Suisse, en Belgique ou au Canada.

D’autres applis contribuent à la transition : La Bio en poche géolocalise les commerces bio, WeeAkt propose des bonnes actions à faire dans sa ville, WAG lance des défis et donne une multitude d’astuces sur les produits, les économies d’énergie, etc. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix pour démarrer 2019 en vert…

Illustration bannière : Les applis pour réussir sa transition écologique – © Preto Perola
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Décrypter les tendances et les signaux qui construisent une planète plus durable, c'est le journalisme qui m'anime au quotidien. Les acteurs du changement...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis