Naissances d’un caracal et d’une panthère en plein coeur de Paris

Un caracal, une panthère de Chine et une trentaine d’oiseaux sont nés cette année à la Ménagerie, un lieu de conservation qui dépend du Muséum National d’Histoire Naturelle, à Paris.

Rédigé par Lucia García Botana, le 22 Jun 2016, à 20 h 09 min

Bien que les zoos soient des organismes polémiques, ils jouent dans certains cas, un rôle de conservation indéniable, permettant la survie d’espèces hautement menacées dans leurs habitats naturels. C’est le cas par exemple de la panthère de Chine du Nord (Panthera pardus japonensis) : aujourd’hui, les programmes de captivité sont la seule façon de la préserver du marché noir et d’assurer la continuité de l’espèce.

La ménagerie du jardin des Plantes à Paris est le deuxième plus ancien zoo du monde, après celui de Schönbrunn à Vienne, en Autriche. Depuis son ouverture en 1794, elle a hébergé une multitude d’espèces, pour la plupart en danger critique, et abrite à présent, 1200 animaux de 180 espèces, dont un tiers environ est menacé d’extinction. Son travail pour la préservation des espèces se concrétise dans les naissances, qui remplissent de biodiversité le centre ville parisien.

Première naissance d’un caracal, un petit félin originaire d’Afrique

Né le 20 avril dernier, ce petit caracal est le premier de cette espèce né à la Ménagerie. La femelle, Sanaa, âgée de 2 ans, est arrivée du zoo de Copenhague au Danemark en février 2015, et le géniteur Black Ear, âgé de 5 ans, est venu du zoo de Cracovie en Pologne, en octobre 2012. Tous deux se sont vite très bien entendu, ce qui a permis une entrée en gestation rapide de la femelle.

La naissance du petit caracal est un événement d’importance car ils sont peu nombreux dans les parcs zoologiques : on dénombre 154 individus dans le monde, dont 59 en Europe. En France, on peut les admirer dans seulement trois parcs zoologiques.

Le sexe du jeune félin de la Ménagerie n’a pas encore été déterminé, le vétérinaire et l’équipe de soigneurs procéderont à un contrôle vétérinaire dans les prochains jours. Pour l’instant, il tète toujours sa mère et commence peu à peu à manger de la viande.

Naissance d'un caracal à Paris

© F-G Grandin MNHN

Le caracal (Caracal caracal) est un petit félin d’Afrique et du Moyen Orient. C’est un excellent chasseur, capable de repérer des proies à distance dans l’obscurité. Ses longues pattes et son allure légère lui permettent de bondir jusqu’à 2 mètres de haut et d’attraper des oiseaux en vol.

Dans la nature, il est victime du développement de l’agriculture et de la cohabitation avec l’homme. En effet, les agriculteurs le chassent car, avec la raréfaction de ses proies et la diminution de son territoire, il a tendance à s’attaquer au petit bétail.

 Lire page suivante : La panthère de Chine, menacée dans son habitat naturel, se reproduit en Europe

Image de bannière © F-G Grandin MNHN

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai grandi dans la région rurale de Galicia, en Espagne, où les montagnes et les forêts rencontrent l'océan Atlantique. Ma conscience envers la protection...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis