Alzheimer : bientôt une application pour aider les malades à reconnaître leurs proches

Emma Yang a tout juste 14 ans, mais elle développe déjà une application qui, une fois terminée, aidera les malades d’Alzheimer à se rappeler des prénoms et des visages de leurs proches et à ne pas oublier les choses à faire dans la journée.

Rédigé par Anton Kunin, le 25 Jan 2018, à 12 h 15 min

L’application, dont la sortie est prévue pour fin 2018, devrait être disponible sur tous les appareils récents sous iOS dans le but de faciliter la vie de millions de malades d’Alzheimer.

Maladie d’Alzheimer : quand une génie du code vient en aide à sa grand-mère

L’application, nommée Timeless, n’est pas encore sortie, mais fait déjà parler d’elle. Car des applications de ce type à destination de malades d’Alzheimer, à ce jour, il n’y en a pas… Mais aussi parce que cette application est développée par une collégienne de 14 ans, passionnée par de code informatique.

Alzheimer

© Orawan Pattarawimonchai

Tout commence avec une histoire familiale. À Hong-Kong, où elle a grandi, Emma Yang a une grand-mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. La jeune fille vit aujourd’hui à New-York avec ses parents, mais elle parle régulièrement à sa grand-mère par Skype. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la vieille dame ne se rappelle plus de ce qui a été dit cinq minutes plus tôt, ni même des visages et des prénoms des membres de la famille.

Ayant étudié le code informatique depuis toute jeune, Emma Yang a donc décidé de mettre ses connaissances au profit d’une cause : créer une application pour sa grand-mère, mais aussi pour tous les malades d’Alzheimer.

L’application saura reconnaître les visages des personnes autour du patient atteint d’Alzheimer

Une autre fonctionnalité clé de l’application réside dans la reconnaissance faciale. Lorsque le patient ne se rappellera pas de la personne en face de lui, il peut prendre sa photo avec son téléphone, et l’application lui dira comment cette personne s’appelle et quelle est leur relation familiale (fils, petite fille, nièce…).

Découvrez le nombre de cas d’Alzheimer en France sur le Planetoscope

Cette dernière fonctionnalité est bien-sûr plus difficile à mettre en oeuvre, et il n’a jamais été question de la développer à partir de zéro. Emma Yang a passé un temps important à chercher une solution d’intelligence artificielle pouvant reconnaître les visages, et a essuyé de nombreux refus ou silences lorsqu’elle a contacté des entreprises susceptibles de la lui fournir. Mais en mars 2016, la start-up Kairos, basée à Miami, s’est dite intéressée, et participe depuis à la création de la future application Timeless. Rendez-vous en fin d’année pour juger de l’efficacité de l’appli.

Illustration bannière : Bientôt une appli pour aider les malades d’alzheimer © Ocskay Mark
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Je suis très sceptique… Cela part d’un bon sentiment de la part d’Emma, mais je mets au défi toute personne ayant Alzheimer de savoir utiliser un smartphone et une appli de ce genre. Cela ne me parait pas très réaliste. Je sais de quoi je parle, mon père a eu Alzheimer et même avant que la diagnostique ait été posé, il ne savait plus utiliser un simple téléphone fixe.

Moi aussi je donne mon avis