Allocation de rentrée scolaire : 100 euros de revalorisation exceptionnelle

Bonne surprise pour les familles en ces temps difficiles : en 2020, l’allocation de rentrée scolaire sera beaucoup plus conséquente, a promis Jean Castex, le Premier ministre.

Rédigé par Anton Kunin, le 16 Jul 2020, à 11 h 29 min

Après des années de hausses modérées, l’allocation de rentrée scolaire connaîtra une revalorisation « exceptionnelle » en 2020.

La revalorisation de l’allocation de rentrée scolaire, fer de lance du plan pauvreté

« L’allocation de rentrée scolaire sera revalorisée de façon exceptionnelle dès la rentrée de septembre », a annoncé Jean Castex, le Premier ministre, dans son discours de politique générale mercredi 15 juillet 2020. Cette revalorisation fera partie du plan pauvreté lancé par le précédent gouvernement, et que le gouvernement Castex va poursuivre.

En tenant compte de la revalorisation exceptionnelle de 100 euros annoncée par le Premier ministre, les montants de l’ARS pour la rentrée 2020-2021 s’élèveront à :

– 469,95 euros pour les enfants de 6 à 10 ans et les enfants plus jeunes inscrits en CP
– 490,35 euros pour les 11-14 ans
– 503,88 euros pour les 15-18 ans

L’allocation de rentrée scolaire, un dispositif qui ne prend pas en compte les
différences locales

Pour prétendre à l’allocation de rentrée scolaire, les revenus du ménage ne doivent pas dépasser un plafond. En 2020, dans l’actuelle mouture au moins, il est de 25.093 euros pour un enfant à charge, de 30.883 euros pour deux enfants à charge, de 36.675 euros pour trois enfants à charge, puis 5.791 euros par enfant supplémentaire à charge. À noter que la CAF prend en compte les revenus d’il y a deux ans, soit les revenus 2018.

Télécharger votre demande d’ARS sur le site internet de la CAF.

En 2019, l’allocation de rentrée scolaire a bénéficié à 3 millions de familles aux revenus modestes dont les enfants, âgés de 6 à 18 ans, sont scolarisés dans un établissement d’enseignement public ou privé. D’année en année, les associations jugeaient l’allocation de rentrée scolaire insuffisante pour couvrir le coût des achats de rentrée.

Pour la Confédération Syndicale des Familles, l’allocation de rentrée scolaire prend surtout mal en compte les dépenses liées aux équipements numériques, indispensables pour faire ses devoirs aujourd’hui. L’allocation de rentrée scolaire, versée par l’État, ne prend pas non plus en compte la différence de tarifs (cantine, transport scolaire…) et les éventuelles aides que peuvent octroyer les mairies, les départements et les régions, pointait la Confédération Syndicale des Familles.

Illustration bannière : Rentrée 2020 : sur le chemin de l’école © Potential Filmmaker
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis