L’Allemagne veut cesser l’importation d’huile de palme non certifiée

Rédigé par Hugo Quinton, le 17 Nov 2015, à 8 h 47 min

Le ministre allemand de l’Agriculture a appelé l’industrie allemande à cesser l’importation d’huile de palme non estampillée d’un logo garantissant sa production dans des conditions compatibles avec la préservation de l’environnement et de la biodiversité. La production d’huile de palme a souvent été montrée du doigt comme cause de déforestation illégale ravageant notamment l’Indonésie et la Malaisie.

Une production d’huile de palme montrée du doigt

A l’occasion de la création formelle d’une association réunissant 43 entreprises, ONGs et fédérations, et qui milite pour stopper la production illégale de cette huile, la plus consommée au monde et utilisée en grande quantité par l’industrie agro-alimentaire, le ministre allemand de l’agriculture Christian Schmidt a déclaré, mercredi 11 novembre : « j’attends de l’industrie qu’elle mette fin à l’importation d’huile de palme non certifiée ».

huile-de-palme-indonesie-allemagne

« Nos besoins en huile de palme ne doivent pas conduire à ce que des surfaces forestières précieuses soient détruites. En tant que clients, nous avons une responsabilité dans la façon dont cette matière première est produite », a expliqué le ministre allemand. Il faut savoir qu’aujourd’hui, seul 20 % de l’huile de palme est commercialisée dans le monde avec un label durable, qui garantit que la culture ne s’effectue pas au détriment de l’environnement et de la biodiversité.

L’Indonésie, le plus grand prédateur sur ses forêts

Il y a plusieurs semaines, l’Indonésie a été ravagée par des incendies de forêts et de terres agricoles provoqués par la culture sur brûlis, une technique illégale utilisée comme moyen de défrichement et de fertilisation pour laisser place à des palmiers à huile. Depuis 2012, l’Indonésie est passée devant le Brésil, considéré comme le pays le plus prédateur sur ses forêts.

huile-de-palme-indonesie

En douze ans, plus de 6 millions d’hectares de forêt ont été coupés en Indonésie, une surface presque équivalente à celle de l’Irlande… Et cela ne s’arrête pas là. Un groupe de chercheurs américains constatait en 2014 que cette déforestation s’accélérait de plus en plus(1) et les autorités indonésiennes semblent dépassées par l’ampleur du problème.

L’huile de palme est utilisée pour produire des biocarburants, un usage dans le viseur des ONG, mais aussi dans l’industrie cosmétique et agro-alimentaire. L’ONG Greenpeace a salué les propos du ministre allemand comme « un premier pas dans la bonne direction », rappelant que l’Allemagne importait 1,4 million de tonnes d’huile de palme par an.

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Madame, je suis indonesien,
    L’ainee de mes soucis est de nourrir ma famille et de mettre mes enfants a lécole, d’avoir de l’electricite et de l’eau des soins de sante et Internet!
    Je suis proprietaire de mes 5 ha de terre et fier de les cultiver et de livrer ma production aux industriels ou autres cooperatives qui arrivent a satisfaire mes besoins de base.
    En effet le reste est le cadet de mes soucis.
    Pourquoi vous avez le droit de tout avoir et de tout faire et pas nous sur nos propres terres. Arreter de poluer le monde avec vos industries Madame.
    je ne partage pas votre opinion Madame.

  2. et les animaux qui meurent sans leur habitat !!!! on n’en parle pas bien sûr, parce que c’est le cadet de leurs soucis.

  3. Tout comme les multinationals agroalimentaires, on a les multinationales de la certification!!! (bio, RSPO, carbon foot print etc…) Nous sommes ici en plein business. N’oublier jamais que Ushuahai utilise des derives de l’huile de palme!!!!!
    Il faut consommer responssable, il faut consommer ce que son terroir produit et accessoirement diversifier avec des produits d’importation.
    D’autre part il ne faut pas oublier que l’huile de palme est aux peuples d’Afrique centrale ce que l’huile d’Olive est a la Mediterranee.
    Il ne faut donc pas jetter la pierre sur ce produit.
    Ce sont les Europeens qui se plaignent de la deforestation…!
    Les feu a Sumatra et au Congo ou en Papouasie sont endemiques et existaient bien avant l’Introduction des cultures industrielle de l’huile de Palme.
    Arreter de raconteur n’importe quoi..
    Je suis un petit producteur a Sumatra et livre ma production aux multinationales et nous en sommes tres content!!! Nos enfants vont a l’ecole et ont des soins de Santer gratuits et nos terres nous appartiennent. Il y auras toujours quelques mecontent et ceci est propre a la nature humaine. (excuser mon orthographe) cést en cultivant le palmier que jái appris le Francais et en suis fier!

  4. La certification est un leurre. Lisez le règlement du label RSPO! Il a été conçu par les industries agroalimentaires, donc est peu contraignant et n’empêche en aucune manière la déforestation. Quant à l’huile bio de Colombie, beaucoup de plantations sont faites sur des zones de forêts. ce n’est pas de l’huile de palme certifiée qu’il faut, mais pas d’huile de palme du tout! On utilisait d’autres ingrédients avant, alors reprenons-les!

  5. Mylene,
    Il serait temps qu’on arête de cultiver la vigne et les cereales….?!
    L’Europe doit commencer par se reboiser afin de donner le bon exemple…
    Ce que je dis ná bien sur pas de sens!
    Ce sont les Europeen et des companies Europeennes qui ont introduit cette culture en Asie.
    Soyons un peu responssable et arretons d’accuser les autres qui ne font que copier ce qu’on leur a transmis!
    Cette industrie fait vivre des millions de foyer qui sont sortis de la pauvrete et de la misere!!

    • Les gens employés dans les plantations d’huile de palme sont utilisés comme des esclaves. Ils avaient le choix: travailler là où être expulsés de chez eux. Et s’ils refusent, la mort.

  6. bonjour,
    il serait peut-être temps de réaliser que nous avons besoin de nos jungles, de nos fôrets, pour pouvoir respirer, elles produisent notre oxygène. Ce sont nos poumons. Sans elles, nous ne pouvons vivre. En revanche, le Nutella,on peut bien s’en passer.

Moi aussi je donne mon avis