Les aides financières pour installer un chauffe-eau

Rédigé par Annabelle, le 5 Dec 2012, à 17 h 03 min

Si les économies de chauffage sont plus ou moins faciles à réaliser en adoptant des écogestes, ce n’est pas forcément le cas de l’eau chaude sanitaire. Les besoins en eau chaude sont constants et si on ne peut éviter de l’utiliser, il est par contre envisageable de s’équiper d’appareils plus économes. Le chauffe-eau thermodynamique représentant une économie potentielle de 75 % par an, il mérite qu’on aille y regarder de plus près. Surtout que des aides financières sont mises en place pour encourager les foyers à remplacer leur ancienne chaudière à gaz ou électrique.

L’eau chaude sanitaire, un poste énergétique important

En moyenne, un Français consomme 55 m3 d’eau, dont 18 m3 d’eau chaude sanitaire, soit à peu près 1/3. La répartition de la consommation d’eau se fait en moyenne comme suit :

  • Douche (3 à 6 minutes) : 45/90 litres
  • Bain : 150/200 litres
  • Cuisson, boisson : 5/10 litres
  • Lave-linge : 70/120 litres
  • Lave-vaisselle : 25/50 litres
  • Chasse d’eau : 6/12 litres
  • Lavage d’une voiture : 200 litres
  • Arrosage : 15/20 litres au m2.

12 % de l’énergie consommée est destinée à la production d’eau chaude.

Dans une maison BBC, qui doit totaliser rappelons-le une consommation maximum de 50 kWhep/m².an, la moitié sera allouée à la production d’eau chaude ; soit 25 kWhep/m².an, contre 15 kWhep/m².an pour le chauffage et la climatisation.

D’où l’importance d’intégrer les énergies renouvelables au système de production d’eau chaude sanitaire, puisque qu’il représente la part la plus importante du bilan énergétique d’un habitat basse consommation.

Les aides financières pour s’équiper d’un chauffe-eau thermodynamique

Du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2012, pour l’acquisition d’un chauffe-eau thermodynamique, le taux de crédit d’impôt est de 26 % du montant de l’équipement.
Il peut atteindre 34 % si on réalise, dans la même année, un bouquet de travaux du crédit d’impôt 2012.

A noter que la loi de finances pour 2012 a prolongé le dispositif jusqu’au 31 décembre 2015, alors qu’il devait initialement être stoppé à la fin de cette année. Cependant, le dispositif concerne les dépenses effectuées dans les logements achevés depuis plus de 2 ans. Le crédit d’impôt est par conséquent supprimé pour les dépenses payées à compter du 1er janvier 2013 au titre des logements neufs et achevés depuis moins de 2 ans.

L’acquisition d’un chauffe-eau thermodynamique permet également de bénéficier d’un taux de TVA réduit, soit 7 %.

Sur conditions, vous pouvez être aussi éligible à l’obtention d’un éco-prêt à taux zéro mis en place par le Grenelle de l’environnement. Il permet de financer des travaux de rénovation énergétique sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêts.

Enfin, sachez que certaines régions, départements, communes, intercommunalités… peuvent accorder des aides pour encourager l’utilisation des énergies renouvelables. Renseignez-vous auprès de l’ADIL (www.anil.org) et du CLER (www.cler.org)

Sources : www.ecoleau.com, Ademe

*

Je réagis

Sur les chauffe-eau :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis