Malgré l’épidémie, on ne renonce pas à l’achat en vrac

Les consommateurs sont tentés de renoncer à l’achat en vrac en ce moment, au vu des potentiels risques de contamination multipliés. Pourtant, avec quelques consignes de prudence, on peut continuer à acheter en vrac sans risques.

Rédigé par Pauline Petit, le 9 Apr 2020, à 8 h 00 min

Poignée de panier, chariot, autres clients… En faisant ses courses, le risque d’être contaminé par le coronavirus est multiplié si les gestes barrière ne sont pas correctement respectés par tous. L’achat en vrac multiplie les opérations pour remplir son panier, mais il ne présente pas de risque accru de contamination si l’on suit ces quelques règles.

Coronavirus – nos conseils pour acheter en vrac en toute sécurité

Le Réseau Vrac a publié des consignes à destination des vendeurs et des clients de l’achat en vrac pour limiter les risques de propagation du virus, en plus des gestes barrière.

Les consignes à respecter pour l’achat en vrac

Les commerçants sont invités à désinfecter tout ce qui est susceptible d’être désinfecté dans le magasin avec un produit à base d’alcool, virucide. Comme pour les autres commerces, il leur est conseillé de ne laisser entrer qu’un nombre de personnes limité à la fois. Si cela est possible, il est préférable que les commerçants servent les clients plutôt qu’ils se servent eux-mêmes, comme dans les épiceries d’autrefois.

vrac epidemie

Il est préférable de se laisser servir par le commerçant © Newman Studio

Consommateurs, faites une entorse à votre objectif zéro déchet et préférez les sacs et contenants du commerçant plutôt que ceux que vous ramenez de chez vous, afin d’éviter qu’il ne manipule des surfaces potentiellement contaminées. Vous pouvez porter des gants pour toucher les pelles et autres contenants pour vous servir si le self-service est toujours d’actualité dans le magasin.
En revanche, le Réseau Vrac déconseille aux commerçants de porter des gants. « Il vaut mieux privilégier un bon lavage des mains régulier (eau chaude et savon) ou l’utilisation de gel hydroalcoolique entre chaque client ».

Enfin, une consigne qui vaut dans l’ensemble des magasins : on évite au maximum les conversations avec les autres clients ou le personnel de caisse pour éviter les micro-gouttelettes pouvant se déposer sur les aliments ou les surfaces du magasin.

N’hésitez pas à vous rendre chez les petits commerçants spécialistes du vrac et du zéro déchet pour faire vos courses : ils se mobilisent pour vous offrir les meilleures conditions d’hygiène dans leur magasin, prennent eux-mêmes des risques sanitaires et font souvent vivre les petits producteurs locaux mis à mal par la fermeture des marchés et des salons !

Illustration bannière : Achat vrac – © Bogdan Sonjachnyj
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis