Le 8 mars, soutenons la lutte pour les droits des femmes

Comme chaque année, le 8 mars marque la Journée internationale des droits des femmes, souvent injustement abrégée en ‘Journée de la femme’ ! Car non, il ne s’agit d’une nouvelle fête consumériste qui célèbre la gente féminine, mais bien d’un rappel de la lutte quotidienne des Femmes dans toute leur multiplicité et leur pluralité face aux multiples discriminations qu’elles subissent encore partout dans le monde et en France.

Rédigé par Séverine Bascot, le 6 Mar 2020, à 18 h 00 min

Ce 8 mars 2020, la Journée Internationale des Droits des Femmes sera comme chaque année, l’occasion de réclamer une égalité réelle, fondée à la fois sur les luttes des femmes seules et sur les luttes communes avec les hommes, au-delà de la dénonciation des injustices et des violations et de la dignité. Le thème choisi par l’ONU pour cette 43e journée mondiale de lutte des femmes pour l’égalité des droits est : « Je suis de la Génération Égalité : Pour les droits des femmes et un futur égalitaire », afin de parvenir à l’égalité des sexes et au respect des droits fondamentaux pour toutes les femmes, quel que soit leur âge ou origine.

Journée des droits des femmes 2020 : une année charnière dans la promotion de l’égalité des sexes dans le monde

L’édition 2020 de la Journée Mondiale des droits des Femmes est une année exceptionnelle pour cette cause puisqu’elle marque plusieurs anniversaires d’importance :

  • Le 25e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing (téléchargez ici) qui est considérée comme la feuille de route la plus progressiste en matière d’autonomisation des femmes partout dans le monde.
  • Le 20e anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité.
  • Le 10e anniversaire de la création d’ONU Femmes, l’Organisation des Nations unies consacrée à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes dans le monde entier

Le moment est donc venu de faire le point sur les progrès accomplis et de combler les lacunes qui subsistent en prenant des mesures audacieuses et décisives. Dans une déclaration, Phumzile Mlambo-Ngcuka, la directrice exécutive d’ONU Femmes, souligne que « 2020 est l’année pour l’égalité des sexes » et réclame la destruction des « obstacles persistants à l’égalité des sexes ».

25 ans après la conférence historique de Beijing sur les femmes, un état de lieux

Les inégalités femmes-hommes subsistent toujours dans de très nombreux secteurs même si la plupart des rapports et listes noires qui sont souvent dévoilées comme celle indexant les entreprises françaises les plus mal notées en termes d’égalité H/F(1) montrent des progrès… mais fort inégaux.

Lire aussi : La parité homme-femme sera effective dans 170 ans

Sans même parler des écarts de salaires, les femmes sont sous-représentées dans de nombreux domaines dont notamment ceux de la science, de la technologie, de l’ingénierie, des mathématiques et du design… Pourtant pour façonner les sociétés de demain, les femmes avec leurs idées et expériences sont primordiales dans la conception et la mise en oeuvre d’innovations.

Malgré des avancées dans le domaine de l’éducation – jamais il n’y a eu autant de filles scolarisées ou en mesure de poursuivre leur scolarité -, le monde reste un endroit violent et fortement discriminatoire envers les filles.

Ainsi selon un rapport publié ce jour par l’UNICEF, Plan International et ONU-Femmes, en 2016, 70 % des victimes de traite identifiées étaient des femmes ou des filles – pour la plupart à des fins d’exploitation sexuelle. Et une jeune fille âgée de 15 à 19 ans sur 20, soit environ 13 millions,a été victime d’un viol(2) !

La campagne Génération Égalité

Construire un monde où chaque femme et chaque fille pourra exercer ses libertés et ses choix, connaître et comprendre tous ses droits – ceux de vivre sans violence, d’avoir accès à l’éducation, de participer à la prise de décision et de recevoir un salaire égal pour un travail égal -, voilà le but de la campagne Génération Égalité qui vise à accélérer les actions de promotion de l’égalité des sexes à l’occasion de ce 25e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing.

Elle rassemble « des personnes de tous sexes, âges, ethnicités, races, religions et pays, afin qu’elles prennent des actions qui feront advenir un monde dans lequel règne l’égalité des sexes que nous méritons tous ».

Que faire concrètement ?

Alors prenez dès aujourd’hui la parole pour les droits des femmes ! Utilisez vos plateformes et réseaux sociaux pour soutenir les femmes qui se mobilisent partout dans le monde pour un avenir plus égalitaire : rejoignez le mouvement en utilisant #JournéedelaFemme ou #IWD2020 dans vos publications et montrez au monde que vous êtes de la #GénérationÉgalité.

Sur Twitter, des émoticônes automatiques apparaissent automatiquement sur les hashtags officiels #IWD2020, #JournéedelaFemme et #GénérationÉgalité.

Sur Instagram, affichez vos couleurs féministes et cherchez les stickers Génération Égalité pour vos stories. Découvrez aussi quelle féministe vous êtes grâce au filtre @unwomen.

journée mondiale des droits de la femme 2020

Et enfin, appliquez les petits gestes du quotidien pour oeuvrer ensemble à l’égalité de genre

Illustration bannière : Engagez-vous pour l’égalité des genres – © Génération Égalité / ONU Femmes

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis