Octobre 2019 a encore battu des records de chaleur jamais enregistrés

Octobre 2019 a été le mois d’octobre le plus chaud jamais enregistré sur la planète, confirme le service européen Copernicus sur le changement climatique.

Rédigé par Paul Malo, le 6 Nov 2019, à 10 h 12 min

C’est un fait confirmé par le service européen Copernicus sur le changement climatique. Octobre 2019 aura été le mois d’octobre le plus chaud jamais enregistré sur notre planète.

Cinquième record de chaleur d’affilée

Le parallèle est frappant : d’un côté, les États-Unis viennent d’officialiser leur sortie de l’accord de Paris sur le climat, décidée en 2017 par Donald Trump. Une décision que la France regrette. Ce retrait sera effectif un an après sa notification, soit… après  la prochaine élection présidentielle outre-Atlantique. Au même moment, le service européen Copernicus sur le changement climatique vient de confirmer qu’octobre 2019 a été le mois d’octobre le plus chaud jamais enregistré sur la planète.

En effet, selon ses mesures, le mois d’octobre de cette année aura été exactement 0,63°C au-dessus de la température moyenne de la période de référence, allant de 1981 à 2000. S’il bat de justesse octobre 2015, il se situe en revanche 1,2°C au-dessus de la température préindustrielle.

réchauffement climatique, record de chaleur

Le mois d’octobre bat un record de chaleur – © Marc Bruxelle

Copernicus précise qu’il s’agit là du cinquième mois d’affilée à enregistrer un record ou à s’approcher très près d’un record : juin de cette année aura été le mois de juin le plus chaud, quand juillet avait également battu le record absolu du mois le plus chaud jamais enregistré. Enfin, août 2019 s’était classé deuxième mois d’août, quand septembre se classait en première position.

Quintupler les efforts contre le réchauffement climatique

Pour l’Organisation météorologique mondiale (OMM), l’année 2019 devrait se classer au final dans le Top 5 des années les plus chaudes jamais mesurées. Une prévision somme toute des plus logiques, alors que les quatre dernières années ont déjà été les plus chaudes jamais enregistrées sur la planète, toujours selon l’OMM, avec une augmentation de 1,1°C par rapport à l’ère préindustrielle.

Selon l’OMM, les concentrations de dioxyde de carbone (CO2) et autres gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont continuellement augmenté entre 2015 et 2019. Pour ne pas dépasser 2°C de réchauffement climatique par rapport aux niveaux préindustriels, il faudra en fait tripler le niveau d’ambition, et le quintupler pour se limiter à 1,5°C.

Illustration bannière : Nouveau record de chaleur en 2019, pour la quatrième année consécutive – © Antonio Guillem
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis