Les ZAPA zappent les Diesel et 4×4

On connaissait les ZEP, les ZUP,… voici les ZAPA : les Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air. Qu’est-ce que c’est ? De futurs espaces où l’accès aux véhicules les plus polluants sera réduit, voire interdit.

Six agglomérations ont été retenues pour tester ces zones où l’air sera meilleur et où…  les vieux diesel et 4×4 ne devraient plus être les bienvenus…

ZAPA, terres aux voitures propres ?

Imaginez tout le centre-ville et le périphérique de Paris sans voitures fumantes, sans voitures aux dimensions démentielles, sans moteurs encrassés …

Une utopie ?  Le rêve des militants anti-voitures polluantes pourrait pourtant devenir réalité dans la capitale puisqu’elle figure en tête de liste des agglomérations tests pour l’expérimentation des ZAPA.

La mise en place des ZAPA

La mise en oeuvre est annoncée pour mi-2012 mais le chantier s’annonce complexe : il reste  par exemple à définir les délimitations de ces secteurs anti-pollutions, les conditions d’accès, les outils de filtrage…

  • Les médias parlent pour ces derniers de macarons apposés sur les voitures et de systèmes de vidéo-surveillance

  • Autre question majeure : quels véhicules seront concrètement interdits de séjour en ZAPA ? On parle des vieux diesels, des 4×4 mais aussi des camions ou encore des grosses berlines.

Les cinq autres agglomérations concernées par ces ZAPA sont pour l’instant :

  • Grand Lyon,
  • Grenoble-Alpes Métropole,
  • Clermont Communauté,
  • Pays d’Aix,
  • Plaine commune.

D’autres pourraient être sélectionnées d’ici fin décembre selon la faisabilité de l’expérimentation.

L’adieu aux particules fines ?

Vous l’aurez deviné, l’objectif de ces zones de restriction de circulation est de diminuer la pollution atmosphérique due au trafic routier, et en particulier les émissions de particules fines, si nocives pour la santé humaine.

Une bonne idée franco-française ? Que nenni : près de 160 villes européennes s’y sont déjà mises et ce depuis plusieurs années, dont nos voisins londoniens, berlinois ou romains…

  • Plus connues sous le nom de LEZ (Low Emission Zones), certains de ces secteurs “propres” auraient enregistré une baisse de 20 à 30 % des émissions polluantes.

La France a encore peut-être trop de voitures polluantes sur ses routes mais semble avoir surtout un train de retard…

*

A lire également :