Sports : des efforts pas toujours écolo !

Sports : des efforts pas toujours écolo!

On n’en est pas toujours conscients mais il y a des sports qui ne sont pas très respectueux de l’environnement. Faire de l’exercice physique c’est bien mais il vaut mieux pratiquer des activités saines surtout qu’il y en a un certain nombre. Petit tour d’horizon de ces sports pas très “verts”…

Le golf et l’environnement

Petite devinette : qu’est-ce qui se pratique sur l’herbe, est parsemé de trous et se joue avec une petite balle et des clubs ? Le golf, évidemment !

On croit passer un bon moment de plaisir en harmonie avec la nature, alors qu’un golf nécessite forcément de grandes quantités d’engrais, de pesticides et d’eau pour son simple entretien : 5 000 mètres cube d’eau par jour, pour certains d’entre eux…

En une seule journée, le golf consomme trente fois plus que ce qu’utilise une famille française de quatre personnes en un an (150 mètres cube d’eau) ! sans parler des engrais et des pesticides.

Golf : le saviez-vous ?

La balle de golf est composée de 300 à 500 alvéoles qui permettent à l’air légèrement collant de s’accrocher et de produire une dépression générée par le frottement de l’air. Cette prouesse de la technologie a permit à certains golfeurs comme Allan Doyle de réaliser le record du plus long drive : 761 mètres !

Le Jet-ski, fun mais … cata !

Parlons maintenant du jet-ski. Vous savez, ce sport qui agresse les tympans et qui se pratique en bord de mer l’été ? Hé oui il pollue car il consomme beaucoup d’essence, plus de 20 litres aux 100 kilomètres !

Alors, bien sûr on se dit que ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan des pollutions… mais ce n’est pas pour cela qu ‘il ne faut pas opter pour un autre sport pour se défouler.

Le kart…oui c’est un sport sympa et on se croirait dans une formule 1, mais justement, le problème c’est que plus on le pratique, plus on progresse et plus on pollue… alors, on régresse aussi un peu.

Suite > sports mécaniques