Shopping vert. Astuces pour des produits en bois écolo

Les meubles, parquets, papeterie de bureau ou autres objets de déco en bois semblent à première vue des plus chaleureux et naturel. Or c’est oublier que chaque année, entre 13 et 15 millions d’hectares de forêts disparaissent dans le monde, principalement en Afrique et Amérique du Sud. 
Il appartient donc à chacun d’entre nous de lutter contre cette déforestation et de privilégier des produits réalisés à partir de bois non menacés.

Voici nos 6 règles d’or pour un shopping "anti-déforestation"  :

1. Eviter les bois menacés d’extinction ou venant de pays à risque

La France est le premier importateur de bois tropical en Europe. Or  50 % des espèces végétales et animales vivent dans les forêts tropicales, qui sont souvent surexploitées : plus de 50 % des forêts tropicales ont déjà disparu en un siècle.

 Voici une liste non exhaustive d’espèces de bois menacées donc à éviter :

  • Acajou  : destruction massive des forêts anciennes,
  • Abachi, ayous, wawa, samba, obeche, moabi : destruction massive des forêts par surexploitation systématique,
  • Merbau : déforestation massive par surexploitation industrielle,
  • Ramin : destruction des forêts qui abritent les derniers Orangs-outans,
  • Teck : destruction massive des forêts anciennes.

Pour connaître l’ensemble des espèces en danger, vous pouvez vous référer à la liste dressée par la CITES (Convention sur le Commerce international des espèces de faune et flore sauvages menacées d’extinction) qui identifie 19 espèces de bois tropicaux à protéger, et à la liste rouge, plus complète, réalisée par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) qui recense 5611 espèces végétales menacées.
deforestation Developpement durable article
Or sachez que la plupart des bois exotiques importés en France sont inscrits sur cette liste rouge établie par des chercheurs, mais qui n’a pas de valeur juridique…

Vérifiez également que le bois ne provient pas d’un pays à risque, c’est-à-dire de pays où l’exploitation du bois finance la guerre civile ou des gouvernements illégitimes (Liberia, Birmanie,…)

2. Choisir des produits en bois labellisés FSC

La France s’alimente fortement dans des pays connus pour leurs fortes exportations de bois illégal, comme le Brésil où 47 % du bois est exploité illégalement.

Il appartient donc à nous, consommateurs, de privilégier les produit en bois porteurs d’un label qui atteste que le bois n’est pas issu de coupes sauvages et illégales, que seuls les arbres les plus vieux sont coupés, ou encore que les dommages causés par les routes d’accès sont limités, etc.
bois ecologique Developpement durable article
Mais attention au foisonnement des labels : le plus reconnu, quels que soient les types de forêts (tempérée, tropicale et boréale), reste le label Forest Stewardship Council (F.S.C.).

Lire la suite des astuces pour des produits en bois écolo

A voir également :