Sauvons la biodiversité : où en sont Maud Fontenoy et ses ambassadeurs ?

Sauvons la biodiversité : où en sont Maud Fontenoy et ses ambassadeurs ?

Il y a quelques jours, consoGlobe interrogeait Maud Fontenoy qui s’apprêtait à se lancer dans une grande aventure : une expédition de 15 jours en Antarctique, en compagnie de quatre jeunes adolescents scolarisés à l’INJS (Institut national de jeunes sourds de Paris) dont la mission est d’être les ambassadeurs de la biodiversité.

Quelques jours après le départ de l’expédition, où en est la petite équipe ? ConsoGlobe vous dit tout !

Ushuaïa, Malouines et rencontre avec les manchots

Romane, Emilie, Benjamin et Julia ont entre 18 et 20 ans et une mission lors de cette expédition en Antarctique : celle d’être des ambassadeurs de la biodiversité, d’apprendre, de comprendre et de voir afin d’expliquer à leur retour l’intérêt de protéger la biodiversité.

Tous sont des éco-citoyens, de jeunes adultes investis dans la protection de l’environnement et des espèces et ils se relayent chaque jour pour faire part de leurs découvertes dans un journal de bord…

Au bout du monde, à Ushuaïa

Après avoir pris l’avion pour Buenos Aires, l’équipe de Sauvons la biodiversité s’est dirigée vers les Malouines jusqu’à Ushuaïa, cité la plus au sud de notre planète. Ensuite, c’est l’Antarctique. A Ushuaïa, les ambassadeurs et Maud Fontenoy on découvert la Terre de feu, des rivières, de grandes forêts et des montagnes.

C’est la sensation que Nature, hommes et animaux cohabitent en parfaite harmonie qui a marqué Romane.

Entre Ushuaïa et les Malouines

Le 22 décembre, c’est Julia qui nous fait part de ses impressions alors que la bateau de l’expédition tient le cap vers les Malouines. La jeune femme n’en revient toujours pas de faire partie de l’aventure, et l’image d’un manchot nageant à l’arrière du bateau lui semble encore surréaliste.

Premier réveil en pleine mer pour toute l’équipe et première mission d’ambassadeur également. Maud Fontenoy et ses quatre ambassadeurs ont réalisé pour la première fois une mesure d’aérosols dans l’air, ces particules solides et liquides en suspension. La mesure a été effectuée par le biais d’un boitier et les informations récoltées seront transmises au Centre national d’Etudes Spatiales.

*

La suite p.2> Rencontre avec les manchots