Sable et poussières : le Sahara nourrit l’Amazonie !

Sable et poussières : le Sahara nourrit l'Amazonie !

Un désert qui fertiliserait une forêt équatoriale, l’idée paraît incroyable. Et pourtant, ce constat est dressé par une équipe de l’université de Londres, qui décrit le voyage du phosphore au-dessus de l’Atlantique. Zoom sur une information surprenante !

Sahara : avant le désert, il y avait un lac en son centre

Il a quelques 10 000 années, tout le centre du Sahara était recouvert par un lac poissonneux immense. Mais, les changements climatiques régionaux et globaux ont peu à peu réduit cette étendue d’eau douce aux limites actuelles du lac Tchad. Soit moins de 1500 km2.

Saharafleche-Insolite: le Sahara nourrit l'Amazonie ! En place et lieu, s’étend aujourd’hui la dépression du Bodélé. Cette dernière constitue une zone désertique, souvent traversée par des vents violents.

A tel point que la moitié des poussières du Sahara, qui partent dans l’atmosphère, proviennent de cette région. A noter que cette dernière est la 1ère au monde pour l’érosion éolienne.

Le Bodélé

La dépression de Bodélé se situe au fond d’un lac qui s’est desséché au cours des derniers millénaires. Cette dernière ne représente que 0,2 % de la superficie du Sahara ou encore 0,5 % de la superficie de l’Amazonie.

depression poussière bodele

La cuvette du Bodélé est l’endroit qui produit le plus de poussière au monde. Il est donc extraordinaire qu’une si petite région soit à l’origine de l’alimentation en nutriments d’une aussi grande superficie : 200 fois plus grande !

Les poussières de la zone du Bodélé : excellent fertilisant pour l’Amazonie

Les chercheurs de l’université de Londres soulèvent que les poussières de la zone du Bodélé peuvent s’avérer être un excellent fertilisant pour le massif amazonien.

Comment est-ce possible ? En fait, le vent transporte des éléments arrachés aux squelettes des poissons ayant logé pendant des millénaires dans les eaux du lac.

Squelette poisson

Ces résidus sont constitués d’apatite, des composés phosphorés. Très légers, une partie de ces aérosols traversent l’Océan Atlantique et viennent se déposer sur le massif amazonien.

> Consultez le planetoscope pour découvrir la diffusion de poussières par le Sahara dans l’atmosphère.

Poussières injectés par le Sahel / Sahara dans l’atmosphère