Le RGSF : pour un tourisme responsable

Le Marais Poitevin, Sainte Victoire, les Gorges de l’Ardèche…voici quelques exemples des Grands Sites à caractère historique animant depuis tant d’années toute la légende du territoire. Les Grands Sites de France sont protégés au titre de la loi du 2 mai 1930 et bénéficient d’une très forte notoriété : ce sont pour la plupart les “3 étoiles” des guides touristiques…

Le RGSF ou la protection des sites légendaires

A la fois pittoresque, intimiste, intrigant ou encore apaisant, chaque Grand Site de France dégage une atmosphère unique. Les peintres, les poètes et les écrivains l’ont bien compris et ont su l’interpréter et le transmettre : Cézanne pour la Montagne Sainte Victoire, Victor Hugo et Michelet pour la Pointe du Raz

>>>Tous ces lieux évocateurs de mystères, de beauté, mais aussi d’inspiration...doivent impérativement être protégés des hordes de touristes qui chaque année affluent pour les découvrir.

Gorges du VerdonLes responsables de ces Grands Sites, sont réunis au sein du “Réseau des Grands Sites de France”, une association loi 1901 qui regroupe les organismes locaux chargés de la gestion des Grands Sites. Ce Réseau est un lieu vivant de partage d’expérience concrète et d’échange de savoir-faire entre sites.

Son ambition : mettre la préservation de “l’esprit des lieux” au coeur de leur action tout en assurant la promotion des valeurs du développement durable.

Les sites ont tous en commun d’être à la recherche de fonctionnements novateurs, permettant d’assurer un accueil de qualité tout en respectant l’environnement du lieu, et de générer un impact positif sur le tissu social et économique environnant.

  • Associant 17 Grands Sites à sa création en 2000, le Réseau en compte 35 en 2009.

Le label, gage de qualité

Le label officiel “Grand Site de France”, protégé par l’Etat, est la reconnaissance d’une gestion conforme aux principes du développement durable.

Ce label  garantit que le site est préservé et géré de façon à concilier la préservation du paysage et de “l’esprit des lieux”.

Cirque de NavcellesCe label appartient donc à l’État, qui l’a déposé à l’Institut national de la propriété industrielle en 2003. Il est géré par le Ministère de l’Écologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire.

Sa création est une étape importante pour la reconnaissance de la politique nationale menée en faveur de ces hauts-lieux paysagers et de l’engagement des collectivités et de l’État pour leur gestion à long terme.

Ainsi, parmi les aménagements que doivent réaliser les sites pour obtenir le label, on trouve :

  • l’aménagement du territoire,
  • l’accueil du public,
  • la fréquentation maitrisée du site,
  • la gestion éco responsable du lieu

Donc si cet été vous souhaitez découvrir les sites sublimes et inoubliables que renferme la France, n’oubliez pas les quelques règles à suivre. Respect du lieu, de son environnement, et aussi de ses habitants !

Lire également

Article rédigé par Elwina, juillet 2009