Pumpipumpe, des stickers pour faire du troc local

Pumpipumpe, des stickers pour faire du troc local

Depuis quelques temps, les sites collaboratifs et applications  de partage fleurissent en proposant des alternatives au gaspillage alimentaire. Pumpipupe, comprenez « prête-moi ta pompe », propose quant à lui d’utiliser nos biens de consommation de façon plus consciente. Zoom sur cette application de troc local astucieuse et … collaborative.

Pumpipupe, l’application qui redonne une utilité à nos biens de consommation peu utilisés

stickers-echange trocSi je vous dis raclette, machine à pâtes, tente… vous pensez à des objets du quotidien que vous utilisez à de rares occasions particulières ! Et pour cause, ce sont des objets que vous possédez mais que vous sortez peu souvent !

Pourtant, le prêter à l’occasion à votre sympathique voisin pourrait parfois rendre grand service. Et c’est précisément le but de l’application Pumpipumpe. Elle est née de la question suivante :

Pourquoi acheter des produits que l’on utilise rarement quand on peut se les prêter et faire des économies, tout en développant du lien social ?

Pumpipumpe

C’est ainsi que Lisa Ochsenbein et Sabone Hirsig, deux designers suisses ont eu l’idée de créer Pumpipumpe, un réseau d’échange de biens de proximité. « L’idée est qu’on n’a pas besoin de toujours tout acheter et d’amasser une montagne de choses », explique Lisa Ochsenbein, co-fondatrice de Pumpipumpe. Elle ajoute «Tout ce qu’on n’utilise pas très souvent, on peut le partager ».

L’utilisation d’autocollants d’échange

stickers-troc fleche-suiteEt pour cela rien de plus facile : proposer des autocollants à coller sur les boîtes aux lettres des immeubles.

Ainsi, les voisins d’un même quartier peuvent se prêter leurs biens. En collant par exemple l’autocollant «jumelles», le «Pumpipumpeur» fait savoir à son voisin qu’il peut venir lui emprunter l’objet quand il en a envie. Les stickers, dessinés par les deux fondatrices du projet, très pratiques et fonctionnels, sont disponibles sur commande sur le site web Pumpipumpe.

etoileA noter toutefois que, pour le moment, seules les commandes provenant de Suisse et d’Allemagne sont gratuites. Pour les autres membres, il faut s’acquitter des frais d’envoi postaux. Il est aussi possible d’aller chercher directement les vignettes à l’atelier de Meteor Collectif (Mittelstrasse, 12a à Berne).