Pour sensibiliser à la pollution, 12 rivières françaises deviennent fluorescentes

Lundi 25 avril, un étrange phénomène s’est produit partout en France quand 12 rivières sont devenues totalement vert fluo ! Des agents de l’environnement ont déversé dans l’eau une substance colorante et inoffensive, la fluorescéine : une action coup de poing , afin de dénoncer le manque de moyens, notamment pour lutter contre la pollution.

Pour sensibiliser à la pollution, 12 rivières françaises deviennent fluorescentes

Drôle de réveil pour les habitants du Gard, d’Annecy, de Tours, de Rennes ou de Carcassonne, lundi 25 avril, sur 12 sites en France, les rivières ont radicalement changé de couleur et sont devenues vert fluorescent, suite à une action concertée de l’intersyndicale des personnels de l’environnement.

Des rivières vertes pour sensibiliser à la pollution

Cet événement, initié tout d’abord en Bretagne, a touché 11 autres départements qui ont décidé de se joindre à la mobilisation, créant ainsi une action nationale. Une action originale, mais qui a surpris plus d’un habitant. Beaucoup ont pensé à une pollution de leur rivière par les algues ou une substance chimique.

L’intersyndicale a voulu envoyer un message fort à l’attention des autorités, rapporte le Ouest-France. « Par cette action symbolique, nous souhaitons alerter les citoyens sur la nécessité de préserver et de renforcer le service public de l’environnement, outil unique de gestion et de protection du patrimoine naturel ».

« Le but de cette action est de rendre visible ce qui est invisible, comme la pollution. On profite de l’ouverture de la conférence pour frapper un grand coup avec une action médiatisée », déclare Patrick Chopin, de la Fédération de l’équipement, de l’environnement, des transports et des services – FO, interrogé par Le Figaro.

Une action très médiatisée certes, puisque de nombreux internautes ont réagi à cette étrangeté :

Avec cette action, les syndicats des personnels de l’environnement dénoncent également la baisse d’effectif. Les eaux étaient colorées par de la fluorescéine, un colorant inoffensif pour les poissons et autres espèces aquatiques. Cette substance est d’ailleurs utilisée comme traceur pour suivre les cours d’eau.

Illustration bannière : © Facebook Agents Environnement