Le point sur la durabilité des appareils électroménagers

Le point sur la durabilité des appareils électroménagers

De toute façon, les fabricants d’appareils électroménagers font tout pour limiter la durée de vie de leurs appareils pour nous pousser à acheter plus vite“…

Voilà un discours sur l’obsolescence programmée des appareils électroménagers qui revient régulièrement dans les ménages qui doivent acheter un nouvel appareil.

Pour faire face à cette rumeur insidieuse, le Groupement Interprofessionnel des Fabricants d’Équipement Ménager ou GIFAM a souhaité faire le point entre les attentes des Français face à leurs appareils électroménagers, ainsi que l’évolution de ces derniers au fil du temps.

L’évolution des appareils électroménagers en 10 ans

Un chiffre : 5.7 milliards de kWh. C’est l’énergie qui pourrait être économisée si l’ensemble des 25 millions d’appareils électroménagers de plus de 10 ans était remplacé par des appareils récents, plus performants, plus économes.

En partenariat avec plusieurs marques d’électroménager, le GIFAM a ainsi passé en revue la consommation des divers appareils électroménagers entre 1999 et 2009, prenant comme point de comparaison la consommation des appareils les plus performants de leur catégorie à l’instant donné.

L’évolution des réfrigérateurs

Entre un appareil Classe C datant de 1999 et un appareil Classe A++ de 2009, la consommation électrique d’un réfrigérateur a été divisée par trois.

En plus d’économiser sur la facture, les réfrigérateurs permettraient de nos jours une meilleure et plus longue conservation des aliments, et cela grâce aux différents systèmes tels que le No Frost ou encore les parois antibactériennes.

Même constat côté congélateur. La consommation électrique des appareils a été divisée par 3 entre 1999 et 2009, tandis que les multiples systèmes d’alerte et de contrôle permettent une meilleure maîtrise du froid.

 

La suite p.2> Les appareils dédiés au linge et à la cuisine