Les plantes qui purifient notre air

L’air de la maison peut être être 2 à 100 fois plus pollué que l’air extérieur, avec notamment nombre de COV toxiques émis par des revêtements ou des produits d’usage courant et qui se diffusent dans l’air intérieur

Rédigé par Annabelle, le 18 May 2012, à 15 h 00 min
Les plantes qui purifient notre air

Heureusement des plantes dites dépolluantes existent pour assainir l’air de la maison. Voici un guide des plantes dépolluantes les plus courantes.

Vos plantes vous défendent contre la pollution

Les plantes peuvent faire office de véritables stations d’épuration contre les 11 polluants de l’air intérieur qui ont été recensés par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail (AFSSET).

Ces polluants que l’on rencontre sont le plus souvent dégagés par les produits ménagers, les meubles neufs, les matériaux de construction ou les appareils de combustion à gaz ou au mazout  :

  • le formaldéhyde qui est l’un des polluants les plus répandus et qui émane des mousses d’isolation, la colle à moquette, des bois encollés, etc.
  • les composés organiques volatils (COV)
  • le benzène qui est un solvant que l’on trouve dans les peintures, encres, les matières plastiques ou certains détergents.
  • le trichloréthylène, composant fréquent des peintures et des solvants.
  • le tétrachloroéthylène
  • le monoxyde de carbone,
  • les particules de diamètre inférieur à 10 micromètres (PM10),
  • le naphtalène,
  • le phtalate (2-éthylhexyle) (DEHP),
  • le dioxyde d’azote,
  • l’acétaldéhyde et enfin l’ammoniac qui peut se trouver dans les dégraissants et dans certains produits de nettoyage des sols.
  • le monoxyde de carbone
  • le formaldéhyde
  • le toluène

Leur impact sur la santé sont variés et vont de la simple gorge irritée jusqu’à l’affection du système gastro-intestinal ou du système respiratoire.

Une plante suffit pour dépolluer 10 m2

La plus facile manière d’éviter ces affections est d’évacuer les polluants en aérant fréquemment les locaux. Mais, vous savez sans doute que les plantes peuvent également contribuer à lutter contre la pollution.

Elles ont également un effet bénéfique car leurs feuilles fixent la poussière.

Le principe de cette dépollution, qu’on nomme aussi « bioépuration », consiste en l’échange gazeux entre les plantes et leur environnement. Les substances polluantes de l’air sont absorbées par les feuilles des plantes qui en retour émettent de la vapeur d’eau.

Ce mécanisme appelé « transpiration » améliore ainsi le taux d’humidité intérieur ainsi que le taux d’oxygène. Chaque plante a ses propres qualités et peut donc être choisie à bon escient en fonction du type de pollution que l’on souhaite contrecarrer dans une pièce.

Les plantes dépolluantes peuvent être installées dans toutes les pièces y compris les chambres car elles produisent bien plus d’oxygène le jour qu’elles ne rejettent de gaz carbonique la nuit.

Certaines plantes ont des qualités exceptionnelles qui ont été mises en évidence par de nombreuses études : par la Nasa dès les années 70, par le CSTB de Nantes et la faculté de pharmacie de Lille, par le CSTB en 2001, entre autres.

Lire la suite : les plantes dépolluantes les plus répandues

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

30 commentaires Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis