Piétons et cyclistes, plus exposés à la pollution ?

icone idee reçue

On dit que faire du vélo, marcher, c’est bon pour la santé…Mais qu’en est-il lorsqu’on exerce l’une de ces activités en ville près d’une circulation automobile dense ? Piétons et cyclistes sont-ils vraiment les plus exposés à la pollution urbaine ? Rien n’est moins sûr…

 

Les automobilistes plus touchés que les cyclistes par la pollution

Bien sûr, les plus sensibles à la pollution sont les piétons enfants car leur appareil respiratoire, qui se développe jusqu’à l’âge de 8 ans, est encore très fragile. Par ailleurs, les bébés sont bien trop près des pots d’échappement et donc particulièrement exposés également.

Concernant les personnes âgées et les personnes asthmatiques, elles sont aussi très sensibles aux particules fines en raison de la vulnérabilité de leurs défenses immunitaires. Les cyclistes, quant à eux, subissent aussi de manière importante les gaz polluants rejetés par les véhicules qui roulent devant eux.

cyclistes avec masque

Des gaz toxiques plus concentrés dans l’habitacle

Cependant, ce serait une grosse erreur de penser que les automobilistes soient à l’abri des émanations toxiques et donc qu’ils ne mettent pas leur santé en jeu en conduisant. En effet, lors des pics de circulation en ville, le conducteur est très exposé à la pollution de l’air car sa voiture ne filtre pas les gaz polluants rejetés par les véhicules devant lui. 

Pis, selon l’Airparif, l’organisme de surveillance de la qualité de l’air de Paris et sa région, nous sommes plus exposés à la pollution de l’air dans notre véhicule que sur le trottoir des grands axes ! Pourquoi ? Parce que la voiture pollue son propre habitacle par son pot d’échappement et son réservoir.

De plus, n’oublions pas que les cyclistes et les piétons ne sont pas soumis aux interminables embouteillages, eux…Ainsi, pour l’environnement mais aussi pour votre santé, préférez marcher ou vous muscler les mollets à vélo !

Vélo-Le saviez-vous ?

A vélo, pour vous protéger au mieux des inhalations toxiques, il existe des masques filtrants professionnels. La marque Respro propose des masques qui offrent un haut niveau de protection contre les polluants émis par les pots d’échappement des véhicules.

>>>Voir les autres idées reçues

Lire également sur l’environnement

Article sur la pollution urbaine rédigé par Elwina, Juin 2010