Les membranes solaires flexibles décollent

Les membranes solaires flexibles décollent

Alors que l’avion solaire Solar Impulse 2 entame son tour du monde sans carburant, consoGlobe fait le point sur les applications de plus en plus nombreuses et spectaculaires, déjà déployées ou en développement des panneaux solaires flexibles.

Le panneau solaire flexible en pleine expansion

Qu’est-ce qu’un panneau solaire flexible ? C’est une technique de fabrication qui consiste à encapsuler des cellules photovoltaïques en silicium entre des feuilles de matériau flexible, dont une couche transparente.

Cette technologie donne aux panneaux des qualités exceptionnelles : une grande flexibilité, un rendement supérieur, légèreté et finesse. Ils sont faciles à monter et esthétiques, s’adaptant à des surfaces non planes, faciles à transporter. Les usages sont multiples et de nouvelles applications apparaissent chaque jour. En voici quelques-unes des plus étonnantes.

Les voiles solaires de Google décollent… pour atterrir bientôt dans votre parking ?

Solar-fabric-carport-parking-membranes-solaires-pvilion

L’entreprise newyorkaise Pvilion en association avec le constructeur SOS Steel, à Santa Clara, en Californie, ont développé et construit pour Google des places de parking qui permettent de recharger les batteries des voitures électriques de leurs employés pendant le travail à Mountainview en Californie fin 2014.

Les panneaux sont cousus dans un tissu PVDF. Pour le moment, seulement quatre places sont expérimentées, mais Google envisage d’en fournir 1.500 dans avenir proche. Connaissant le flair de Google pour les développements technologiques du futur, on ne serait pas surpris de voir arriver ce type de structure prochainement dans un parking près de chez vous !

VIDEO de la construction des voiles solaires pour parking de Google

SOS without bike with SOS Logos from Clay from the Bay on Vimeo.

Vous manquez d’énergie ? Essayez la veste solaire

tommy-hilfiger-solar-clothing-membranes-solaires-vetement

La même entreprise a conçu, avec le fabriquant de vêtements Tommy Hilfiger, une “veste solaire”, qui utilise des panneaux détachables pour recharger une batterie dans la poche avant. On peut ensuite brancher son smartphone, ordinateur ou tout autre appareil électrique sur la batterie. La veste est en vente depuis le 1 novembre 2014 dans les magasins de la marque ou en ligne : tommy.com.

Nouvelle ambassade américaine à Londres couverte d’une membrane solaire

ambassade-americaine-londres-membranes-solaires-pvilion

La société Pvilion, encore elle, travaille aussi sur la future ambassade américaine à Londres qui sera entièrement couverte d’une membrane dans laquelle seront tissées d’innombrables petites cellules photovoltaïques. La membrane fournira de l’ombre tout en produisant assez d’électricité pour rendre le bâtiment autosuffisant. Ce projet est en cours de construction et sera terminé fin 2015.

Nephelios, premier dirigeable à énergie solaire au monde

Construit en 2009, Nephelios a été présenté au Salon du Bourget du 15 au 21 juin de la même année. Il a fait son premier vol le 19 décembre 2009, suivi d’une dizaine de vols tests  et d’autant de sorties et essais au sol tout au long du premier semestre 2010. Après une première réussite médiatique, Nephelios n’a toutefois plus fait parler de lui depuis…

*