Les mesures du nouveau Plan National Vélo

Les mesures du nouveau Plan National Vélo

Alors que la pratique du vélo ne s’élève aujourd’hui qu’à 3 % en France, les Pouvoirs publics aimeraient bien en relancer l’usage. Car, la pratique du vélo a non seulement des avantages pour la santé (et donc notre budget de la sécu) mais également des avantages écologiques évidents.

Où en est la pratique du vélo ?

velo Les réseaux de vélo en libre service explosent, laissant croire que les Français pédalent de plus en plus.

Pourtant, plus de la moitié des déplacements quotidiens en France font moins de 3 km, et seuls 3 % des déplacement sont effectués à vélo. Et pourtant les bénéfices du vélo sont multiples. En matière de santé, au-delà d’une meilleure condition physique, le vélo fait aujourd’hui économiser en France 5,6 milliards d’euros de dépenses de santé et cette économie serait encore accrue de 10 milliards d’euros avec une pratique de 10 à 12 %.

Au niveau économique, le chiffre d’affaires de l’ensemble des activités liées au vélo est de 4,5 milliards d’euros pour 35 000 emplois, dans les secteurs du tourisme, de l’industrie et du commerce. Enfin la pratique du vélo permet de réduire les émissions de CO2 : si chaque Européen pédalait 2,6 km par jour, les émissions de CO2 dans les transports seraient réduites de 15 %.

Repère  : La France est le 4ème pays consommateur de vélos par habitant devant l’Allemagne, la Grande Bretagne et la Chine, avec 5,7 vélos pour 100 habitants, après le Japon, les Pays-Bas et les Etats-Unis.

Relancer l’usage du vélo en France

velo electriqueLors des Rencontres nationales du Vélo qui se sont tenues fin janvier 2012 à Paris, Thierry Mariani, Ministre chargé des Transports a présenté les mesures phares du premier Plan national Vélo.

L’objectif  :  encourager les Français à utiliser le vélo, aussi bien comme moyen de déplacement quotidien que comme activité sportive ou de loisir.

Les mesures retenues dans le Plan national Vélo :

Concernant les aménagement et les infrastructures

  • garages à vélo obligatoires dans les constructions neuves (d’une surface minimale de 1,5m² par appartement pour un T3 et +)
  • développement du réseau des véloroutes et voies vertes : accroissement de 50 % de la contribution de l’État (+ 1,5 millions d’euros)

Pour inciter à l’usage quotidien du vélo

  • évaluation d’une indemnité kilométrique pour les déplacements domicile-travail comparable à celle dont bénéficient les automobilistes

  • clarification du cumul de prise en charge de l’abonnement au transport collectif et de celui au vélo en libre service
  • développement de l’intermodalité entre vélo et transports collectifs

Pour améliorer la sécurité

  • mise en oeuvre du «tourne-à-droite» qui autorise les cyclistes à ne pas marquer l’arrêt au feu rouge, dès lors qu’ils respectent la priorité accordée aux autres usagers
  • encouragement de l’apprentissage du vélo (vélo-écoles notamment)
  • marquage des vélos pour lutter contre le vol et le recel : partenariat entre l’Etat et le système de marquage Bicycode de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB)

Exemplarité de l’Etat

  • mise en place de relais vélos dans les directions départementales des territoires (DDT) et dans les Directions régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL)

 

*

Je veux témoigner

En savoir plus sur le vélo