Les lignes électriques sous très haute tension

Les lignes électriques sous très haute tension

En France, on dénombre plus d’un million de kilomètres de lignes électriques. Parmi elles, les lignes très haute tension (THT), qui avec les lignes haute tension (HT) représentent un peu plus de 100 000 kilomètres de lignes en France.

Mais aujourd’hui, ce type de réseau est-il toujours pertinent ? Avec l’apparition de production délocalisée ou encore des smartgrids, ne pourrait-on pas envisager un autre système, plus intelligent et plus performant ? Enquête.

Lignes THT : elles sont chargées d’électricité !

Le réseau électrique peut être comparé à un réseau routier. Une fois produite, l’électricité doit être transportée et distribuée jusqu’au consommateur. Ainsi, on distingue le réseau de transport et le réseau de distribution.

Le réseau de transport est constitué de 2 types de lignes : les lignes très haute tension (THT) et les lignes haute tension (HT).

Lignes THT

Les lignes THT permettent de transporter de grandes quantités d’électricité sur de longues distances avec des pertes minimales.

picto-etoile-paragraphe Les lignes électriques sous très haute tensionCes lignes, dont la tension est supérieure à 100 kilovolts (kV) constituent le réseau de grand transport ou d’interconnexion. Elles permettent de relier les régions et les pays entre eux ainsi que d’alimenter directement les grandes zones urbaines. A noter que la majorité des lignes THT ont une tension de 400 kV.

Le réseau de lignes à haute et très haute tension en  France comprend environ 100 000 km de lignes de 63 000 à 400 000 volts selon RTE (gestionnaire du Réseau de transport d’électricité en France).

Un quart de ces lignes est en 400 000 volts, un autre quart en 225 000 volts et la moitié restante de 63 000 à 90 000 volts.

Lignes THT : un danger pour la santé ?

Environ 350 000 Français vivent à proximité de lignes qui émettent des champs électriques et magnétiques d’extrêmement basses fréquences.

En l’état actuel des connaissances, aucune relation de cause à effet n’a été démontrée entre l’exposition aux champs électromagnétiques (CEM) d’extrêmement basse fréquence (ELF) émis par les lignes HT et THT et la santé humaine et animale.

Lignes THT 1

fleche-Les lignes électriques sous très haute tensionMais depuis quelques années, les lignes HT et THT suscitent pourtant de vives inquiétudes. En 2002, le CIRC* a classé les champs magnétiques ELF (50-60 Hz) émis par les lignes HT et THT comme cancérogène possible (catégorie 2B) soit un niveau identique à celui du plomb et de l’essence.

Pour l’OPECST « un consensus international existe : les champs électriques ou magnétiques n’ont vraisemblablement aucun impact sur la santé. Les normes existantes n’ont pas à être modifiées. Cependant trois cas font débat : l’électrohypersensibilité, certaines maladies neurodégénératives et les leucémies infantiles ».

Lignes THT : et pour les animaux ?

Selon l’étude du CRIIREM* « Vivre avec une ligne THT ? », les animaux d’élevage exposés aux champs électromagnétiques de lignes à hautes tensions présentent des troubles du comportement : nervosité, agressivité, hésitation…

Ces derniers se manifestent notamment par des traites inégales, des diminutions de poids ou encore un ralentissement de la croissance.

Animaux THT

A noter également que les champs électromagnétiques provenant des lignes à haute tension peuvent changer le comportement des abeilles, qui y sont sensibles car ces dernières ont de petits cristaux abdominaux qui contiennent de la magnétite.

Des études de 2011 montrent également que dans la région Afrique-Eurasie, quelques 10 000 oiseaux meurent chaque année par électrocution et 100 000 par collision avec les lignes électriques.