Les 14 modes de transport les moins polluants

Les 14 modes de transport les moins polluants

Les modes de transports ont un impact différent les uns des autres en termes de pollution et d’émissions de CO2. Le palmarès de l’ADEME des transports dits « propres » (mais que l’on préfère à consoGlobe appeler « moins polluants », aucun ne peut être 100 % propre) bouleverse les idées reçues(11).

Les modes de transport les moins polluants

Les transports ont un impact croissant sur l’environnement : selon le ministère de l’environnement français, les émissions de CO2 résultant des déplacements des particuliers ont augmenté de 14 % entre 1994 et 2008. Le transport est, en France, le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre. Il représentait 27,8 % des émissions nationales en 2012, contre 21 % pour le secteur agricole, 17,7 % pour les secteurs résidentiel et tertiaire, et 17,6 % pour le secteur de l’industrie manufacturière, contre 11,7 % pour les industries de l’énergie avec 11,7 % et seulement 2,6 % pour le secteur du traitement des déchets.

Sur cette période, les émissions de CO2 résultant de la mobilité individuelle ont cru de 14 %. Cette augmentation est beaucoup plus forte pour la mobilité locale que pour la mobilité sur longues distances. En ce qui concerne la mobilité longue distance, les émissions de CO2 n’ont cru que de 8 %. En plus d’être une conséquence de l’augmentation de la population, elles sont principalement imputables aux « retraités qui renforcent leur usage de la voiture » même pour des trajets plus longs.

Selon le ministère de l’écologie, “Les distances parcourues par les Français et les Européens se sont fortement allongées depuis les années 80″. En France, 82 % des trajets s’effectuent en voiture.

Les transports en commun connaissent une hausse plus forte de leur utilisation (+24 %) que la voiture (+13 %), l’automobile reste de loin le mode de transport le plus utilisé.

Les transports intérieurs terrestres de marchandises sont largement dominés par le transport routier. Cependant, depuis 2011 la part modale de la route (87,6 %), en augmentation depuis 1990, esquisse une diminution. La part du rail (10,1 %) est stabilisée après une baisse continue jusqu’en 2010.

Au fait, que représente 1 tonne de CO2 ?

1 tonne de CO2 =
* 8,3 années de chauffage à pompe à chaleur électrique d’un logement de 60 m2
* 1 année et demi de chauffage au gaz d’un logement de 60 m2
* 4.000 km parcourus en voiture.

Le train, mode de transport le moins polluant

Le train est le mode de transport idéal dans un monde préoccupé par la surdose de dioxyde de carbone injecté dans la machine du réchauffement climatique.

Le train serait d’ailleurs un mode de transport quasi idéal s’il ne fallait lui construire… des rails. Si on évaluait l’impact la construction des infrastructures et du réseau ferré nécessaires pour faire rouler les trains, la SNCF descendrait du podium, car son impact serait alors de 155 % supérieur.

mode-transport-moins-polluants

Le rail, très peu émetteur de gaz à effet de serre

 

La SNCF, dont la politique tarifaire est souvent accusée de décourager l’utilisation du train par les familles argue néanmoins de la qualité “moins polluantes” du train. Avec un émission de 13 grammes de CO2 au km, le train devance même la voiture électrique : 22 grammes.

Pour les transports collectifs, l’émission de CO2 au km est calculé par passager.

Le palmarès des modes de transport

Le TGV  : 13 g CO2 / km.

Voiture électrique : 22 g CO2 / km

TER, Intercités, Téoz : 43 g CO2 / km.

Voiture avec agrocarburant : 85 g CO2 / km

2-roues jusque 125 cm3 : 113 g CO2 / km

Avion, vol long-courrier : 118 g CO/ km – L’avion a mauvaise réputation et est considéré comme un mode de transport polluant. Ce n’est pas faux mais son bilan est moins mauvais qu’on pourrait le penser en considérant son bilan sur les longs trajets : en effet, c’est au décollage et à l’atterrissage que sont enregistrés les plus grosses émissions de polluants et de CO2.  Voir : Avion, le ciel nous tombe sur la tête

Moto de plus de 750 cm3  : 123 g CO2 / km

Voiture diesel de taille moyenne : 127 g CO2 / km – L’émission en CO2 des voitures diesel diminue de 5 % par an grâce à de nouvelles techniques et à des normes plus contraignantes. Mais le diesel reste très polluant malgré les filtres à particules.Comme on le titrait récemment, le diesel se cache pour mieux revenir et fait de gros progrès.

Voiture hybride : 128 g CO2 / km

Autobus  : 130 g CO/ km

Voiture essence taille moyenne : 135 g CO2 / km

Avion, vol domestique : 145 g CO/ km

Voiture GPL taille moyenne : 188 g CO2 / km

Voiture 4 x 4  : 250 g CO/ km

mode-transport-moins-polluants-hybride

La pollution en ville par type de transport

Émissions en gramme de CO2 par kilomètre (gCO/ km / personne) (10) :

  • Vélo, marche, roller  : 0
  • Tramway : 20
  • Bus : 80
  • Voiture en ville (personne seule) : 310

Références :