Koala, enfin répertorié comme une espèce vulnérable en Australie

Koala, enfin répertorié comme une espèce vulnérable en Australie

Fin avril 2012, le koala est devenu une espèce à protéger en Australie, identifié désormais comme une espèce “vulnérable” selon la Liste Rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Ce niveau intervient un cran en dessous de la classification “espèce en danger”.

Le koala, une véritable “peluche”

Inoffensif, le koala attire la sympathie du grand public avec son pelage dense et son regard endormi. Ce marsupial mesure généralement de 60 à 80cm de long, et pèse en moyenne entre 7 à 12kg.

Le koala mange uniquement de l’eucalyptus, provenant de différentes essences (il en existe douze au total) et selon la période de l’année, il préfère les feuilles tendres ou robustes. Très exigeant, le koala ne prélève que les feuilles qui lui conviennent sur les différentes branches. Il peut dormir jusqu’à 20 heures par jour et ce sur une fourche de l’arbre où il se nourrit. Très présent en Australie, il est l’un des emblèmes du pays.

Un animal en danger

Lorsque les colons européens arrivent en Australie au XVIIIe siècle, les koalas étaient plusieurs millions. Constatant la facilité pour l’Homme d’attraper l’animal, ils prennent alors l’habitude d’abattre ces animaux pour leur viande et leur fourrure soyeuse jusque 1930. En 1924, deux millions de peaux furent commercialisées.

La population de koalas diminuent alors au fur et à mesure de l’intérêt grandissant des colons pour l’animal, fléau auquel s’ajoutent les maladies apportées par les animaux de compagnies des colons qui provoquent la mort d’un grand nombre de koalas.

Koala et UICN

Grand défenseur de la biodiversité, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature est aujourd’hui connue pour sa Liste Rouge, considérée comme la référence incontournable concernant l’état des espèces présentes dans le monde. Chaque jour, l’UICN travaille à recenser toujours plus de nouvelles espèces, tout en observant l’évolution de celles qui ont déjà été étudiées.

Aujourd’hui, la Liste Rouge de l’UICN classe les espèce étudiées dans neuf catégories distinctes :

- Préoccupation mineure
– Quasi menacée
– Vulnérable
– En danger
– En danger critique d’extinction
– Eteinte au niveau régional
– Eteinte à l’état sauvage
– Eteinte

Aujourd’hui, le koala est passé dans la catégorie “espèce vulnérable”, encourageant les Hommes à redoubler d’attention pour éviter que l’espèce soit encore plus en danger. Pour établir cette liste, plusieurs critères sont observés comme le déclin de la population et l’estimation du nombre de spécimens à l’état sauvage.

Si la chasse au marsupial est devenue illégale, les koalas sont toujours menacés. Aujourd’hui, ils souffrent de la déforestation, l’urbanisation et des incendies. Si la déforestation diminue la taille du territoire naturel des koalas tout comme les incendies, l’urbanisation de l’Australie expose le koala aux risques d’accidents de la route et d’attaques d’animaux de compagnie comme le chien.

*

La suite p.2> Koalas : diverses actions pour les protéger