L’Islande : l’écologie renaît de ses cendres…

L’Islande est désormais connue pour ses volcans aux noms imprononçables et aux cendres “anti-aviation”… mais peut-être moins pour ses performances environnementales. En effet, ce pays arrive en tête du nouvel indice de performance environnementale (EPI) qui classe près de 163 pays selon leur politique environnementale et au sein duquel la France reste en bonne place…

Top 5 des pays les plus écolo

Developpement durable articleAvec un score de 93,5 (sur 100), l’Islande déloge la Suisse (2e) de la première place de l’EPI. Cette première place est due en particulier à ses actions menées en matière de santé publique environnementale, de reforestation et de réduction d’émissions de gaz à effet de serre.

  • Le podium est complété par le Costa-Rica, qui concentre à lui seul près de 6 % de la biodiversité mondiale.
  • La 4ème et 5ème places reviennent à 2 pays nordiques, la Suède et la Norvège, respectivement.

Developpement durable article
Carte mondiale représentant les scores EPI des pays par intervalles équidistants

Ce Top des pays “écolo” aurait notamment réalisé de gros investissements au niveau des infrastructures liées à l’environnement et du contrôle de la pollution, en plus d’avoir élaboré une politique de développement durable sur le long terme. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde…

L’EPI, qu’est-ce-que c’est ?

Crée en 2006 par les universités américaines de Yale et Columbia, l’Indice  de Performance Environnemental  (EPI) classe 163 pays selon 25 critères couvrant les politiques de santé publique environnementale et de protection de l’écosystème.
A partir des informations collectées auprès des gouvernements et des organismes internationaux (ONU, Banque mondiale, etc.),  il mesure la distance entre la situation dans chaque pays et le respect d’objectifs communs.

Environnement, la France, 7ème, les USA… 61ème

On pourrait presque crier cocorico… puisque la France arrive en 7ème position, avec un score de 78,2. Pas de quoi non plus faire les malins “verts” puisque nous sommes par exemple encore loin des 2,5 tonnes de gaz à effet de serre* émises par personne.

  • Les États-Unis (61ème) arrivent loin derrière la France mais aussi le Royaume-Uni (14ème), l’Allemagne (17ème) ou le Japon (20ème), avec notamment de faibles performances en matière d’ émissions de gaz à effet de serre ou de pollution atmosphérique locale.
  • Les 2 grands pays émergents que sont la Chine et l’Inde se classent respectivement aux 121ème et 123ème places.

L’Afrique en danger

Les 5 dernières places de l’EPI sont occupées par des pays africains politiquement instables, sévis par la pauvreté et marqués par un manque d’accès aux soins et des actions environnementales limitées, faute de moyens :  le Togo, l’Angola, la Mauritanie, la République centrafricaine et la Sierra Leone.
Developpement durable articleCe dernier pays doit ainsi faire face à la coupe illégale de bois, à l’extraction minière sauvage dans les zones diamantifères et l’exploitation forestière (teck, acajou). Or ces activités sont aussi des moyens de subsistance et de survie pour de nombreux habitants de ce pays.

*

Sur les classements écologiques :

* Valeur mesurée en équivalent CO2, correspondant à un objectif de  réduction de 50 % des émissions GES mondiales d’ici 2050 par rapoort au niveau de 1990. Selon l’EPI, la France ne serait qu’à 58 % de cet objectif.