L’Humanité a (déjà) consommé son crédit annuel de ressources naturelles

Rédigé par Aurore, le 22 août 2012, à 21 h 06 min
L'Humanité a (déjà) consommé son crédit annuel de ressources naturelles

Aujourd’hui, mercredi 22 août 2012, le monde a déjà épuisé son quota de ressources naturelles pour l’année. C’est le triste “jour du dépassement”.

La planète nous fait crédit… pour l’instant

Il y a quelques jours, nous vous faisions part de l’empreinte écologique qui serait générée si les 7 milliards d’Humains que nous sommes vivaient comme le Bangladesh, l’Inde, la Chine ou encore les Etats-Unis. Nous avions alors constaté que pour les pays qui consomment le plus de ressources, une seule planète ne suffirait pas à nous faire vivre.

Mauvaise nouvelle, avec toutes les disparités du monde et les différents modes de vie et de consommation de chacun, la planète ne suffit déjà plus à nous fournir l’ensemble des ressources naturelles que nous utilisons. Et elle nous fait crédit… et cela au bout de 284 jours seulement.

Aujourd’hui marque le Global Overshoot Day, ou le jour où nous avons déjà utilisé toutes les ressources naturelles que la Terre est capable de produire chaque année. Désormais et pour encore un peu plus de 4 mois, nous entamons les réserves qui nous manqueront sans doute dans quelques années.

Le rythme s’accélère…

Le problème, c’est que chaque année, nous épuisons un peu plus vite notre quotaLe Monde rapporte en effet qu’en 2000, nous avions épuisé notre quota de ressources naturelles le 1er novembre, en 2005, le 20 octobre et cette année 2012 donc, le 22 août.

D’après les experts du Global Footprint Network, cela fait 50 ans que nous creusons de manière exponentielle notre déficit écologique et aujourd’hui, alors que les ressources naturelles disponibles ont diminué de plus de moitié depuis 1961, les besoins de l’humanité les dépasse de 50 %.

Et Le Monde de rapporter les propos du président du GFN : ” La dégradation des milieux naturels se traduit inévitablement par une baisse des surfaces productives et notre dette, qui s’alourdit, condamne aux dépens les générations futures “.

Sur 149 pays observés, 60 sont responsables de cette consommation précoce des ressources naturelles, dont la France. Cette information ne laisse présager rien de bon quant à la qualité de l’air dans le monde, le réchauffement climatique ou la protection de la faune et de la flore mondiale… Une chose est certaine, un jour ou l’autre, ces ressources viendront à manquer.

*

Je réagis

Pour aller plus loin :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

33 commentaires Donnez votre avis
  1. Vous êtes informé que M. Jame Crochet MD FONDATION donne actuellement des prêts aux particuliers, aux entreprises et organismes de coopérer à un taux d’intérêt abordables.

    Êtes-vous troublé ou financièrement fixer? Avez-vous été rejetée par les banques ou les victimes de ces voyous internet ou veut régler vos dettes une fois pour toutes, voici la grande opportunité, vous pouvez construire votre propre rêve, devenir travailleurs autonomes et propriétaires de vos affaires personnelles devenir un entrepreneur.

    Pour plus d’informations visitez notre site M. PRÊTS FONDATION Crochet Jame via jame_financialloanfirm2@live.com email ou nous contacter avec les informations ci-dessus. Nous vous garantissons des services sont transparents et efficaces.

    Les emprunteurs de données d’information ci-dessous.
    Prénom ……..
    Nom de famille ……….
    Emploi ……….
    Sexe ……..
    Pays ………
    Etat ………
    Revenu mensuel ………
    Montant nécessaire ……….
    Durée ……….
    Numéro de téléphone ……….

    Merci
    M. Jame Crochet MD

  2. Faut pas compter sur les dirigeants pour gérer les problèmes, ils ne voient que par l’économie et leur côte de popularité. Les financiers et les entreprises ne voient que leurs profits aux détriments de la population mondiale.

    La solution viendra de la population de base ou ne viendra pas.

  3. tout comme nous faisons des campagnes anti tabacs, ne pourrait on pas faire des campagnes de sensibilisation ?
    à commencer par les écoles : nos futurs “préservateurs” de planète…Ne devront pas supprimer tous ces emballages inutiles qui contribuent à la deforestation, ne devrait on pas obliger les entreprises à recycler ?
    tellement de possibilités que si, juste une poignée d’êtres humains se bougent, ils risqueraient de se tuer à la tâche sans que personne ne s’en aperçoive. Que faut il faire pour que le phénomène de masse ait lieu ?que faut il faire pour associer le monde ? tellement de questions que si….

    • perso je mène une démarche de certification ISO 14001 dans mon entreprise. Cette démarche devrait être encouragée par l’Etat. En réalisant notre analyse environnementale, on s’aperçoit des économies à réaliser (détecteurs de présence pour la lumière, recyclage donc baisse de la TGAP, réutilisation des verso de feuilles, partenariat avec producteurs locaux…) qui sont plus importantes que les dépenses à entreprendre (investissement dans du matériel plus économe en énergie, bio à la cantine…)

  4. Je suis actuellement aux US. Pays très en contraste, avec d’un cote une consommation énergétique abusive, et d’un autre cote, des parcs magnifiques avec une protection de la nature a l’extreme. Mais quand on parle environnement avec un local, on arrive souvent “you know, at the end, it all comes down to money”. En gros, tant que l’on peut payer pourquoi changer??
    Bref, la transition énergétique au niveau mondiale, c’est pas gagne…
    Mais on peut deja commencer en balayant devant notre porte, c’est ce que je fais, et j’aide meme les autres a le faire, j’en ai fais mon métier…

  5. Je propose de commencer par tous ceux qui se disent écologistes mais qui restent bien au chaud dans leur petit confort urbain.

  6. Donc il faut diviser la population par deux!
    Par qui on commence?

    • on a déjà tuer kadafi, ben laden maintenant il faudrai dire qui est le prochain

  7. Vous savez très bien que ceux qui épuisent ces ressources sont ceux qui en tirent profit avec la complicité des gouvernements.
    On demande de faire des économies à ceux qui sont consommateur involontaire et qui payent la facture.
    Il y a bien longtemps que nous sommes capable d’ utiliser des énergies renouvelables, et que les véhicules électriques existent depuis plus de cent ans.
    Si les gouvernements le décidaient la tendance se retournerait du jour au lendemain.
    Mais cela voudrait dire que les gouvernements fassent leur véritable travail de gestion et n’ espèrent plus sur la TVA et les plus de 240 impôts et taxes.
    En claire pour vivre mieux sur la planète il faut éliminer les mafias politiques et industrielles, qui sont les seuls bénéficiaires de ces gâchis.
    Alors cela ne sert à rien de bassiner et de rendre responsable les peuples qui subissent cette situation.
    Maintenant il faut montrer les véritables responsables qui sont seulement quelques centaines de milliers bien gras et bien riches qui calculent leurs prévisions de bénéfice plus de 20 ans en avance.

    • Tout à fait d’accord ! Je vais prêcher pour des convaincus, puisqu’il semble qu’ici tous les participants semblent avoir déjà fait leur part de prise de conscience ! Yes ! Ça fait du bien de le constater !
      Il est tellement “confortable” de dire : “mais que puis-je y faire ?”. Hé bien, d’abord mettre en pratique puis agir : obliger les 1% de “riches et gras” qui nous dirigent à respecter les 99%, dont parmi eux, les X% qui en crèvent. Ça fera de la place me direz-vous ? De là à se demander si cette situation n’est pas volontaire…??? !!!
      Comment ? Des milliers de pétitions circulent sur le net, ce n’est pas suffisant ? OK, mais des milliers de signatures en + peuvent avoir un impact (preuves à l’appui), c’est toujours mieux que de ne rien faire !
      Ensuite ? Des “mouvements” sont en marche pour réveiller les consciences et tenter de modifier le système politique. Encore la politique ? Il faut être lucide, tout passe par là. Car ce sont bien nos dirigeants (bien complaisants vis à vis des “mafias” financières, moyennant quelques arrangements avec leur conscience et leur propre profit) qui votent les lois et décident de notre sort. L’avenir ? Ils n’en ont cure, ce qui compte c’est leurs propres intérêts, tout de suite et maintenant !
      Trouveriez-vous décent de vous empiffrer devant un “crève la faim” qui vous regarde ?… Eux, oui ! Sans aucun remord…
      La définition de la démocratie : le pouvoir du peuple pour le peuple. Qu’avons-nous ? Le pouvoir des riches pour les riches ! Penser naïvement qu’élection = démocratie est un leurre… De part notre constitution, en votant pour un représentant, nous lui donnons « carte blanche »… et le droit de nous trahir !
      Autre solution ? Une assemblée “populaire” constituée de “volontaires” (sans appartenance)des gens comme vous et moi, nos politiques étant relégués au rang de simples exécutants (avec “carton rouge” possible pour les mauvais élèves !). Imaginez déjà les économies !
      Grrr, un seul petit défaut… il faudra une révolution pour reprendre ce pouvoir, car c’est pas demain la veille qu’ils vont lâcher prise !
      Pour plus amples informations, voir les conférences et vidéos d’Etienne CHOUARD … ce n’est peut-être pas la solution universelle, mais une amorce de changement ?

  8. Bonjour à tous! Et merci pour toutes ces références édifiantes! susceptibles de nous aider à réagir. C’est eu égard à cet “agir” que je voulais insister sur les propos d’A. Jacquard:” Il est tard, mais on peut encore inverse, du moins changer le cours des choses, si on s’y met TOUS et tout de suite!!” Tout risque d’être difficile, pour ceux qui essaierons, mais j’en serais, en serez vous aussi?

    • Oui Alain, j’en suis !
      Comme on dit : L’urgent est fait, l’impossible est en cours… pour les miracles prévoir un délai…
      Au stade où nous en sommes on parle bien d’un miracle, non ?

  9. Tout être vivant peut -peu ou prou- agir pour contribuer à stopper ce phénomène affolant mais qui se soucie -surtout dans les pays dits développés- d’autre chose que de son tiroir caisse personnel ?
    S’il n’est pas surprenant que politiques et financiers n’agissent pas dans le sens voulu, que penser de l’inertie de centaines de millions de citoyens et citoyennes de tous horizons .
    Un cri dans le désert (?)

    • La force d’inertie est, hélas, la plus grande force du monde…
      Alors oui, mon cri, je le pousse tous les jours… dans l’espoir que, parfois, dans ce désert, l’écho me le renvoie… Mirage ou oasis ? Le très proche avenir nous le dira…

  10. J’aime… Quel raccourci… En fait, je n’aime pas du tout, du tout… C’est désolant, terrifiant… Que va t’on laisser à nos enfants?

  11. Commençons par stabiliser la population humaine car c’est mathématique plus nous sommes nombreux plus nous consommons.

    • La croissance démographique se ralentie dans le monde mais elle n’est pas négative et nous atteindrons bientot 10 milliards d’habitants.
      Je pense personnellement que 2 enfants par femme est largement suffisant pour leur apporter le confort et la sécurité. Ensuite je pense que le vrai problème n’est pas le nombre de personne sur terre mais le partage des ressources et notre manière de les consommer. Je suis sur qu’un américain consomme au minimum 10 fois ce que consomme un tchadien.

  12. Les gens consomment sans se poser de questions. C’est incroyable le nombre de sacs (en plastique) que les gens portent à leurs avant-bras avec leurs nouveaux vétements ou autres !
    Perso je préfère acheter beaucoup moins et consommer beaucoup mieux. Quand on se pose la question, avons nous besoin de tout ce qui nous entoure ? Nos ancêtres étaient-ils si malheureux ?
    Nous sommes tous replier sur nous même, devant notre TV HD et notre PC mais sommes nous si heureux que ça ?
    Il y a 50 ans, les gens se retrouvaient en famille chaque soir à jouer ensemble et le Dimanche, on invitait les voisins ou les amis, on achetait presque rien mais on échangeait beaucoup. Nous sommes devenus un pays de cons et d’égoïstes. Nous courrons à 100 à l’heure pour du stress et du repli sur soi. Ce n’est vraiment pas la vie à laquelle j’aspire. J’espère que ma petite fille qui à 3 mois suivra notre état d’esprit. Sur ce, je m’en vais échanger quelques tomates contre quelques belles courgettes de mon voisin !

    • tout est dit! bravo!

  13. arreter toute science non controlé car n’est pas une science si elle fait du mal a notre terre et notre envirronement c’est pas du devellopement c’est une destruction il faut changer notre culture et notre science et notre mentalite de consommation annarchique

  14. Au vu de la situation (énergétique et démographique) comment les politiciens qui nous “gouvernent” peuvent-ils continuer à nous abreuver de “croissance économique” Cela ne signifie-t-il pas “consommation plus plus rapide des réserves d’énergie et de matières premières? Si on ne fait pas l’effort de trouver une alternative à la “croissance”, le soufflet que l’espèce humaine va essuyer n’en sera que plus précoce et plus rude. Alors arrêtons de marcher derrière des polichinelles imbus d’eux-mêmes et prenons en main notre destinée !

  15. Bien sur cette insouciance des personnes est dramatique et inquiétante et je suggère que cette information soit envoyée par CONSOGLOBE et tous ceux qui la lisent, au maximum de gens.

  16. De petites associations de gens concernés essaient vainement d’alerter sur ce sujet et depuis des années: tapez “Démographie Responsable” et voyez leurs actions et leurs écrits !
    Vivons plus frugalement( c’est pourquoi le prix de l’essence ne doit pas descendre), mangeons moins, consommons moins( il y a tant d’objets inutiles) et reproduisons-nous moins: 2 enfants par femme c’est raisonnable!

    • toutes les solutions existent mais elles n’ intéressent pas les industriels ni les politiciens qui se gavent sur ce merveilleux gâteau du gaspillage.
      et il faut savoir que les premières victimes du manque de ressource son les moins attentionnés à la gravité de la situation.
      Le jour ou nous serons plus de 0,0001% de la population mondiale conscient de ce problème les choses commenceront à bouger, ce qui est loin d’ être le cas.L’ écologie est une mode et non une façon de se comporter. Comme chacun sait les efforts doivent être fait par les autres.

  17. Nous devons réduire nos besoins et vivre plus simplement

  18. Tous les ans, on a donc consommé notre “budget” énergie un mois plus tôt (le 27 septembre 2011 l’an dernier). Le déficit énergétique correspond aussi au déficit budgétaire. Plus on fait de crédit financier, plus on creuse dans la ressource naturelle. Voilà une bonne raison pour espérer que le prix du carburant augmente, et donc ne pas baisser les taxes quand le prix monte, pour réduire la demande et provoquer une baisse du prix de la ressource pétrole. Le prix du pétrole rendra ainsi peu rentable l’exploitation des sables bitumeux, gaz de schiste et autres gisements mettant gravement l’équilibre écologique . Au lieu de pleurer, il faut que chacun réfléchisse à sa façon de consommer, notamment les énergies renouvelables. Pour TRUCHET, à ceux qui disent “on a le temps”, je propose de leur parler de l’équation du nénuphars. Ce n’est pas de moi, mais d’Albert JACQUARD.

  19. J’ai eu un choc en partant en vacances cette année, car je me suis rendue compte que les automobilistes continuaient à rouler à une allure de dingue, au lieu de se dire : “si je modère les accélérations, je dépenserai moins de carburant, et je polluerai moins”
    Au contraire, j’ai eu l’impression qu’ils roulaient encore plus vite qu’auparavant !
    Et je me suis dit : “cette fois, c’est foutu : cela ne sert à rien que l’on nous rabatte les oreilles avec le réchauffement du climat, tout le monde s’en fout !
    Sans compter, que, plus on est pressé, plus on va vite, plus on va droit dans le mur (au propre comme au figué, dans tous les domaines d’ailleurs !
    Les limitations de vitesse ont été établies dans le but de protéger les gens des accidents, mais cette limitation “n’est plus une limitation” mais une obligation de rouler. Pas question de rouler même deux kilomètres en-deça pour les automobilistes !
    Si vous êtes à 85 au lieu de 90, ils vous collent à deux mètres, sans se préoccuper de la distance de freinage “vitale” !…
    Il devraient à mon avis y avoir beaucoup plus d’accidents qu’il n’y en a, au vu de ces comportements !
    Et les spots de voitures accidentées n’y changent rien !
    Que c’est triste !!!

    • La vitesse n’ est qu’ une excuse pour taxer les français car toutes les nations empruntent nos routes et représentent un nombre d’ accident qui sont comptabilisés aux français.
      Le prix des carburants augmente parce que les français roulent moins vite et consomment moins ce qui fait un manque fiscale pour l’ état.Prix de l’ essence à Carracas 70 centimes les 42 litres.
      les morts pas consommation exagéré du sucre en france, plus de trente mille, par le sel, plus de quarante mille, par le tabac, plus de soixante mille, pareil pour l’ alcool.le nombre de suicide et quatre fois supérieur aux morts sur la route. l’ endormissement au volant est la première cause d’ accident de la route.
      on nous cache le nombre d’ accidents commis par ceux qui roulent sans permis et souvent n’ ont même pas 18 ans.
      On nous cache aussi le nombre d’ accidents qui sont causés par une chaussé déformé ou invisible la nuit parce que les marquages sont effacés et non renouvelés.La nuit les routes sont des trous noirs, des pièges mortels.Sans compter le stresse de la peur de perdre son permis. 3000 morts c’ est beaucoup pour 100 km heure mais c’ est quatre fois moins que les accidents domestiques qui se déroulent à pied.
      Les voitures sont dangereuses mais le gouvernement prends des mesures pour que chaque français puisse en acheter une voir deux par personne. C’ est une belle manipulation.
      il suffirait de mettre en place l’ alternance des plaques paire et impaire dans le grandes villes pour diminuer le consommation de 50%. Mais cela n’ intéresse surtout pas le ministre des finances. Et encore moins les compagnies pétrolières.

    • c’est vrai moi qui est commencé a conduire cette année je me demande si certain des automobiliste regarde les panneau de vitesse il sont toujors a toute allure c’est pour cela que je suis ton idée

  20. Et bien lire ça en fin de matinée, rend bien triste le reste du temps.
    Quel mal de ventre ça me colle et quelle culpabilité devrions nous avoir.
    Quand on prend le temps de regarder la société actuelle ça n’a rien d’étonnant…
    Le Monde est trop centré sur lui même et son profit pour prendre le temps de penser à l’essentiel qui nous permet de vivre.

  21. Ben alors! Qu’est ce que tu attends l’humanité qui ne se croit pas concerné?
    Le pire, c’est que je le dis et j’en parle à des dizaines de personnes presque tous les jours et personne n’y fait encore attention!!!
    Genre: “Mais non! On a le temps!”
    On a le temps oui, mais pour se préparer à une des pires périodes que l’humanité va connaître!
    De plus, n’oublions pas que le manque de ressources, quelle qu’elle soit, va sûrement engendrer des guerres…

    • A ceux qui disent “on a le temps”, parlez leur de l’équation du nénuphars. Sujet exposé par Albert JACQUARD.

    • Je vous recommande également l’excellent ouvrage de Hugues Stoeckel: “La Faim du Monde” ,
      exposé précis et bien documenté de la situation actuelle et de ce qui nous guette!

Moi aussi je donne mon avis