Une importante fuite de gaz pollue la Californie

Depuis deux mois un puits de forage déverse d’importantes quantités de méthane dans l’atmosphère en Californie, inquiétant de nombreux habitants à proximité.

Une importante fuite de gaz pollue la Californie

Des représentants de la Southern California Gas Co ont indiqué avoir identifié la localisation sous terre d’un puits de forage de gaz naturel. Celui-ci déverse d’importantes quantités de méthane dans l’atmosphère dans le sud de la Californie depuis maintenant plus de deux mois.

Entre trois à quatre mois pour neutraliser la fuite de gaz

Même si la société a localisé l’origine de l’incident sur le site d’Aliso Canyon, à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de Los Angeles, elle précise qu’il faudra attendre encore trois à quatre mois pour résoudre cet inquiétant incident industriel. Pour neutraliser la fuite, la compagnie devra forer un puits parallèle afin d’y déverser le gaz vers un réservoir naturel.

Lundi 28 décembre, plusieurs médias américains ont relayé une vidéo de l’Environmental Defense Fund, réalisée au moyen d’une caméra infrarouge, montrant l’étendue du nuage de gaz s’élevant dans l’atmosphère.

Des milliers d’habitants relogés

Depuis le début de l’incident, des milliers de résidents ont quitté leur résidence de leur propre chef et ont retiré leurs enfants des écoles. L’Agence fédérale de l’aviation civile américaine a de son côté interdit par précaution le trafic aérien au-dessus de la zone.

Unis dans une recours collectif, plusieurs habitants ont porté plainte contre la compagnie de gaz californienne Socal Gas et ont obtenu gain de cause. 2.174 foyers ont été relogés et 2.694 autres attendent de l’être, depuis la décision de justice qui a obligé Socal Gas à leur trouver rapidement un logement temporaire.

Pour Matthew McNicholas, l’un des avocats des familles, la compagnie de gaz s’est montrée irresponsable en ne fournissant pas les informations nécessaires à la population. « Socal Gas n’a pas entretenu son installation correctement, conduisant à des problèmes pour la santé et sécurité des habitants », a-t-il affirmé dans un communiqué.

L’Agence chargée de surveiller la qualité de l’air en Californie comptabilise entre 44.000 et 58.000 kilos de méthane déversés par heure. Une situation qui inquiète de plus en plus les riverains. Du fait de cet incident, les émissions de gaz à effet de serre auraient augmenté de 25 % en Californie. Un désastre sans précédent pour la région, souligne l’organisation américaine Environmental Defense Fund qui rapporte de son côté, plus de 73.800 tonnes de méthane libérées depuis fin octobre.