Electroménager : des étiquettes en trompe-l’œil ?

Les étiquettes énergie et autres affichages environnementaux de nos appareils électroménagers sont-ils fiables ?

La question peut être posée au regard des résultats de deux études récentes qui pointent du doigt des performances énergétiques en-deçà de ce qui est affiché…

Une étiquette énergie qui surcote nos appareils ?

Dans le cadre d’un projet baptisé ATLETE* et conduit par des industriels et des agences nationales pour l’environnement, quatre laboratoires ont mesuré les valeurs indiquées sur les étiquettes énergie de 80 réfrigérateurs et congélateurs du marché européen, toutes marques confondues (Bosh, Siemens, Electrolux, Miele, Whirlpool, Samsung, etc.).

Cinq critères étaient ainsi passés au crible :

  • la consommation d’énergie,
  • la température de conservation,
  • la capacité de stockage,
  • la capacité de congélation,
  • le délai d’augmentation de la température.

Résultats : seuls 47 % des appareils testés étaient conformes à l’ensemble des critères. Et 16 % ne respectaient pas ceux relatifs à la classe d’efficacité énergétique :

  • 7 modèles sont surclassés d’une classe, 3 de 2 classes ou plus !

En savoir plus sur cette étude rendue publique le 12 avril 2011 : http://www.atlete.eu

*Appliance Testing for Energy Label Evaluation (tests d’appareils en vue de l’évaluation de l’étiquetage énergétique).