Il y a bien de l’eau sur la Lune !

Grâce à un instrument de la Nasa appelé "Moon Mineralogy Mapper", des particules d’eau ont été décelées sur la surface de la Lune. Une importante révélation qui remet en question les observations précédentes, qui indiquaient que le sol lunaire était sec à l’exception de glace situé aux pôles.

La présence d’eau sur la Lune est confirmée

Pendant longtemps, certains scientifiques étaient très sceptiques et d’autres très optimistes quant à la présence d’eau sur la Lune. Souvenez-vous, en 2008, une équipe américaine avait remarqué des traces d’eau dans de minuscules grains vitreux d’origine volcanique ramenés de la Lune par les astronautes des missions Apollo 11, 15 et 17…Mais lors de la publication des résultats, aucune précision n’avait été indiquée quant à la quantité d’eau présente.

Un an plus tard, le Moon Mineralogy Mapper (ou M3) analyse la réflexion de la lumière du soleil sur la surface lunaire. La lumière se reflète en longueurs d’onde différentes selon la nature des  minéraux et les chercheurs peuvent alors exploiter ces variations pour définir la  composition de la couche supérieure du sol de la Lune. Le M3 a ainsi pu détecter une longueur d’onde lumineuse indiquant un élément chimique appelé Hydroxyle liant l’hydrogène et l’oxygène.

De l'eau sur la luneLes roches et les sols de la Lune contiennent environ 45 % d’oxygène. Les chercheurs ne connaissent pas encore l’origine de l’hydrogène mais ils pensent qu’il pourrait provenir des vents solaires. Toutefois, la confirmation de molécules d’eau dans les régions polaires de la Lune suscite de nouvelles questions notamment concernant les effets sur la minéralogie de la lune. Les réponses à ces questions seront étudiées et débattues dans les années à venir. 

  • Selon les estimations de ces scientifiques il pourrait y avoir 25 % d’eau par tonne de sol lunaire. Affaire à suivre !

Lire également sur l’environnement

Article sur la Lune rédigé par Elwina, septembre 2009