Droit de polluer : les industriels français limités

Rédigé par Consoglobe, le 29 Mar 2007, à 12 h 31 min

Alors qu’au niveau mondial, les dernières déclarations d’émissions de gaz à effet de serre notifiées à l’ONU par 40 pays industrialisés révèlent qu’en 2004, 17,8 milliards de tonnes de dioxyde de carbone ont été émis.

Soit une augmentation de 1,6 % par rapport à 2003. Les Etats-Unis sont à eux seuls responsables de 7,07 milliards de tonnes de CO2 émis et restent les mauvais élèves. Les objectifs fixés à Kyoto semble s’éloigner.

De laborieuses négociations au niveau européen

  • Le plan d’allocation de C02 présenté par la France à la Commission européenne a été approuvé.

Improprement appelé « droit à polluer », il s’agit plutôt de limites fixées aux industriels en matière de rejet de CO2. Conçu comme un instrument pour limiter le réchauffement du climat dû aux émissions de gaz d’origine industrielle, le plan autorise les industriels français, sidérurgistes, papetiers, producteurs d’énergie, chimistes, … à émettre l’équivalent de 132,8 millions de tonnes de C0 chaque année sur la période 2008-2012.

La France est plutôt bonne élève

Concernant l’application des engagements liés au protocole de Kyoto, les industriels français ont réussi à baisser leurs émissions de dioxyde de carbone de 21,6 % entre 1990 et 2005.

pollution: les industriels français limitésPourtant il faudra réduire l’effort et cela malgré la croissance économique. De 2005 à 2007, les quantités autorisées étaient plafonnées à 155,6 millions de tonnes et, dans les faits, ce sont 131,3 millions de tonnes que les industriels français ont effectivement rejetés dans l’atmosphère.

Le nouveau seuil se situe donc au niveau de 2005 et ne sont pas supérieures afin de ne pas faire chuter le cours de la tonne de C02. En effet, trop de droit d’émission en ferait baisser le prix, ce qui pourrait avoir pour effet de dévaloriser et donc défavoriser les efforts de lutte contre le réchauffement.

Lire également

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



2 commentaires Donnez votre avis
  1. La France , ne pollue pas moins , la France a perdu toutes ses usines , alors forcément nous polluons moins .
    Nous voulons changer la courbe du climat , vue comme s’est partie en 2030 nous serons dans la même situations voir pire ; Nous déforestons tellement toutes ses grandes ses forêts qui nous servent de climatiseur naturel .
    Nous continuons a produire industriellement dans le monde a grande échelle .
    Nous faisons venir des fruits et légumes par avions et d’autres produits .
    Nous voulons toujours plus de choses de tout et de rien .
    La France veut s’offrir un nouveau aéroport , mais la France a plusieurs aéroport endetté , mais qu’elle garde cette argent pour garder nos aéroports et qu’elles investisse dans les technologies future et du solaire .
    La France veut être ambitieuse dans les projets Paris du future , ils veulent mettre des draps blanc sur les Champs Elysées pour nous prévenir des rayon du soleil .
    S’est en plantant des arbres que vous pourrez avoir de l’air frais naturelle .
    Si nos ingénieurs pensent s’est faisant de tel projets pour avoir une fraîche ,
    l’été nous allons tous crevaient asphyxie .
    Mais ont pourraient faire plein de choses sur tous , parce que depuis bien longtemps nous savons le problème mais personne ne franchir le pas quelle soit le pays , nous espérons que le temps climatique redevienne à la normale , oui s’est une chose qu’ont sais tous faire attendre .
    Mais je crois à la vitesse vont les choses nous aurons bien des soucis à se faire avec le climat .

  2. il faut trouver un autre mécanisme de lutter contre les pollutions, alors que les Etats font des sommets mondiales et des conventions pour préserver la planéte, on voit que les Etats offrent un véritable droit de polluer aux grandes firmes multinationnals: mais quel contrariété.

Moi aussi je donne mon avis