Dechets dangereux. Les déchets amiantés

Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :
Envoyer cet article par e-mail

L’usage de l’amiante est totalement interdit depuis le 1er janvier 1997 en raison de son caractère cancérigène. Mais, auparavant, ce matériau fibreux a été très utilisé dans le secteur du bâtiment mais aussi de l’automobile, du textile, du plastique et même de l’agroalimentaire (cuisinière, four…). Bref, le volume de déchets d’amiante à éliminer n’est pas mince, et si vous êtes concerné, voici les infos et conseils à connaître.
Developpement durable article

Où retrouve-t-on de l’amiante ?

L’amiante n’est pas directement dangereux mais en se désagrégeant (par
effritement ou transformation du produit amianté), il libère des
fibres microscopiques qui restent en suspension dans l’air ambiant et
qui, lorsqu’elles sont inhalées, peuvent atteindre les alvéoles
pulmonaires.

L’amiante peut apparaître sous bien
des formes. Il est toujours associé à d’autres matériaux (ciment, carton, plâtre, colle, peinture, résine…). Pour le bâtiment, de nombreux matériaux à base d’amiante ont été fabriqués :

  • plaques ondulées,
  • conduites ou canalisations en amiante-ciment,
  • dalles ou revêtements de sols en matière plastique,
  • faux-plafonds,
  • colles, enduits, mastics, joints, peintures, bitumes,
  • des calorifugeages et flocages à base d’amiante pour isoler des gaines, conduits, canalisations, plafonds, cloisons…

Les produits domestiques

De nombreux produits textile contenant de l’amiante ont été vendus avant leur interdiction : housses
de planches à repasser, gants de cuisine, vêtements de protection, tabliers
ignifuges… Or, à l’usage, ces textiles sont susceptibles de libérer des fibres
d’amiante. Idem pour certains appareils électroménagers, tels que les
cuisinières, grille-pain, sèche-cheveux, joints de portes de four… L’obligation de mentionner la présence d’amiante
date de 1988. Mais en cas de doute,
n’hésitez pas à vous séparer des produits susceptibles d’en contenir.

Les types de déchets d’amiante

On distingue classiquement 2 types de déchets d’amiante selon deux niveaux de risque :

1. Les déchets d’amiante friable : ce sont les déchets d’amiante susceptibles d’émettre des fibres sous l’effet de chocs, vibrations ou de mouvement d’air. Exemple : calorifugeage, flocage, enduit, plâtre amianté, tresse, carton d’amiante. L’intervention de professionnels est quasi systématique pour le retrait de ce type d’amiante, très dangereux pour la santé.
Developpement durable article

2. Les déchets d’amiante lié (non friable) : ce sont les déchets d’amiante pouvant émettre des fibres lors d’actions mécaniques. Le risque de dispersion des fibres ne peut intervenir qu’à l’occasion de travaux de perçage, sciage, casse, démolition ou lors de la manipulation de
ces déchets liée à leur élimination.(amiante-ciment, dalles vinyle/amiante, colles, produits d’étanchéité…).

Mais quel que soit le type,  tous les matériaux de construction contenant de l’amiante sont classés comme « déchets dangereux ». Ils
ne peuvent donc pas être jetés à la poubelle avec les autres déchets ménagers.
 

Developpement durable article

Amiante friable :

N’enlevez jamais vous-même d’amiante friable présente comme matériau de construction dans un
bâtiment (flocage, calorifugeage, faux plafonds, couverture, etc.). Faites appel  à une entreprise agréée pour le retrait de l’amiante, son confinement et son transport. La manipulation d’amiante friable est en effet réservée à des entreprises qualifiées et leur élimination ne relève pas de la compétence d’une déchetterie. Developpement durable article

Pour connaître les entreprises certifiées dans les travaux de retrait d’amiante friable (AFAQ AFNOR Certification ou Qualibat), rendez vous sur les sites www.afaq.org ou www.qualibat.fr.

Amiante lié :


Si de l’amiante lié (non friable) se présente déjà sous forme d’objets ou de déchets
séparés (plaques de couverture démontées, gants, garnitures de freins,
ardoises, etc.), vous pouvez par vous-même enlever et
transporter ces déchets d’amiante mais avec précaution.
Lorsque vous manipulez des produits contenant de l’amiante lié :

  • protégez
    vous avec une combinaison à usage unique et un
    masque jetable équipé d’un filtre type FFP3 qui s’achète dans les
    magasins de bricolage ;
  • humidifiez les matériaux contenant de l’amiante pour éviter les émissions de poussières ;
  • évitez leur perçage, découpe, etc. ;
  • ne passez pas
    l’aspirateur pour ne pas disperser les fibres d’amiante dans la maison,
    nettoyez la pièce avec un chiffon humide.

Developpement durable article
Où déposer vos déchets d’amiante lié ?

  • Déposez vos déchets d’amiante dans une déchetterie ou lieu de collecte spécialisé. Pour trouver un lieu d’élimination des déchets amiantés, renseignez vous auprès de votre mairie, ou sur le site www.sinoe.org.
  • Pour leur transport, vous devez les
    enfermer dans un emballage clos afin de limiter les émissions de fibre et apposer la mention "amiante" sur le
    sac. Une technique consiste à
    placer les déchets dans un premier sac étanche qui sera douché, puis à enfermer ce sac
    dans un second sac étanche.
    Si vous utilisez une remorque, elle doit être bâchée.

Attention, toutes les déchetteries n’appliquent pas les mêmes consignes : par exemple certaines les reprennent gratuitement, pour d’autres le dépôt est payant. Téléphonez au préalable.

En savoir plus :

Déchets dangereux : sommaire

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Il y a deux ans, j’ai fait refaire ma salle de bains. L’entrepreneur n’a pas voulu retirer le petit carrelage du sol et a posé le nouveau carrelage par dessus, alors qu’il a accepté de retirer le carrelage mural. Il m’a dit que cette sorte de petit carrelage (carreaux 2×2 environ) contenait de l’amiante. J’ai proposé de le faire moi-même mais il m’a dit que j’aurai du mal à trouver une déchetterie qui me prendra les gravats. J’avoue que je n’aurais jamais pensé qu’il pouvait y avoir de l’amiante dans ce genre de matériaux.

  2. Mon voisin m’a donné un très vieux poele genre godin.
    Le joint intérieur très détérioré de la porte est selon toute probabilié en tresse d’amiante.
    Puis-je malgré tout le retirer moi même et si oui quel type de masque disponible dans le commerce dois-je acheter ainsi quue d’autres protections éventuelles ?
    Si la manipulation est très déconseillée, quel artisan ou entreprise spécialisée pourrait se charger de la dépose et de son remplacement ?
    Merci par avance pour vos conseils.

    • bonjour je sors d’une formation amiante de Bègles,voici une entreprise qui pourrait t’aider DECONTAPRO 0549368511 deconta-pro.fr

  3. Avec aussi peu de déchèteries acceptant l’amiante en France, comment espérer qu’elle ne finisse pas dans la nature? Combien de particuliers vont faire deux cents kilomètres ou plus pour qu’a l’arrivée on leur demande en plus de payer pour laisser des plaques de fibociment ou autre?

Moi aussi je donne mon avis