Cosmétique bio. Que trouve-t-on dans les produits ?

En ce qui concerne la cosmétique bio, les labels et les cahiers des charges des ces produits bio ne manquent pas : Ecocert, Qualité France, cosmebio, BDIH, Nature&Progrès…. Un ensemble de certifications qui vous assurent des produits bio de qualité sains et naturels. Mais, il ne s’agit pas non plus pour le consommateur d’acheter des produits labellisés bio les yeux fermés. consoGlobe met à votre disposition la liste des ingrédients non admis dans les cahiers des charges de la cosmétique bio.

Cosmétique bio et le monde animal

Tout d’abord, il est important de noter que les cosmétiques bio ne sont jamais testés sur les animaux et ne contiennent pas non plus de substances supposant la mort ou la souffrance de l’animal. Ainsi, dans ces produits bio, vous n’y trouverez ni blanc de baleine, ni huile de tortue ou de vison, ni graisse de marmotte, ni collagène.

Cosmétique bio et environnement

Mais aussi, pour obtenir leur label les cosmétiques bio doivent exclure de leur fabrication les procédés non respectueux de l’environnement. Les ingrédients obtenus à partir des procédés chimiques lourds et dangereux comme l’éthoxylation ou l’halogénation par exemple, sont par conséquent interdits dans ces produits bio.

C’est le cas des PEG et PPG, poly-éthylèneglycol et polypropylène glycol obtenus à partir de gaz employés comme gaz de combat.

INCI : Iodopropynil Butylcarmate, Methyldibromo Glutaronitrile, Triclosane et tous les noms commençants par Chlor, Chlorhexidine Diglu conate, Benzethonium Chloride, etc…

cosmétique bio

Cosmétiques bio et produits synthétiques

Absence de parfums synthétiques dans les cosmétiques bio

Les parfums de synthèse contiennent des substances irritants la peau et toxiques pour l’environnement. Mais aussi, vous y trouverez une substance appelée la phtalate. Cette substance pourrait perturber le système hormonal, abîmer le foie et les reins, et perturber la croissance des organes sexuels.

Absence de conservateurs synthétiques dans les cosmétiques bio

  1. Les glycols dont le phénoxyéthanol et les parabens,
  2. Le formol, formaldéhyde, et les libérateurs de formaldéhyde, reconnus comme allergisants, modificateurs des protéines et de L’ADN et probablement cancérigènes.

    INCI : imidazolidinyl-urea, diazolidinyl-urea, bronopol, 2-bromo 2-nitroprone-1,3-diol, bronidox, 5-bromo-5-nitro-1,3-dioxane.

  3. Les substances à base de mercure et les composés organiques mercuriels, très toxiques qui peuvent provoquer de graves irritations et des phénomènes de sensibilisation de la peau.

    INCI : Phenyl Mercuric Acetate, Phenyl Mercuric Borate,…

  4. Les conservateurs trop puissants qui détruisent la flore naturelle qui protège notre peau des germes indésirables. INCI : triclosan, methylparaben, propylparaben.

Absence de pigments ou colorants de synthèse

En particulier les amines aromatiques toxiques qui peuvent être absorbés par la peau. INCI : les colorants se cachent derrière certains numéros CI, (par exemple CI 17200) ou les colorants azoïques, pigments pour les maquillages interdits aux Etats Unis.

Enfin, les cosmétiques bio ne contiennent pas d’huiles minérales non biodégradables. Parmi celles-ci on retrouve par exemple la paraffinum liquidum issues de la pétrochimie. Elle se combine au sébum en créant une substance étrangère à la peau.  INCI : paraffinum liquidum, petrolatum, ceresin etc

Le dossier cosmétiques bio