Etonnant

La Corée du Nord aurait inventé un alcool garanti sans gueule de bois : intox ?

La Corée du Nord affirme avoir inventé un alcool à plus de 30 degrés et à base de ginseng et de riz gluant qui permettrait de ne plus avoir mal à la tête le lendemain. Quelles sont les bases scientifiques de ces affirmations ?

La Corée du Nord aurait inventé un alcool garanti sans gueule de bois : intox ?

Se réveiller frais comme un gardon le lendemain d’une fête bien arrosée, vous en rêviez ? La Corée du Nord l’a fait. Ou l’aurait fait. Selon le journal Pyongyang Times, La Corée du Nord aurait élaboré un alcool appelé la Koryo Liquor. Un alcool dont il serait possible d’abuser puisque celui-ci ne donnerait pas la gueule de bois. Rumeur fondée ?

La Koryo Liquor, l’alcool sans gueule de bois… ou pas

Selon le journal, cette boisson est le fruit d’un subtil mélange de ginseng de haute qualité, et de riz gluant brûlé, ce qui permettrait « d’éliminer l’amertume et les gueules de bois. La Liqueur Koryo, qui est faite avec du Kaesong Koryo, du ginseng de Corée vieux de six ans, connu pour ses effets bénéfiques sur la santé, et du riz roussi qui est très apprécié par les experts et les amoureux car c’est un alcool suave qui ne cause pas la gueule de bois », explique le Pyongyang Times.

Toujours selon le journal, le secret de cette boisson réside dans le fait que le sucre a été supprimé au profit du gluten contenu dans le riz roussi.

En Corée du Nord, le ginseng est très populaire, notamment pour ses propriétés médicinales et anciennement, certains médias du pays ont affirmé qu’il permettait de soigner des maladies comme le Sras ou le SIDA.

Du coup, on est en droit de se poser la question : cet alcool est-il si miraculeux que ça ? On se souvient de Kim Jong-Il, l’ancien leader nord-coréen, qui prétendait avoir inventé l’hamburger en 2000 pour fournir une nourriture saine et bon marché à ses étudiants…

ginseng-alcool-coree-nord

La Corée du Nord et la passion pour l’alcool

Le Britannique Andray Abrahamian, responsable d’une ONG qui aide les entrepreneurs nord-coréens et qui travaille en Corée du Nord, a expliqué au site internet NK News que l’on trouve des liqueurs de haute qualité en Corée du Nord, mais qu’il n’existe pas d’alcool qui ne provoquerait jamais la gueule de bois, que ce soit en Corée ou ailleurs.

Pour Leonid A. Petrov, un expert australien de la Corée du Nord explique que « les gouvernements dans les pays communistes ont souvent tendance à subventionner l’alcool pour garder les gens ‘heureux’. Aussi longtemps que le régime restera au pouvoir, les leaders laisseront les gens boire plus et maintiendront un prix de l’alcool bas et des règles de consommation assez conciliantes ».

On comprend mieux maintenant pourquoi le pays s’est lancé dans cette quête de « l’élixir de la vie ».